Close

Visas pour les Philippines

Recommander

Les Philippines ont créé différents visas à destination des étrangers qui souhaitent visiter le pays. Expat.com vous donne les détails pour mieux choisir.

N’immigre pas aux Philippines qui veut. En effet, pour pouvoir aller vivre et travailler de façon permanente aux Philippines, vous devez être le citoyen d’un pays qui accueille officiellement les immigrants philippins. Sachez par ailleurs que le pays a mis en place un système de quota annuel, permettant à 50 étrangers de venir vivre et travailler sur son territoire. Cependant, il est possible d’immigrer aux Philippines et faire partie des étrangers hors quota - « non-quota » -.

Les étrangers hors du système de quota philippin

Pour faire partie de cette catégorie, vous devez être marié à un(e) citoyen(ne) philippin(e), être l’enfant célibataire de moins de 21 ans d’un(e) citoyen(ne) philippin(e) de retour au pays, ou être un citoyen philippin de retour au pays.

Les étrangers soumis au quota philippin

Si vous ne vous reconnaissez pas dans l’une des conditions citées ci-dessus, vous devez alors faire une demande de visa. Quoi qu’il en soit, vous devrez préparer les documents suivants, puis en ajouter d’autres en fonction de la sous-catégorie administrative à laquelle vous appartenez :

  • les formulaires dûment remplis
  • un passeport valide au moins 6 mois
  • des photos d’identité
  • les frais de dossier
  • les actes de naissance et de mariage si l’expatriation se passe en famille.

Toute demande de visa émanant d’un étranger de cette catégorie donne lieu à un entretien avec les services d’immigration. Il sera également demandé d’apporter la preuve que le candidat est apte financièrement à subvenir à ses besoins une fois aux Philippines.

Les visas envisageables dans le cadre d’une expatriation

Le visa étudiant : le visa étudiant est délivré par le Consulat une fois que ce dernier a reçu l’autorisation du ministère des Affaires étrangères philippin. Pour cela, l’étudiant demandeur doit présenter une demande directement à l'école qu’il souhaite fréquenter. L'école présentera la demande au Commission on Higher Education (CHED) pour approbation. Si la réponse est positive, la CHED transmettra son approbation au Secrétaire des Affaires étrangères. Ce dernier donnera son feu vert au Consulat pour la délivrance du visa.

Les documents requis pour constituer le dossier de demande (original 2 copies) à déposer par le candidat au visa en personne au consulat sont :

  • les formulaires de demande
  • un passeport valide
  • 6 photos d’identité récentes
  • une preuve certifiée que l’étudiant pourra subvenir financièrement à ses besoins aux Philippines
  • l’original et la copie du certificat médical officiel (formulaire 11), complété par un médecin. Ce certificat doit être accompagné d’une radio des poumons et des résultats d’analyses des urines, selles et sanguines. Ce document ne pourra être pris en compte que s’il est remis en même temps que la demande de visa à l’officier de quarantaine, une fois à la frontière. Ce certificat médical est valable 6 mois.
  • un extrait de casier judiciaire
  • la lettre d’acceptation de l’école, portant le cachet de l’établissement, et adressée à l’élève
  • l’original et la copie du Certificate of Eligibility for Admission (CEA), émise par la Commission of Higher Education (CHED)
  • les frais de visa.

Le visa de travail pré-arrangé : il est délivré aux professeurs, enseignants en établissements scolaires, médecins et infirmières pour hôpitaux, scientifiques, professionnels et autres travailleurs de banque, commerciaux, industriels, spécialistes de l’agriculture et autres entreprises commerciales.

Le visa de travail pré-arrangé n’est délivré que sur réception au consulat du pays de résidence du demandeur. À l’étranger, le consulat est le seul dépositaire du droit de délivrer un tel visa, au nom du Department of Foreign Affairs (DFA). De son côté, l’employeur doit déclarer sous serment écrit qu’il loue les services du demandeur. Pour cela, il devra se rendre au Department of Labor and Employment (DOLE). Une fois que la DFA et le DOLE ont donné leur accord respectif, le consulat pourra produire le visa de travail.

