Actualisé il y a 10 mois

Également connue sous le nom de « ville du lion », Singapour est une Cité-État cosmopolite offrant une qualité de vie élevée, en particulier en matière de sécurité et de santé. Quatre grands groupes ethniques s’y côtoient: les Chinois, les Malais, les Indiens et les Eurasiens, dont les influences et patrimoines respectifs se mêlent pour doter Singapour d’une forte identité multiculturelle, fidèlement reflétée par l’extraordinaire culture culinaire de la ville !

En tant que place financière de premier plan au niveau mondial, Singapour entretient des liens étroits avec l’Occident et, bien qu’étant l’une des villes les plus chères au monde (à en croire le dernier indice Mercer du coût de la vie), elle demeure également l’une des destinations les plus prisées des expatriés à l’échelle mondiale.

Pourquoi étudier à Singapour?

Une éducation de qualité et une vie étudiante trépidante

Singapour a beau être une petite ville, elle est habitée par plus de 5.4 millions d’habitants et possède ainsi la plus forte densité de population au monde, après Monaco. Singapour grouille de vie, de jour comme de nuit, ce qui n’est pas pour déplaire aux 50 000 étudiants internationaux inscrits dans une université à Singapour (hors échanges universitaires) !

Quoi qu’étant l’une des villes les plus chères au monde, Singapour parade à la 14ème place du Classement des meilleures villes étudiantes QS 2017. Les étudiants y apprécient non seulement le style de vie urbain, dynamique et multiculturel de la Cité, mais également les dispositions offertes pour financer leurs études. Vous pourrez ainsi travailler à Singapour durant vos études et pourrez prétendre à de nombreuses bourses académiques.

D’un point de vue académique, Singapour s’enorgueillit d’avoir l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde et poursuit l’adaptation de son système de formation en mettant l’innovation et le plaisir d’apprendre au cœur de ses préoccupations. Deux universités singapouriennes se classent ainsi au palmarès des 15 meilleures au monde selon le Classement mondial des universités QS 2016.

Un tremplin vers l’Asie

L’excellente situation géographique de Singapour en fait une base idéale pour l’exploration d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Il n’est d’ailleurs pas rare de partir en Malaisie ou en Thaïlande pour le week-end. Quant à l’Indonésie, au Cambodge, à la Chine ou à l’Inde, ils ne sont qu’à 5 ou 6 heures de vol.

La France et Singapour

La France possède des liens forts avec Singapour, surtout en matière d’enseignement. S’il est difficile de connaître le nombre d’étudiants Français à Singapour, le nombre d’expatriés Français dans la Cité-État est assurément de plus de 14 000 personnes. En outre, de nombreux établissements Français y ont ouvert un campus, à commencer par l’ESSEC, l’EDHEC et l’INSEAD.

La culture enseignante

Vous assisterez à des cours magistraux couvrant les aspects théoriques à un rythme très soutenu, ainsi qu’à des travaux dirigés plus pratiques, vous offrant l’occasion de poser des questions et de faire des exercices, des présentations, des travaux de groupe et des travaux individuels. La plupart des étudiants locaux impriment les supports pédagogiques avant les classes : en effet, les cours magistraux sont dispensés rapidement, ce qui les rend difficiles à suivre pour les plumes lentes !

Il vous semblera peut-être que les étudiants posent moins de questions en classe qu’en France. Lorsque vous souhaiterez poser une question, vous devrez vous adresser aux professeurs de manière formelle, les appelant “Monsieur” ou “Madame”, suivi de leur nom de famille.

Le système de notation dépend principalement de l’examen final ainsi que des résultats en classe et des projets ou compositions de groupe.

La langue d’enseignement

L’enseignement est dispensé en anglais et, dans le cadre de votre dépôt de candidature, il vous faudra satisfaire aux exigences de l’université en matière de niveau d’anglais. Il existe généralement plusieurs manières de le faire; renseignez-vous auprès de l’université de votre choix :

  • Passer un examen de capacité linguistique, comme le IELTS ou le TOEFL. Vérifiez préalablement lesquels sont reconnus par l’université de votre choix. Des scores élevés maximiseront vos chances d’admission.
  • Produire des certificats ou diplômes antérieurs pour certifier de votre niveau d’anglais ou obtenir une dispense d’examen de langue de la part de l’université.

