A propos du Tadjikistan


Enclavé en Asie centrale, entre l'Afghanistan, la Chine, le Kirghizistan et l'Ouzbékistan, le Tadjikistan fut autrefois une partie intégrante de l'Empire perse et un important comptoir commercial sur la Route de la soie. En revanche, il s'agit aujourd’hui des l'un des pays les plus pauvres du monde.

S’étendant sur une superficie totale de 143 100 km², le Tadjikistan possède un paysage pittoresque entrecoupé d'imposantes montagnes qui occupent plus de 90% de ses terres. Abritant la célèbre vallée du Wakhan, où le Grand Jeu s'acheva en 1907, il présente des hauts plateaux spectaculaires.

Douchanbé, la capitale et plus grande ville du Tadjikistan, compte une population de plus de 670 000 habitants. Au nombre des autres grandes villes du pays figurent Isfara, une ancienne ville sise sur la Route de la soie, Kulob, la troisième plus grande ville, et Qurghonteppa, le cœur de la guerre civile ayant sévi durant de longues années. La langue officielle du pays est le tadjik, mais le russe est aussi largement répandu dans certaines régions.

Bien qu'il lui reste encore du chemin à faire pour devenir une destination de choix pour l'expatriation, le Tadjikistan est le terrain de jeu idéal pour les amateurs de randonnées et d'escalade, ainsi que pour les assoiffés de nouvelles aventures. Le pic Lénine, faisant 7 134 mètres de haut, les montagnes Fann, le pic Ismail Samani (le sommet le plus haut du Tadjikistan), parmi tant d'autres, offrent le cadre pour ce genre d'activités. A Douchanbé, vous aurez l'occasion de découvrir le musée national de l'histoire. Vous trouverez également plusieurs lacs donc ceux de Sarez, Bulunkul et Yashilkul.

L'économie du Tadjikistan repose principalement sur l'agriculture et l'extraction de minerais, ainsi que sur les capitaux apportés par les investisseurs étrangers. Celle-ci a été sérieusement affectée par la guerre civile de 1992 à 1997, présentant ainsi l'un des Produits intérieur brut (PIB) les plus faibles des anciennes républiques soviétiques.

Les résidents de nombreux pays, y compris ceux de l'ancienne Union soviétique, sont dispensés de l'obligation de visa pour voyager au Tadjikistan. Ceux nécessitant un visa doivent en faire la demande au préalable auprès de l'ambassade ou du consulat du Tadjikistan dans leur pays d'origine.