Actualisé il y a 3 ans

Le marché du logement à Kuala Lumpur est vaste et répond à tous les budgets. Ainsi, avant d’entamer une recherche, il vaut mieux avoir défini les critères les plus importants.

Quels critères prendre en considération ?

Budget, surface et quartier sont les trois critères déterminants dans le cadre de votre recherche de logement à Kuala Lumpur. En effet, le marché de l’immobilier dans la capitale malaisienne propose aussi bien des colocations que des maisons jumelées ou encore individuelles. Il y en a donc pour tous les budgets, du portefeuille de l’étudiant au portefeuille des parents avec plusieurs enfants à charge, ce qui induit le choix d’un quartier non loin des écoles. Cependant, le type de logement le plus prisé par les expatriés à leur arrivée à Kuala Lumpur reste le condominium. Pour cause, ce dernier offre le confort et la sécurité nécessaires lors de la phase de découverte de Kuala Lumpur.

Kuala Lumpur et ses quartiers

Les quartiers les plus prisés sont Jalan Ampang, Taman Tun Dr Ismail, Damansara Heights, Kuala Lumpur City Centre, Bangsar Bahru et Golden Triangle. Il existe diverses raisons à ces choix de lieu d’habitation. Par exemple, Jalan Ampang est le quartier où l’on retrouve de nombreuses représentations diplomatiques étrangères. Du côté de Golden Triangle se trouvent de nombreuses écoles internationales.

Rechercher un logement à Kuala Lumpur

Dans un premier temps, il est tout à fait possible de commencer sa recherche de logement sur Internet ou à travers la presse locale. En effet, de nombreuses annonces de maisons et autres appartements à partager ou à louer à Kuala Lumpur sont postées chaque jour. De plus, celles-ci vous permettront d’avoir un aperçu des prix pratiqués par les propriétaires dans la capitale.

Les agents immobiliers se placent donc au second plan. Ils sont cependant extrêmement utiles dans le cadre de la conclusion d’un contrat de bail. En effet, certains expatriés ont recours à une agence dans le seul et unique but de bien négocier les termes du contrat de location avec le propriétaire. De plus, les agents immobiliers ont certainement un répertoire plus important, recensant de nombreux logements pouvant répondre à vos attentes à Kuala Lumpur. Dans tous les cas, les frais d’agence doivent être payés par le propriétaire du bien immobilier à louer.

Les prix du logement à Kuala Lumpur

Le prix des loyers à Kuala Lumpur est extrêmement variable d’un quartier à l’autre. À titre d’exemple, une maison mitoyenne de trois chambres et trois salles de bains dans un quartier prisé par les expatriés, à l’instar de Bangsar Bahru, peut coûter 3 000 ringgits par mois. En revanche, dans un quartier plus ordinaire, un logement plus grand peut coûter 1 000 ringgits de moins. Enfin, du côté du centre-ville, les loyers des studios s’élèvent à environ 1 000 ringgits. Toutefois, du côté de Damansara Heights, une villa avec piscine peut coûter aux alentours de 10 000 ringgits.

De plus, sachez que le prix du loyer peut toujours être négocié avec le propriétaire, par l’intermédiaire de l’agent immobilier ou personnellement si les services d’une agence n’ont pas été retenus.

 Liens utiles :

Expat.com – Offres immobilières à Kuala Lumpur 
Expat.com – Annuaire des professionnels de l’immobilier à Kuala Lumpur 
IProperty www.iproperty.com.my
Mudah www.mudah.my
PropWall www.propwall.my
Ibilik www.ibilik.my
Kuala Lumpur Property www.kualalumpurproperty.com

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.