Le demandeur doit se présenter en personne à la section consulaire de l'ambassade ou du consulat des Philippines de son lieu de résidence, et soumettre les documents suivants:

  • un passeport valide de 6 à 12 mois
  • les formulaires de demande en 2 exemplaires
  • la copie du contrat de travail
  • le curriculum vitae du demandeur
  • des photos d’identité au format passeport, signées au recto (au bas)
  • le rapport d'examen médical et physique émis par un médecin autorisé (y compris une radiographie de la poitrine, les rapports de laboratoire, et un certificat de séronégativité)
  • les frais de dossier.

Alien Employment Permit (AEP) et Alien Certificate of Registration card (ACR I-Card)

Attention, outre le visa de travail, vous devrez demander un permis de travail pour étranger - Alien Employment Permit (AEP) -. Si vous pouvez faire la demande auprès du consulat ou de l’ambassade des Philippines de votre pays de résidence, vous pouvez également demander à votre employeur de faire le nécessaire auprès de l’un des bureaux régionaux du Department of Labor and Employment (DOLE).

L’AEP devra être doublé d’une ACR I-Card. Il s’agit d’une carte d’identité équipée d’une puce qui contient toutes les informations nécessaires aux agents de l’immigration (nom du détenteur, date de naissance, âge, type de visa délivré). Sachez par ailleurs que cette carte fait office d’Emigration Clearance Certificate (ECC), Re-Entry Permit (RP), and Special Return Certificate (SRC) -, des documents qui étaient auparavant demandés à tout étranger désireux de s’installer aux Philippines.

Le visa d’investisseur (SIRV – Special Investor’s Resident Visa) : ce visa permet à son détenteur de vivre aux Philippines pour une durée indéterminée, du moins, tant qu’il est investisseur. Sont éligibles les étrangers qui ont 21 ans au minimum, qui n’ont été reconnus coupables d’aucun crime (y compris de moralité), qui ne sont pas porteurs d’une maladie contagieuse ou dangereuse, qui n’ont pas été internés pour troubles du comportement ou handicap mental, qui sont disposés à ou en mesure d’investir un montant d’au moins 75 000 dollars américains aux Philippines.

Les documents à fournir sont les suivants :

  • le formulaire dûment rempli, notarié, et comportant des photographies récentes
  • un extrait de casier judiciaire, dûment authentifié par l'Ambassade des Philippines
  • un certificat médical délivré par le Department of Health (DOH), tout établissement hospitalier ou de santé du gouvernement philippin. Il peut s’agit d’un hôpital agréé et accrédité, d’un centre médical, ou d'un laboratoire ou l'équivalent dans le pays d'origine du demandeur. Le document doit certifier que le candidat est physiquement et mentalement apte. L’émission du certificat ne doit pas être antérieure à 6 mois à compter de la date de dépôt de la demande.
  • la certification sous serment des fonctionnaires autorisés de la banque dépositaire accréditée aux Philippines quant à la quantité de devises remise par le demandeur, et sa conversion en pesos par ladite banque. Si la remise a été faite auprès d’une banque non accréditée, le montant total d'argent devra être immédiatement transféré dans une banque accréditée. Dans tous les cas, les fonds ne doivent pas être transférés moins d’un an avant la demande.
  • la copie certifiée conforme du certificat de dépôt en peso philippin, avec une période d'échéance d'au moins 30 jours. L’original du certificat de dépôt sera conservé auprès de la banque dépositaire par mesure de sécurité.
  • un acte de naissance/un livret de la famille dûment authentifié par le consulat des Philippines. Si le conjoint et les enfants à charge sont inclus dans la demande, prévoir un acte de mariage authentifié par le consulat des Philippines
  • l'original du passeport du demandeur
  • les frais de dossier.

