Actualisé il y a 8 mois

Si vous prévoyez un court séjour en Thaïlande, voici deux types de visa disponibles, à adapter selon votre nationalité et vos besoins.

Bon à savoir :

Tout visiteur entrant en Thaïlande doit avoir un passeport valide 6 mois au-delà de la date de sortie du territoire thaïlandais.

Ai-je besoin d’un visa pour entrer en Thaïlande ?

30 jours maximum sans visa en Thaïlande

Les citoyens des pays suivants n’ont pas besoin de demander de visa avant de se rendre en Thaïlande, et uniquement dans le cadre d’un court séjour de 30 jours maximum, s’ils sont en possession d’un passeport délivré par leur pays d’appartenance :

Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Bahreïn, Brunei, Canada, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hong Kong, Islande, Indonésie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Corée du Sud, Koweït, Luxembourg, Malaisie, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Oman, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Portugal, Qatar, Singapour, Suède, Suisse, Turquie, Émirats Arabes Unis, Royaume-Uni, États-Unis d’Amérique, Vietnam

Pour obtenir une extension de séjour auprès des services d’immigration, il faudra quitter le territoire thaïlandais et y revenir à l’issue de la durée du séjour. Sont concernés les étrangers qui :

  • Entrent de nouveau en Thaïlande par voie terrestre. Ils bénéficient alors d’une autorisation de séjour de 30 jours. Cette condition est applicable seulement 2 fois par an.
  • Entrent par voie aérienne, alors l’autorisation de séjour de 30 jours.

Pièces à fournir pour obtenir une extension du visa de 30 jours pour la Thaïlande :

  • Une adresse en Thaïlande (hôtel ou autre)
  • Le passeport du demandeur
  • Une copie de la page principale du passeport (avec la photo d’identité)
  • Une copie de la Departure Card – TM6 (le papier blanc agrafé au passeport)
  • Une copie de la page où se trouve le tampon du visa de 30 jours
  • Une photo d’identité
  • Le document « Application For Extension Of Temporary Stay In The Kingdom », fourni par le bureau de l’immigration, rempli.

Frais de dossier pour une extension du visa de 30 jours : 1900 bahts.

Attention : une fois le visa en poche, la durée totale du séjour en Thaïlande ne peut excéder 90 jours sur une période de 6 mois. De plus, les voyageurs qui dépassent la durée accordée par leur visa devront régler une amende de 500 bahts par jour de dépassement (avec un maximum toléré de 20 jours). Cette amende est à régler au guichet au contrôle des passeports à l’aéroport.

15 jours maximum sans visa en Thaïlande

Les citoyens des pays suivants qui se rendent en Thaïlande dans un but touristique, peuvent séjourner 15 jours maximum sans visa. Néanmoins, à leur arrivée sur le territoire thaïlandais, ils doivent se rendre immédiatement auprès des services d’immigrations afin d’obtenir un tampon officiel sur leur passeport émis par l’un des pays suivants :

Arabie Saoudite – Bhoutan – Chine populaire – Taïwan – Chypre – Hongrie – Inde – Kazakhstan – Maldives – Ile Maurice – Pologne – Sultanat d’Oman – Russie – Ukraine

Ces catégories de voyageurs doivent s’acquitter de droits s’élevant à 300 bahts. Ils doivent entrer en Thaïlande par avion ou par bateau de plus de 500 tonnes. Sont également concernés les voyageurs pénétrant le Royaume en passant par les postes frontaliers avec la Malaisie, par train, bateau, bus, taxi, car de tourisme, moto de location. Ils doivent pouvoir présenter :

  • Un titre de transport ou des documents en règle du véhicule (qu'il s'agisse d'un véhicule personnel ou loué) utilisé pour quitter le royaume à l’issue de la période autorisée.
  • A défaut, la preuve que le propriétaire (ou l'utilisateur) du véhicule quitte le royaume à l'issue de la période autorisée.

Les Malaisiens entrant dans le royaume en bus, voiture ou moto de location, car de tourisme par les postes-frontière avec la Malaisie sont dispensés de cette formalité. Ils n'ont pas besoin de présenter les documents mentionnés 2 ci-dessus.

Les visiteurs répondant aux conditions ci-dessus sont exemptés de visa pour tout séjour n'excédant pas 30 jours à compter de l'entrée dans le pays. Ils ne sont pas autorisés à dépasser les 30 jours, sauf cas de force majeure (maladie, retard aérien). En cas de séjour dépassant 30 jours, il faut contacter les Ambassades de Thaïlande à l'étranger.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.