Les principales universités de Singapour

Les deux meilleures universités de Singapour, l’Université nationale de Singapour (National University of Singapore, NUS) et l’Université technologique de Nanyang (Nanyang Technological University, NTU), se classent parmi les 15 premières au monde selon QS.

Université nationale de Singapour (National University of Singapore, NUS)

Fondée en 1905, la NUS, le plus ancien et le plus grand des établissements d’éducation supérieure à Singapour, est une université indépendante, très active dans le domaine de la recherche. Elle s’est hissée à la 12ème place dans le dernier Classement mondial des universités QS 2016, et en a de tout temps occupé la première place à l’échelle du continent asiatique.

Elle rassemble à ce jour 17 départements et écoles répartis sur trois campus, ainsi que trois Centres de Recherche d’Excellence (RCE) et 30 instituts et centres de recherche de niveau universitaire, offrant une approche alignée sur les normes mondiales tout en restant concentrée sur les expertises et idées prévalant en Asie.

L’université accueille environ 38 000 étudiants, dont 30% d’étudiants internationaux en provenance de 100 pays, et propose également divers programmes d’échanges étudiants, ainsi que des stages entrepreneuriaux dans neuf écoles NUS à l’étranger (NUS Overseas Colleges) et des programmes de diplôme commun ou de double diplôme avec des universités d’excellence. D’ailleurs, 80% des étudiants en premier cycle à la NUS participent à des programmes d’études à l’étranger dans plus de 300 universités réparties sur plus de 40 pays.

La NUS est également très active dans le domaine de la formation entrepreneuriale, axant ses activités sur quatre domaines : l’éducation expérientielle, l’incubation d’entreprises, le développement de l’entrepreneuriat et la recherche en entrepreneuriat.

Université technologique de Nanyang (Nanyang Technological University, NTU)

La NTU est une jeune université, très active dans le domaine de la recherche et accueillant plus de 33 000 étudiants sur huit facultés et écoles. Selon le Classement mondial des universités QS, elle se classe juste derrière la NUS, à la 13ème place mondiale et la 2ème en Asie, avec des scores particulièrement solides en ingénierie.

Elle fut établie en 1981, mais s’est construite sur les fondations d’instituts antérieurs en 1956, avant l’indépendance de Singapour. Elle est aujourd’hui renommée pour son expertise de longue date dans les domaines de l’ingénierie, du commerce et de l’éducation et offre également des cursus en médecine, sciences, arts et sciences sociales. Cinq axes de recherche sont privilégiés par l’université : Terre Durable, Communauté en Sécurité, Asie Globale, Société Saine et Apprentissage d’Avenir. Saviez-vous que l’école de médecine Lee Kong Chian de la NTU est une école gérée conjointement avec l’Imperial College London, l’une des 10 meilleures universités au monde? La NTU abrite également le Centre singapourien d’ingénierie des sciences de la vie environnementale, l’Observatoire asiatique de la consommation, et l’Observatoire terrestre de Singapour.

La NTU a noué 400 partenariats et offre à ses étudiants l’opportunité d’étudier dans les meilleures universités au monde, comme le MIT, les universités de Stanford, de Waseda ou de Tokyo. La NTU est également partenaire d’entreprises industrielles de taille, telles que BMW et Bosch. L’université compte environ 30% d’étudiants étrangers.

Les conditions d’admission

Les candidats internationaux doivent avoir validé douze années d’éducation générale et détenir un diplôme reconnu de l’enseignement secondaire (lycée), comme le baccalauréat. Ils doivent posséder un niveau minimum de maîtrise de l’anglais. Certains cursus peuvent imposer des conditions d’admission spécifiques ou plus strictes, comme des notes planchers, ou requérir des examens de compétences. Les conditions et procédures de sélection dépendant des universités et programmes d’études, mieux vaut vous renseigner auprès de l’université de votre choix. Des résultats exceptionnels sur le plan scolaire et des performances sportives de niveau olympique sont tous deux très recherchés.

