Actualisé l'année dernière

Lors d’un voyage au Sri Lanka il est primordial de prendre quelques précautions. Comme on dit, « mieux vaut prévenir que guérir ».


Soit vous optez pour une assurance internationale fournie par votre pays d’origine, soit vous vous laissez tenter par les assurances Sri Lankaises.
Le Sri Lanka est l’un des seuls pays au monde dont l’accès aux soins médicaux est gratuit. La santé est l’une des priorités du gouvernement.

Accès aux soins au Sri Lanka

Le Sri Lanka possède un système de santé unique. Un tiers peut aller directement à l’hôpital (public ou privé) pour consulter un médecin généraliste ou un spécialiste sans l’autorisation d’un officiel de la santé. Si vous envisagez de rester au Sri Lanka pour une longue période, vous vous demandez certainement le coût de ces soins ?

Le système de santé Sri Lankais dans le secteur public

Il est très facile de consulter un médecin généraliste dans un hôpital public. Vous trouverez ces hôpitaux dans la plupart des grandes villes du Sri Lanka équipés de laboratoires et de services de radiologie. Tout ce dont vous aurez besoin se trouve dans les hôpitaux de Colombo, Kandy, Galle et Jaffna. Le personnel y est aussi très qualifié.

Pour toutes urgences telles que des morsures de chien, il vous est recommandé de vous rendre directement aux urgences des hôpitaux publics où le personnel est formé pour ce genre d’accidents. Dans la plupart des accidents graves, les hôpitaux privés vous renverront vers les hôpitaux publics. Cela est dû aux investissements faits par le gouvernement pour former le personnel des hôpitaux publics.

Le SPC (State Pharmaceutical Corporation) est le principal organisme qui distribue les médicaments via leurs pharmacies Osu Sala. Osu Sala dispose de points de vente un peu partout dans le pays : les médicaments y sont vendus à des prix raisonnables, sous réserve d’une ordonnance. Par ailleurs, vous trouverez d’autres pharmacies privées un peu partout dans le pays et surtout dans les grandes villes.

Le système de santé Sri Lankais dans le secteur privé

La plupart des expatriés et des Sri Lankais vivant à l’étranger se rendent dans les hôpitaux privés. Cependant, ces hôpitaux ne se trouvent que dans les grandes villes et la plupart sont localisés à Colombo et dans ses alentours.

Vous pourrez consulter un médecin spécialiste (généralement formé au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis) pour environ 1500-2000 LKR (environ 12-15 USD). Vous n’aurez pas besoin de l’autorisation préalable d’un médecin généraliste. Le temps d’attente est très court.

Voici une liste des hôpitaux privés les plus connus :

  • Durdans Hospital
  • Central Hospital
  • Nawaloka Hospitals
  • Asiri Group of Hospitals
  • Lanka Hospitals
  • Oasis

Consulter un dentiste au Sri Lanka

Les soins dentaires sont de très bonne qualité, que ce soit dans le public ou le privé. Les prix sont plus bas que ce qu’on pourrait avoir à payer dans d’autres pays. Vous trouverez un service dentaire dans la plupart des hôpitaux mais le Dental Institutes à Colombo offre de très bons soins gratuitement.

Le coût d’une extraction de dent est d’environ 2000-3000 LKR (environ 15-24 USD) chez un dentiste issu du secteur privé. Les soins dentaires à des fins cosmétiques sont plus onéreux mais ne pourraient être comparés aux prix exorbitants souvent pratiqués dans les pays plus développés.

Assurance médicale

Si vous décidez de souscrire à une assurance locale, voici une liste des plus reconnues :

  • Union Assurance
  • Ceylinco
  • AIA
  • Asian Alliance Insurance
  • Janashakthi

A noter que certaines entreprises privées offrent une assurance médicale à leurs employés.

La dengue

La dengue est encore très répandue au Sri Lanka et peut toucher les adultes comme les enfants. Cependant un programme de prévention de la dengue est en cours sur l’île et vise à mettre un terme à cette maladie. En cas de symptômes pouvant être liés à la dengue, rendez vous simplement chez un médecin pour un test sanguin.

Précautions : mettez de la crème anti-moustiques, surtout durant la mousson !

Déjeûner ou Dîner au restaurant

Les règles d’hygiène au Sri Lanka ne sont pas toujours respectées. Ainsi, faites attention aux restaurants dans lesquels vous mangez. Sinon, prévoyez des médicaments !

Enfin, n'oubliez pas de ne jamais boire l’eau du robinet car elle n’est pas potable. Mieux vaut souffrir de la soif quelques heures que de passer plusieurs jours alité !

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.