2010-12-09 13:04:03

Bali est une ville où de nombreuses personnes rêvent de s'installer et tracer leur carrière. Mais si vous voulez à tout prix décrocher un travail à Bali, il faut savoir que les indonésiens sont de ceux qui sont assez exigeants. Certains secteurs sont dits d'avenir et les conditions de travail assez

La crise économique qui sévit dans le monde a fait de nombreux chômeurs, ce qui pousse aujourd'hui de nombreuses personnes à tâter d'autres terrains. C'est ainsi que certains choisissent de s'installer dans des villes comme Bali où la concurrence dans certains domaines n'est pas encore trop rude. Nous vous proposons donc de voir en quelques points le marché de l'emploi à Bali.

Explorer de nouveaux horizons en travaillant à Bali semble être une expérience qui mérite d'être vécue. Bali est l'une de ces villes indonésiennes où certains secteurs sont en pleine croissance et qui paraissent avoir un avenir très prometteur car elle n'a pas encore été exploitée à fond. Mais encore faut-il avoir eu vent de toutes les conditions afférentes et c'est ce que nous nous proposons de vous faire découvrir sur cette page.

La démarche à suivre pour décrocher un travail à Bali

La première condition à remplir pour pouvoir trouver un emploi à Bali serait d'abord de maîtriser la langue indonésienne et éventuellement l'anglais, les maîtriser simultanément serait le mieux. Puis, il serait préférable dans un premier temps de tenter de décrocher un stage ou un contrat local, cela peut constituer un atout qui vous ouvrira peut-être plus facilement des portes. Sinon les médias constitue également un instrument de recherche très pratique et vous pourrez notamment trouver dans la presse telle que le Tempo, l'Indonesian Observer, le Kompas, le Jakarta Post ou encore le Sinar Harapan quelques annonces portant offres d'emploi. Par ailleurs, si vous avez suivi une formation dans un domaine spécifique, il est conseillé d'axer vos recherches dans les secteurs se rapportant à votre spécialisation. Il faut donc éviter d'envoyer des demandes assez vagues.

Les conditions de travail à Bali

S'agissant par exemple de la durée légale du travail, celle-ci est fixée à 40 heures par semaine, fractionnées selon les besoins de l'entreprise mais toujours d'un commun accord avec le travailleur. Soit, le travailleur est tenu d'assurer ses fonctions 5j/7 à raison de 8 heures par jour. L'employé peut aussi travailler à raison de 7 heures par jour, 6 jours dans la semaine. Ces horaires doivent généralement être consignées dans le contrat de travail qui peut être à durée déterminée ou indéterminée. En outre, ces contrats s'inscrivent dans le cadre de la législation du travail en vigueur, mais il peut aussi arriver que les conventions collectives ou des négociations individuelles viennent la compléter. Maintenant s'agissant de la rémunération, il convient de souligner qu'en Indonésie, le salaire minimum diffère d'une province à une autre en fonction de chaque branche d'activité et celui-ci est fixé par chaque gouverneur de province par décret. Les salariés sont tenus de verser une cotisation sociale à raison de 2 % de leur salaire brut mensuel tandis que le taux des cotisations patronales varie entre 7,24 et 11,74 % par mois. Sachez enfin que l'âge de la retraite en Indonésie est fixé à 55 ans.

Le marché de l'emploi à Bali

L'Indonésie fait partie de ces pays où de nombreux secteurs très prometteurs méritent encore qu'on leur accorde plus d'attention. Ainsi donc, ce pays reste un terrain de réserve pour l'emploi. Il faut toutefois savoir qu'en raison de la crise économique qui frappe le monde entier, l'Indonésie a décidé que pour l'occupation d'un poste à responsabilité, si les ressortissants du pays sont dotés des qualifications requises par le poste, leurs candidatures primeront sur celles des étrangers. Parmi les secteurs d'avenir, on compte l'hôtellerie et la restauration, le pétrole, l'industrie textile, la grande distribution ou encore l'artisanat. Dans le domaine de l'informatique, l'Artex Studio est une petite entreprise indonésienne implantée à Bali oeuvrant dans la réalisation d'images de synthèse et qui propose des stages de développement de sites web. A cet effet, le stagiaire est logé, nourri et les frais de transport sont couverts. De plus, pour l'obtention du visa de séjour, l'entreprise offre son concours financier au stagiaire.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.