Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 semaines

L’Amérique est un véritable melting-pot culinaire, avec autant de spécialités que de communautés. Bien que les stéréotypes gastronomiques tels que le hamburger soient populaires, la cuisine américaine a bien plus à offrir.

Une fois installés aux États-Unis, les expatriés se sentiront privilégiés devant ce véritable buffet international accessible dans la plupart des villes. Si vous préférez cuisiner, vous pourrez toujours trouver les ingrédients nécessaires, soit sur un marché international ou en ligne, sur internet.

La cuisine américaine « traditionnelle »

Les États-Unis n’ont pas une tradition culinaire comme cela peut être le cas un peu partout ailleurs dans le monde. Il suffit de parler de gastronomie américaine pour que la plupart des réponses tournent autour des hamburgers, des hot-dogs et autres Apple pies, même si ces préparations possèdent une origine étrangère.

Le patrimoine multiculturel américain est pourtant une évidence lorsqu’on se penche sur la gastronomie du pays, ce qui signifie que de nombreuses spécialités apportées aux États-Unis ont été adaptées au goût et aux ingrédients localement disponibles. Certaines des spécialités américanisées les plus populaires aux États-Unis sont mexicaines, italiennes et chinoises (plus précisément cantonaises).

C’est peut-être durant la célébration de Thanksgiving que l’on sert le repas américain le plus traditionnel. La pièce maîtresse du repas, une dinde entière rôtie est accompagnée de farce, de patates douces rôties, de gelée ou de sauce aux canneberges et de tarte à la citrouille. Ces accompagnements peuvent parfois varier selon l'héritage ou l'influence régionale des cuisiniers.

Spécialités culinaires régionales aux États-Unis

Pays vaste et ethniquement diversifié, l’Amérique compte différentes régions aux traditions culinaires distinctes et aux plats populaires. Les cuisines populaires de chaque région ont été fortement influencées par la disponibilité des ingrédients locaux et des groupes qui se sont établis à l'origine.

  • Par exemple, le nord-est du pays est connu pour ses homards et ses palourdes, à tel point que des festivals saisonniers sont dédiés à toutes les espèces de coquillages.
  • La cuisine du Midwest a été façonnée par l'abondance des fermes et des ranchs, portant aux nues le bœuf, les pommes de terre et le maïs, bases nombreux repas.
  • La cuisine du sud est encore plus chaleureuse, avec du maïs, des biscuits et des variétés infinies de barbecues.
  • Le sud-ouest offre beaucoup de plats mexicains et d'inspiration mexicaine qui comprennent des salsas épicées, des haricots et de la viande grillée.
  • Dans le nord-ouest, on trouve de nombreux saumons sauvages, une région viticole émergente et un grand mouvement vers des pratiques alimentaires durables.

Allergies et préférences alimentaires aux États-Unis

Les personnes souffrant d’allergies alimentaires ou ayant certaines préférences alimentaires disposent d’un véritable avantage en disposant d’une culture alimentaire plus que variée. Depuis la restauration rapide jusqu’à la fine cuisine, la plupart des restaurants modifient volontiers les plats à la demande du client. Les menus et emballages doivent être étiquetés pour signaler tout allergène, la présence de gluten, de noix et de produits animaux ou laitiers.

Manger dehors… une tradition américaine

Il est très commun de dîner dehors aux États-Unis, aussi, les expatriés ne manqueront pas de choix, qu’il s’agisse de restauration rapide ou de haute gastronomie dans certains des meilleurs restaurants du monde. Le long des côtes, vous trouverez de délicieux fruits de mer régionaux. Dans le nord-est en particulier, les États comme le Maine et le Massachusetts sont célèbres pour les crustacés et les plats comme le sandwich au homard et la chaudrée de palourdes. Les végétariens, les végétaliens et ceux qui privilégient les restaurants proposant des produits locaux se tourneront vers Portland, l'Oregon, Los Angeles et New York.

 Bon à savoir :

Le pourboire est une pratique standard dans les restaurants, s’élevant à 15-20 % de la note. Il est particulièrement important de donner un pourboire aux serveurs, ces derniers étant payés moins que le salaire minimum. Ainsi, les pourboires constituent le reste de leur salaire.

Lorsque vous réglerez la note, vous pouvez laisser un pourboire en espèces ou en écrivant le montant sur la facture, qui sera déduite au moment du paiement. Le pourboire n'est obligatoire que pour les repas pris sur place, et que la commande est apportée à votre table. Dans les restaurants décontractés ou les cafés où la commande se fait à un comptoir, les petits pourboires sont appréciés, mais pas obligatoires.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.