A propos de Corée du Nord


Bordée au sud par la Corée du Sud et au nord par la Chine et la Russie, la République populaire démocratique de Corée est un régime communiste strictement contrôlé en Asie de l'Est. La Corée du Nord abrite une population d'environ 25 millions d'habitants. Il est intéressant de noter que l’espérance de vie est de 66 ans pour les hommes et 72 ans pour les femmes. Pyongyang est la capitale du pays et le coréen la langue principale. La Corée du Nord est officiellement considérée comme un pays laïc, n'ayant pas de religion prédominante.

De 1910 à 1945, la Corée du Nord fut occupée par le Japon. C'est pendant cette même période que des groupes de résistance, dont un chef de Guérilla connu sous le nom de Kim II-sung, premier chef de la Corée du Nord, luttaient contre les puissances japonaises. Suite à la seconde guerre mondiale, en 1945, le nord du pays fut conquis par l'Union soviétique et le sud par les États-Unis. Aujourd'hui, en dépit des espoirs pour une Corée unie et indépendante, il existe d'importantes distinctions entre les deux pays en termes politiques, économiques et sociaux. En effet, les deux Corées sont officiellement divisées au terme de la guerre de Corée au début des années 1950.

Entourée par la mer du Japon à l'est et la mer jaune ainsi que la baie coréenne à l'ouest, la Corée du Nord partage ses frontières septentrionales avec la Chine et la Russie. S’étendant sur une superficie de 120 540 km², le pays est principalement composé de chaînes de montagnes, de vallées et de forêts. La majeure partie de la population vit dans les basses terres.

La Corée du Nord connaît quatre saisons, notamment l’été, l'hiver, le printemps et l'automne, ainsi que des climats distincts, y compris un climat continental humide et un climat océanique. L'hiver est marqué par la neige et le vent venant de la Sibérie. L’été est généralement très humide, avec de fortes risques de précipitations. A Pyongyang, les températures vont de -3 °C à -13 °C en hiver et peuvent atteindre 29 °C avec une moyenne de 20 °C.

Surnommée le « royaume des ermites », la Corée du Nord a tendance à s'isoler du reste du monde. En raison de son système politique et de sa position sur les droits de l'homme, la Corée du Nord n'est pas très reconnue mondialement, bien qu'elle ait des liens diplomatiques avec de nombreux pays. En Corée du Nord, les libertés d'expression, de religion, d'association, de mouvement et de la presse sont quasiment inexistantes.

Définit comme un pays athée, la Corée du Nord considère toute activité religieuse comme une menace. La religion ne peut être pratiquée que dans le secret le plus total. Toute personne se livrant à des activités religieuses risque de lourdes pénalités. Bien qu'il s'agisse d'un pays laïc, les contes populaires sont toujours très présents. Le mont Paektu, la plus haute montagne de la Corée du Nord, est considéré comme étant sacré et figure très souvent dans les contes sur la lignée Kim.

L'immense héritage historique du pays, comprenant notamment des sites historiques, des monuments, des artefacts et autres objets, relèvent également d'une très grande importance et sont protégés. L'art, pour sa part, reflète essentiellement le principe de socialisme. La musique est uniquement autorisée si elle met l'accent sur des thèmes ou messages particuliers tels que la camaraderie.