Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

En Allemagne, les soins de santé sont de très bonne qualité et les délais d'attente pour consulter un spécialiste ou pour subir une intervention chirurgicale sont rarement longs.

Les patients peuvent choisir librement leur médecin généraliste et n'ont généralement pas besoin de passer par l'intermédiaire d'un médecin traitant pour consulter un spécialiste. En revanche, les frais de santé sont plutôt élevés et la prise en charge des frais par les caisses de santé n'est que partielle.

Au moment de commencer à travailler en Allemagne vous devrez choisir un prestataire d’assurance santé et en informer votre employeur.

 Bon à savoir :

Le système de santé allemand encourage la prévention des maladies. Par exemple, effectuer un bilan dentaire annuel (et le prouver au moyen de timbres) peut minimiser les futures dépenses dentaires. Certains assureurs couvrent un certain nombre de prestations prophylactiques, comme des cours de yoga ou de fitness chaque année.

Le système de santé en Allemagne

La couverture maladie est assurée par des caisses de santé publiques et privées. Selon votre situation, vous pourrez opter pour l'une ou pour l’autre : si votre revenu annuel brut est inférieur à 57 600 € (en 2017), vous devrez vous affilier à l'une des caisses de santé publiques (Gesetzliche Krankenkasse). Vous pourrez choisir vous-même votre caisse publique parmi un large choix de prestataires agréés. La cotisation sera prélevée directement sur votre salaire. Pour certains soins spécifiques (soins optiques et dentaires), la couverture assurée par les caisses de santé publiques n’est pas optimale. Vous pourrez alors souscrire une complémentaire santé privée pour être pleinement couvert.

Si vous avez un revenu brut supérieur à 57 600 € par an, si vous travaillez en tant qu’indépendant ou freelance, et si vous êtes fonctionnaire (Beamter) ou étudiant, vous aurez la possibilité d'opter pour une caisse de santé privée. Les prestations sont quasi similaires à celle du système public si ce n’est qu’elles prennent mieux en charge les soins dentaires et optique. Sachez que, avec une caisse privée, vous pouvez ajuster l’étendue de votre couverture et le montant de votre cotisation mensuelle en fonction de vos besoins (si vous êtes jeunes, ne souffrez pas de maladies chroniques, etc.).

Les ménages à revenus élevés optent souvent pour une couverture privée pour des raisons financières. La couverture santé publique fonctionne sur la base d’un taux fixe, et revient souvent plus cher pour ceux qui gagnent beaucoup. L’assurance privée permet d’adapter la couverture à vos besoins individuels et peut donc revenir moins cher. Les prestations couvertes peuvent varier, bien que les docteurs restent souvent les mêmes dans la mesure où vous êtes libre de choisir votre docteur avec le régime d’assurance public.

 Important :

Si vous choisissez une couverture privée, il pourrait être très difficile de revenir au système de santé public par la suite.

L’assurance santé en Allemagne

En tant que résident en Allemagne vous êtes tenu d’avoir une assurance santé, faute de quoi vous devrez payer des arriérés de cotisations.

Si vous avez un emploi vous pouvez choisir entre les prestataires d’assurance publics. Les régimes d’assurance varient considérablement en termes de cotisations et de prestations complémentaires, en fonction de votre âge ou de votre profession, aussi est-il intéressant de comparer les offres. Vous pouvez changer d’assurance santé publique au bout de 18 mois, et la migration est assez simple. Il y a actuellement 114 Gesetzliche Krankenkassen et la plupart des Allemands sont affiliés à AOK, DAK, Techniker Krankenkasse ou Barmer. Vos conjoints et enfants peuvent également être couverts par votre régime.

Si vous n’avez pas d’emploi vous devrez souscrire une assurance privée. En ce cas, assurez-vous de bien vérifier si vous serez en mesure d’accéder à l’assurance publique une fois que vous aurez décroché un emploi. Il peut être compliqué de revenir aux soins de santé publics après avoir été couvert par un assureur privé.

Si vous devez vous rendre en Allemagne et n’êtes pas ressortissant de l’UE, il vous faudra souscrire une assurance privée avant votre départ. Une couverture optimale est essentielle en raison des frais élevés auxquels vous pourriez faire face en cas d’accident ou de maladie grave.

Carte européenne d’assurance maladie en Allemagne

Si vous êtes citoyen de l'UE, vous serez couvert en Allemagne via la carte européenne d’assurance maladie (EHIC), ce qui peut être d’une aide précieuse durant votre période d’installation (si vous restez assuré dans votre pays d’origine). Avec l’EHIC, vos dépenses de santé dans le pays seront prises en charge dans les mêmes conditions que pour les citoyens allemands. Si vous n’avez pas d’EHIC, rapprochez-vous de votre caisse de santé nationale pour obtenir des informations avant de partir pour l’Allemagne.

 Important :

Lorsque vous déclarerez votre changement de résidence et votre déménagement pour l’Allemagne, vous devrez vous inscrire avec le formulaire S1 plutôt qu’avec votre EHIC. Vous pouvez contacter les autorités de santé locales pour identifier l’institution qui pourra vous fournir le S1. Une fois ce formulaire obtenu, vous devez le soumettre aux autorité locales en Allemagne. L’EHIC ne couvre pas vos dépenses si le motif de votre séjour est l’obtention de soins médicaux.

 Liens utiles :

Gesetzliche Krankenkassen – caisse de santé publique
Carte européenne d’assurance maladie

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.