Le visa de retraité Special Resident Retiree's Visa (SRRV) : ce visa est délivré par le Bureau of Immigration des Philippines, dans le cadre du programme intitulé Retirement Program of the Philippine, du Philippine Retirement Authority (PRA). Il est destiné aux étrangers, mais également aux Philippins expatriés. Il permet à son détenteur de résider de façon permanente aux Philippines, mais également de sortir du territoire quand bon lui semble.

Sont éligibles les retraités pensionnés, âgés de 50 ans et plus qui peuvent faire un dépôt de 10 000 dollars américains, et qui perçoivent une pension mensuelle d’au moins 800 dollars par mois, s’il est seul. En couple, cette pension est de 1000 dollars américains par mois.

Les retraités non pensionnés doivent être âgés de 35 à 49 ans, capables de faire un dépôt de 50 000 dollars américains ; âgés de 50 ans et plus, capables de faire un dépôt de 20 000 dollars américains ; les anciens citoyens philippins (qui ont rendu leur nationalité philippine) de 35 au moins, avec ou sans dépendant, et capables de faire un dépôt de 1500 dollars ; les ambassadeurs de pays étrangers qui ont servi aux Philippines et qui souhaitent y prendre leur retraite/les fonctionnaires internationaux en poste ou anciennement en poste (y compris ceux de l’Asian Development Bank) de 50 ans au moins, et capables de faire un dépôt de 1500 dollars.

Le retraité qui désire vivre aux Philippines est dispensé de dépôt additionnel pour son épouse, 1 enfant célibataire de moins de 21 ans. Si l’épouse ne fait pas partie du voyage, le retraité peut alors être suivi par un deuxième enfant célibataire de moins de 21 ans. Au-delà de deux enfants de moins de 21 ans et célibataire, le dépôt s’élèvera à 15 000 dollars américains par enfant. Les anciens citoyens philippins ne sont quant à eux pas concernés par de telles dispositions.

Voici les documents à fournir :

  • le formulaire de demande du Philippine Retirement Authority
  • un passeport valide
  • le formulaire numéro 11 inhérent à l’examen médical accompli par un médecin et authentifié par l’Ambassade/le consulat des Philippines. Il devra indiquer la sérologie du demandeur. Si l’examen se déroule aux Philippines, il faudra remplir le formulaire RSCC numéro 2.
  • le certificat de dépôt de fonds émis par une banque certifiée
  • 6 photos d’identité de 2,4 X 5 cm
  • acte de mariage authentifié par l’Ambassade/le consulat des Philippines si la cérémonie a eu lieu à l’étranger
  • acte de naissance des enfants authentifiés par l’Ambassade/le consulat des Philippines s’ils sont nés à l’étranger
  • les frais de dossier.

 Liens utiles :

Expat.com – Forum Philippines 
Bureau de l’Immigration www.immigration.gov.ph
Ministère des Affaires Etrangères - Visas www.dfa.gov.ph
Philippine Retirement Authority www.pra.gov.ph
Formulaire visa de retraité - Philippine Retirement Authority www.pra.gov.ph
ACR I-Card www.immigration.gov.ph
Ambassade des Philippines en France parispe.dfa.gov.ph

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
1 Commentaire
MPG1207
MPG1207
il y a 2 semaines

Quelle est la meilleure façon de vivre aux Philippines pour sa retraite? Quel visa?

Répondre

Voir aussi

On connait souvent les Philippines de nom, sans pour autant savoir comment les gens vivent dans l'archipel. Voici un aperçu de ce voyage.
En vous expatriant aux Philippines, sans doute vous posez-vous la question essentielle de la santé. Voici ce qu'il faut savoir avant de partir.
Considérée comme la deuxième ville la plus compétitive des Philippines, Cagayán de Oro abrite près de 13 000 entreprises. Comment y trouver un emploi ?
Pour déménager aux Philippines, il est conseillé d'engager des déménageurs professionnels et de souscrire une assurance-dommages.

Assurance santé expatrié Philippines

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Philippines.

Déménagement aux Philippines

Conseils pour préparer votre déménagement aux Philippines

Assurance voyage Philippines

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Philippines

Billet d'avion Philippines

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour les Philippines