Actualisé il y a 9 mois

Envisager un déménagement dans un pays étranger amène à se poser la question : « Dois-je apprendre la langue ? » ; généralement, prendre un cours de langue avant votre déménagement est le choix le plus logique. Cependant, les choses sont un peu plus compliquées quand il s'agit de la Chine et de la langue chinoise.

Le chinois est la langue la plus parlée au monde, avec plus d'un milliard de locuteurs. La langue est parlée en Chine continentale, à Hong Kong, à Macao, à Taïwan et à Singapour, couvrant plus de 16% de la population mondiale. Dans la pratique, cependant, il existe plus d'une langue chinoise.

La Chine est le quatrième pays du monde en termes de taille et son territoire compte beaucoup de frontières naturelles : fleuves, lacs, chaînes montagneuses, qui divisent le pays en une multitude de régions. Au fil du temps, chacune de ces régions a développé sa propre culture, avec ses coutumes, sa cuisine et même sa langue. Ainsi, plusieurs dialectes de chinois coexistent dans le pays, les plus parlés étant le wu, le xiang, le gan, le hakka, le cantonais (dont le cantonais-taishanais), le ping, le shaojiang et le min. Plusieurs versions de chinois peuvent même être parlées dans une même province et, en raison de la densité des migrations entre les villes, vous pouvez entendre une variété de dialectes dans pratiquement n'importe quelle ville de Chine.

 Bon à savoir :

Bien que les nombreuses langues chinoises ne soient pas drastiquement différentes, même les locuteurs de langue maternelle chinoise peuvent parfois avoir du mal à se comprendre parfaitement.

Chinois standard (putonghua) et cantonais

Le putonghua est la langue officielle en Chine et la plupart des étrangers le désignent simplement sous le nom de mandarin. Il est basé sur le dialecte du nord de la Chine et c’est à Beijing et dans les villes voisines qu’il est le plus parlé. Le putonghua est enseigné dans les écoles et les universités à travers le pays, c'est la langue que l’on entend à la télévision et à la radio, et c'est aussi celle que vous apprendrez si vous décidez d'étudier le chinois à l'université ou de prendre des cours.

La plupart des gens en Chine parlent le putonghua en plus de leur langue locale. Cependant, on estime que 30% de la population de la Chine ne parlent pas le chinois standard, en particulier dans les zones rurales. Cela dit, vous ne devriez pas avoir de mal à vous débrouiller en Chine avec une connaissance élémentaire du putonghua. Bien que vous puissiez acquérir du vocabulaire supplémentaire, une prononciation et des structures grammaticales différentes en fonction de votre situation géographique en Chine, le putonghua est le socle sur lequel édifier toutes ces connaissances supplémentaires. Si votre objectif est d'être compris par la majorité des Chinois, apprendre le putonghua est très certainement ce qu’il vous faut; il vous servira dans toute la Chine, y compris à Hong Kong et à Macao.

Le cantonais est le deuxième « dialecte » le plus parlé dans le pays après le putonghua. Il est répandu dans les régions du sud de la Chine, en particulier dans la province de Guangdong, à Hong Kong et à Macao, et est parlé par plus de 70 millions de personnes, dont la majorité des Chinois vivant à l’étranger. Le cantonais est généralement considéré comme plus difficile que le chinois standard. Si vous envisagez de passer la majeure partie de votre temps dans le sud de la Chine, il est préférable d’apprendre un peu de cantonais en plus du putonghua.

Étudier le chinois

Le chinois n'est pas une langue facile à apprendre. Tout d’abord de par son système d’écriture, comptant plus de 80 000 caractères. Aussi l'étude de la langue peut-elle sembler intimidante. Le chinois standard requiert la connaissance de 3 500 caractères, mais vous pouvez vous en sortir correctement avec les 1 000 caractères les plus fréquemment utilisés.

L'orthographe actuellement utilisée en Chine continentale et à Singapour est connue sous le nom de chinois simplifié, suite à la réforme de 1949. Hong Kong et Taïwan utilisent encore une forme d'orthographe plus compliquée, le chinois traditionnel.

Le chinois est également une langue tonale : le sens d'un mot dépend non seulement de la prononciation mais aussi de la tonalité que vous utilisez. Il y a quatre tons en putonghua et sept en cantonais. La maîtrise les tons est un aspect essentiel de l'étude du chinois, car l'utilisation du mauvais ton peut entraîner un malentendu.

En revanche, la plupart des apprenants trouvent la grammaire chinoise facile. La structure des phrases est simple et sans piège, ne comportant pas de conjugaison, d’inflexion ou d’accord sujet-verbe.

Il est recommandé de commencer votre étude du chinois avant votre déménagement afin que vous ayez au moins une compréhension de base de la langue avant votre arrivée, mais il existe cependant de nombreuses possibilités d’apprendre le chinois une fois dans le pays. Si vous voulez faire les choses sérieusement, vous pouvez vous inscrire dans une université pour un cursus long en chinois. La plupart des universités notables des grandes villes proposent aux expatriés des cursus pour apprendre le chinois, à temps plein ou à temps partiel. Les programmes à temps plein offrent généralement à leurs étudiants des visas et des dortoirs.

Si vous venez en Chine pour le travail, votre entreprise pourrait déjà proposer des cours du soir de chinois. Alternativement, il existe dans la plupart des villes de Chine certains centres d'apprentissage du chinois, des grandes chaînes comme Mandarin House à de plus petites institutions de quartier. Si vous cherchez plus de flexibilité encore, envisagez de recourir à un professeur particulier : consultez les petites annonces sur les sites Internet locaux, publiez une annonce ou postulez à un cours particulier auprès du centre d'apprentissage des langues. Une autre possibilité encore est l’échange linguistique : beaucoup de sinophones sont très désireux d'apprendre l'anglais et seraient heureux de vous apprendre le chinois en échange de cours d'anglais.

 Bon à savoir :

Vous préférez étudier seul ? Il existe toute une gamme de cours et d'applications en ligne qui peuvent vous aider à débuter en chinois. Essayez FluentU, Pleco, et d’autres encore.

 Liens utiles :

Study Chinese in China
Étude du mandarin à l'université de Pékin
Étude du mandarin à l'université de Shenzhen
Étude du mandarin à l'université de Shanghai
Apprenez le cantonais à l'Ecole supérieure de Hong Kong

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.