Une fois admis, vous n’aurez que deux semaines pour déposer une demande de Pass étudiant (Student’s Pass) en ligne, via une plate-forme dédiée, Student's Pass On-Line Application and Registration (SOLAR), suite à quoi vous devriez recevoir une lettre d’accord de principe (IPA). Cette lettre contient votre visa et est essentielle pour franchir les postes de contrôle de sécurité. Sachez que, à leur arrivée, tous les étudiants doivent se soumettre à et réussir un examen médical et font l’objet d’un dépistage du Sida et de la tuberculose (radiographie de la poitrine), à leur charge. Les cursus médicaux exigent également des examens sanguins obligatoires pour dépister les hépatites B et C. Un bilan de santé positif est un pré-requis à l’obtention d’un pass étudiant. Renseignez-vous auprès de l’ambassade de Singapour en France et de l’Autorité de l’Immigration et des Points de Contrôle.

Coût de la vie

Etudier à Singapour est très cher. Un article paru en 2014 mettait d’ailleurs en relation l’augmentation du coût des études à Singapour avec la baisse de la popularité de la ville auprès des étudiants étrangers. Selon le Ministère de l’éducation de Singapour, le coût des études pour les étudiants étrangers est 10% plus élevé que pour les Singapouriens. Les frais de scolarité vont de 9 000 à 70 000 dollars singapouriens et avoisinent, en moyenne, les 35 000 dollars. Bien qu’élevés, ils le sont souvent moins que dans de nombreux autres pays asiatiques. Le coût de la vie pour les étudiants internationaux est estimé entre 750 et 2 000 dollars de Singapour par mois, en fonction des modes de vie et des cursus universitaires. Toutefois, de nombreux étudiants étrangers parviennent à bénéficier de bourses ou de subventions pour financer leurs études. Les étudiants sont autorisés à travailler jusqu’à 16h à temps partiel ou plein entre les semestres, sans permis de travail.

Coût des études et bourses

Ne laissez pas les frais de scolarité et le coût élevé de la vie vous dissuader de poursuivre vos études dans l’une des plus formidables villes au monde : la plupart des universités proposent des programmes d’échange ou des bourses. Néanmoins, selon le ministère de l’éducation Singapourien, il vous sera demandé de travailler trois années à Singapour à l’issue de vos études pour en bénéficier. Assurez-vous donc de vous renseigner auprès de l’université de votre choix.

Vous retrouverez sur cette page abondance de bourses, subventions et programmes de soutien pour les étudiants, qu’ils soient Singapouriens ou étrangers. Les bourses sont généralement décernées sur la base du mérite scolaire et d’un bon parcours parascolaire.

Parmi les bourses les plus populaires se trouvent la bourse de l’ambassade de la République de Singapour (Singapore Scholarship of the Embassy of the Republic of Singapore), les bourses universitaires de Lee Kong Chian à l’Université Nationale de Singapour (Lee Kong Chian Graduate Scholarships at the National University of Singapore), les bourses accordées par I’INSEAD et Syngenta pour les pays émergents (INSEAD Syngenta Endowed Scholarship(s) for Emerging Country Leadership), les bourses Nelson Mandela accordées par I’INSEAD (INSEAD Nelson Mandela Endowed Scholarship), la bourse de recherche de la Fondation ASEAN (ASEAN Foundation Research Scholarship), les bourses internationales pour la jeunesse des United World Colleges (United World Colleges (UWC) International Youth Scholarships), les programmes boursiers de la Banque asiatique de développement et du Japon (Asian Development Bank (ADB) -- Japan Scholarship Programs) ou encore le programme d’études supérieures de Science and Education for Agriculture and Development (Science and Education for Agriculture and Development (SEARCA) Graduate Study Program).

