Actualisé il y a 4 ans

La vie en Equateur est une expérience qu’il faut vivre à la première personne et sur place, bien sûr. Cet article tente tout de même de vous donner un avant-goût du style de vie qui vous attend là-bas.

La famille d’abord

Le slogan officiel de l’Equateur en tant que pays, c’est “Ama la vida”. Aime la vie. Et ce n’est pas qu’un slogan. Les Equatoriens semblent mettre cela en pratique chaque jour. Cela commence à la maison. Au coeur de la vie en Equateur, il y a la cellule familiale, formée par les parents, les enfants et bien souvent des membres composant la famille élargie : grands-parents, parrain, marraine. Dans la majorité des foyers équatoriens, les rôles traditionnels s’appliquent toujours, le mari étant le gagne-pain et l’épouse la femme au foyer. En conséquence, le machisme est profondément ancré dans le quotidien et les expatriés résolument féministes risquent de grincer des dents plus d’une fois au cours de leur adaptation en Equateur. Malgré cela, il faudrait être insensible pour ne pas avoir chaud au cœur à voir comment on se serre les coudes dans les familles équatoriennes.

Almuerzo à la maison

En Equateur, on ne vit pas pour travailler, on travaille pour vivre et profiter de la vie le plus possible. Ce qui veut dire passer de bons moments avec les êtres aimés. Si possible, les travailleurs rentrent savourer un repas fait-maison en famille à la mi-journée. L’almuerzo ou déjeuner est le repas le plus important de la journée et dure d’une à deux heures. Les restaurants offrent des menus de plusieurs plats comparables à ceux qu’on trouve dans les foyers équatoriens pour des sommes modiques, à partir de 2$. Le dîner est normalement plus léger. Ce sont parfois les restes du repas de midi ou un peu de riz et un œuf frit.

Il n’y a pas le feu

Comme les longues heures de déjeuner l’indiquent, le rythme de vie en Equateur est bien plus lent et coulant qu’en Europe ou aux Etats-Unis. Une attitude relax est adoptée face à à peu près tout. Ce qui peut s’avérer délectable (par exemple, lorsque l’on savoure un de ces succulents repas faits-maison) comme terriblement frustrant pour les expats (par exemple, lorsque vous aimeriez avoir une réponse définitive quant à la date d’installation de votre ligne téléphonique).

Chaleur humaine

Les étrangers s’accordent quasiment tous sur une chose : la chaleur et l’ouverture aux autres des Equatoriens. Pour un salut basique, on vous regardera droit dans les yeux en vous souriant et en vous donnant une solide poignée de main. Une fois qu’un Equatorien vous considère comme son ami, ce salut sera plus tactile encore : entre eux, les hommes se salue d’un abrazo, une franche étreinte et des tapes dans le dos, tandis que les femmes entre elles s’embrassent sur les joues. Laissez votre connaissance équatorienne décider du moment approprié pour passer à ces saluts encore plus amicaux, mais, a priori, vous n’aurez pas à attendre très longtemps.

 Liens utiles :

Mode de vie en Equateur – Le Petit Futé www.petitfute.com
Interviews – Ambre à à Misahualli www.expat.com/fr/interview

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.