Actualisé l'année dernière

Vous souhaitez travailler en Allemagne ? Sachez que différentes règlementations et conditions s’appliquent aux ressortissants de l’Union européenne et à ceux des pays tiers. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans cet article.

Ressortissants de l’UE-EEE

Pour exercer une activité en Allemagne, les citoyens de l’UE-EEE n'ont pas besoin de déposer une demande de permis de travail. Néanmoins, ils doivent obligatoirement se plier à certaines procédures administratives une fois dans le pays.

Dans un premier temps, il importe de légaliser votre statut en Allemagne en demandant un certificat de résidence (Meldebescheinigung) dans les huit jours suivant votre arrivée. Vous pourrez en faire la demande directement au bureau d’état civil local (Einwohnermeldeamt) sur présentation de votre Anmeldeformular (justificatif de domicile) dûment rempli, accompagné d’une attestation de votre propriétaire, d’une copie de votre bail et d’une pièce d'identité valide.

Ce certificat sera requis pour maintes démarches administratives, comme l’ouverture d’un compte en banque, la souscription d’un contrat d’assurance santé ou d’un forfait téléphonique.

Une fois ce certificat en votre possession, le centre des impôts et des revenus enverra automatiquement votre identifiant fiscal (Steuerindentifikationsnummer) à votre adresse postale sous 10 jours. Il faudra alors vous inscrire auprès des services fiscaux allemands et demander une carte d’imposition électronique (Lohnsteuerkarte). Vous pourrez obtenir cette carte auprès du centre des impôts de votre commune de résidence sur présentation de votre certificat de résidence et d'une pièce d'identité valide. La demande doit être faite au début de votre contrat de travail ou juste avant votre inscription auprès d'une agence pour l'emploi. Vous devrez remettre cette carte à votre employeur aussitôt que possible après avoir été embauché.

Le permis de résidence (à ne pas confondre avec le certificat de résidence) a été supprimé pour les citoyens de l’UE-EEE mais reste indispensable pour les ressortissants de pays tiers.

 Important :

Si vous ne souhaitez pas payer la taxe finançant les églises, laissez le champ « religion » vide, autrement 8% de vos revenus bruts iront automatiquement à l’Église !

Si vous changez de commune en Allemagne, il vous faudra vous inscrire à nouveau dans votre nouvelle commune. Au moment de quitter le pays, vous devrez donner un préavis de départ au bureau d’état civil local.

Visas de travail en Allemagne pour les ressortissants de pays hors UE-EEE

Pour séjourner en Allemagne et y exercer une activité professionnelle, les citoyens non-européens doivent au préalable demander un visa auprès du consulat ou de l'ambassade d'Allemagne de leur pays. C'est la première étape pour entrer légalement sur le territoire. Il est généralement nécessaire de produire un contrat de travail ou une promesse d’embauche pour obtenir un visa. Assurez-vous que le visa qui vous sera délivré par la mission diplomatique ou consulaire allemande vous autorise effectivement à travailler dans le pays. L’ambassade ou le consulat d’Allemagne dans votre pays sera en mesure de vous fournir de plus amples détails.

Les ressortissants de certains pays, comme les États-Unis, l’Australie ou le Canada peuvent séjourner en Allemagne pour une période de 90 jours avec un passeport en règle et peuvent demander le statut de résident depuis l’intérieur du pays. La liste des nationalités exemptées de visas est disponible sur le site Internet du Bureau fédéral des étrangers.

Une fois sur place, il est indispensable de vous déclarer au bureau local d’état civil (Einwohnermeldeamt), où vous pourrez obtenir les formulaires de demande de permis de résidence. Il vous faudra ensuite contacter le bureau local de l’immigration (Ausländeramt), qui vous délivrera un permis de résidence temporaire (Aufenthaltserlaubnis).

Les ressortissants étrangers non-européens acquièrent les mêmes droits que les ressortissants allemands ou européens sur le marché du travail allemand après quelques années de résidence ininterrompue dans le pays. Une autorisation de séjour à durée illimitée (Niederlassungserlaubnis) peut ensuite être délivré aux ressortissants étrangers hautement qualifiés. Pour plus de renseignements, consultez l'ambassade ou le consulat d'Allemagne le plus proche.

Vous pouvez aussi demander une Carte bleue, qui fait office de permis de travail et de résidence temporaire en Allemagne pour les étrangers (hors UE-EEE) qualifiés; c’est l’équivalent de la Carte verte américaine.

 Bon à savoir :

La demande d’un certificat de résidence et d’une carte d’imposition est également obligatoire pour les non Européens. Pour plus d’informations, consultez la rubrique « Ressortissants de l’UE-EEE » ci-dessus.

Sachez que les employés des bureaux d’état civil ne parlent pas nécessairement de langues étrangères. Apprenez une liste de mots clés ou demandez à un germanophone de vous accompagner.

Le PVT (Permis vacances travail) en Allemagne

Les ressortissants australiens, canadiens, japonais et néo-zélandais peuvent séjourner en Allemagne dans le cadre du Programme vacances travail. Ce visa est destiné aux jeunes gens de 18 à 30 ans désireux de travailler, étudier (pas plus de 3 mois consécutifs) ou voyager à l’intérieur du pays pour une période d’1 an au plus. Les exigences et conditions d’obtention du visa, les restrictions, l’âge plancher, la durée de séjour et les frais sont toutefois amenés à varier d’une nationalité à l’autre.

De manière générale, il faut être titulaire d'un passeport en cours de validité émis par l’un des pays listés ci-dessus, avoir des garanties financières suffisantes pour pouvoir subvenir à ses besoins dans le pays, être en possession d’un billet de retour, avoir un niveau d'études minimum ainsi qu’une certaine connaissances de l'allemand (à moins que le motif du séjour ne soit justement l’apprentissage de la langue). La demande doit être déposée auprès d’une ambassade ou d’un consulat d'Allemagne à l’étranger. Des frais de visa seront facturés. Pour plus d’informations sur le PVT en Allemagne, consultez l'ambassade ou le consulat d'Allemagne de votre région.

 Liens utiles :

Bureau fédéral de l'Immigration 
Bureau fédéral de l'Immigration - Étudier et travailler en Allemagne
Carte bleue
Consulat général d'Allemagne à Montréal
PVT(Auswärtiges Amt)

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.