Les logements étudiants

Trouver un logement à Singapour, à un prix abordable peut représenter une gageure. Les loyers varient entre 220 et 700 dollars singapouriens selon le quartier, le type de logement et le nombre de personnes à l’habiter.

Renseignez-vous auprès du bureau d’hébergement de votre université d’accueil. Les logements étudiants sur le campus et les résidences universitaires sont généralement accessibles, mais très demandés. Les résidences universitaires sont habituellement réservées aux doctorants à plein temps, et les étudiants suivant un programme de recherche sont souvent prioritaires ; par ailleurs, la période de bail par défaut est d’un an, ce qui pourrait ne pas couvrir l’intégralité de votre cursus.

Il existe néanmoins un certain nombre d’autres options, comme :

  • Les auberges de jeunesse privées peuvent représenter une bonne alternative, bien que la qualité et les équipements varient, et coûtent entre 140 et 440 dollars
  • Les appartements privés loués directement au propriétaire sont le mode d’hébergement le plus onéreux, les loyers démarrant à 1 000 dollars. En partager un avec des camarades réduira bien sûr votre part individuelle, qui devrait alors s’élever à environ 400 dollars de Singapour par mois.
  • Les appartements du Conseil pour le développement du logement (Housing Development Board, HDB) peuvent représenter une option moins coûteuse qu’un logement privé : vous pouvez y louer une chambre à partir de 250 dollars par mois, et un appartement entier pour, au plus, 1 000 dollars par mois.

Réserver à l’avance un séjour court terme dans une auberge de jeunesse peut contribuer à rendre votre arrivée à Singapour plus sereine.

Que faire à Singapour

Singapour possède une scène artistique et culturelle florissante, une pléthore de centres commerciaux, des musées, et est également un paradis pour les gourmands ! Et, à la nuit tombée, cette ville d’affaires industrieuse se métamorphose en un centre nocturne fébrile, animé de boîtes de nuits, de pubs et de bars diffusant de la musique live. Les zones environnant Clarke Quay ou Orchard Road valent particulièrement le détour.

Comme ne l’indiquent pas ses célèbres gratte-ciels, Singapour renferme également un écosystème, aisément accessible, de forêts tropicales, de marais et de réserves naturelles. Les sentiers du patrimoine de l’île représentent également un excellent moyen de découvrir son histoire, ses monuments et sites. Si vous êtes amateur de sport, il existe un large éventail d’infrastructures de première classe et des activités de plein air telles que le windsurf, le wakeboard ou la course de bateaux-dragons.

Les transports en commun de Singapour sont extrêmement simples, un dense réseau de trains aériens MRT et de bus desservant la plupart des endroits.

Les mets locaux à goûter au moins une fois

La situation géographique de Singapour et son port très fréquenté en ont fait un creuset de cultures, imprégnant la ville insulaire des saveurs de pays voisins tels que la Malaisie, la Chine, l’Indonésie, l’Inde, la Thaïlande, le Vietnam et même le Japon… sublimant leurs influences en un feu d’artifices gastronomique.

Beaucoup de gens trouvent certes la nourriture onéreuse dans les restaurants de Singapour; il existe cependant de nombreux choix de services de restauration, sur le campus et en dehors, les hawker centres (des cantines de rue souvent à ciel ouvert) étant les plus abordables mais aussi, souvent, les plus savoureux de Singapour.

Du riz au poulet au crabe épicé et du curry de tête de poisson à la soupe laksa en passant par les dim sum (amuse-bouches à la vapeur) et les nouilles étirées à la main, tout est à essayer!

Le saviez-vous?

Singapour est parfois surnommée “ Le petit point rouge ”, en référence à la manière dont elle est représentée sur de nombreuses cartes du monde et de l’Asie. C’est peut-être l’un des plus petits pays du monde, ne dépassant pas 719km², mais ce n’en est pas moins une puissance de taille sur la scène économique.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.