Envie de vivre aux Etats-Unis ? Retrouvez les informations utiles dans le guide de l'expatrié
Téléchargez-le gratuitement
OU
Voir toutes les destinations Changer de destination
Close

Etudier à Houston

Recommander

Houston, quatrième plus grande ville des Etats-Unis

Si le Texas vous évoque des paysages désertiques traversés par des routes sans fin et ponctués de ranches de cowboys, sachez qu’il est le deuxième Etat américain le plus densément peuplé après la Californie ! Houston n’en est pas la capitale mais elle est la plus grande ville, et elle déborde de choses à faire. La communauté française à Houston est par ailleurs assez importante, puisque le Consulat de France estime que près de 20 000 Français y résident.

Si vous envisagez de poursuivre vos études aux Etats-Unis et que vous êtes prêt à partir vivre à Houston, voici les informations essentielles pour préparer au mieux votre séjour d'études. N'hésitez pas en outre à poursuivre votre recherche en posant vos questions sur le Forum Houston d'Expat.com ou en consultant le guide de l’expatrié aux Etats-Unis.

Les meilleures universités de Houston

Houston compte plus de 40 universités et écoles dédiées à l’enseignement secondaire, et près de 29 % de la population de la ville possède au moins une licence (bachelor’s degree), ce qui est supérieur à la moyenne nationale. Cette ville multiculturelle et polyglotte convient donc parfaitement aux jeunes étrangers souhaitant poursuivre leurs études supérieures aux Etats-Unis. Voici une sélection des établissements les plus reconnus.

Rice University

Rice University est une université privée, fondée en 1912 et dont le campus est idéalement situé dans le quartier des musées de Houston. Elle est la quatrième université la plus grande des Etats-Unis. Cet établissement est divisé en 8 départements : sciences naturelles, école d’ingénieurs, architecture, musique, école de commerce, formation continue et sciences humaines.

Sur son campus, Rice University comprend un stade de sport, un centre de tennis, une galerie et même un petit marché (farmer’s market) où trouver de bons produits frais. Grâce à ses nombreux atouts, elle figure en tête du classement de la prestigieuse Princeton Review dans la catégorie « Happiest Students » (étudiants les plus heureux). Rice University se classe également en 89ème position du classement QS des meilleures universités mondiales en 2017-2018. Son cursus en science des matériaux est particulièrement bien noté.

Rice University est une université extrêmement diverse et multiculturelle. 23,6 % de ses étudiants proviennent de pays étrangers, pour un total de plus de 3,200 étudiants internationaux en 2016. Parmi ses anciens élèves, on compte notamment l’astronaute de la NASA Peggy Whitson et le célèbre aviateur Howard Hughes, sur qui le fim Aviator de Martin Scorcese est basé. Son taux d’admission est de 16 %.

Pour en savoir plus sur cette université, rendez-vous par ici.

University of Houston

Dotée d’un gigantesque campus de près de 300 hectares, University of Houston (UH) est située dans la partie sud de la ville, à moins de 6 miles de Rice University. Cette université publique a été fondée en 1927. UH comprend 14 départements différents, ses domaines de prédilection étant l’économie et les géosciences ainsi que le droit.

Si elle ne figure qu’à la 600ème place du classement QS des meilleures universités mondiales en 2017-2018, elle fait néanmoins partie des 100 meilleures en ingénierie et en chimie. UH est donc un établissement qui conviendra particulièrement aux étudiants des domaines scientifiques.

84 % de ses étudiants parviennent à trouver un travail dans les trois mois qui suivent l’obtention de leur diplôme, signe de l’intérêt du secteur privé pour les compétences acquises par les étudiants de cette université. Parmi les 43,700 étudiants qui ont fréquenté UH pour l’année scolaire 2016, 9,1 % d’entre eux étaient des étudiants internationaux. Pas moins de 6 astronautes y ont fait une partie de leurs études. Enfin, le taux d'admission à UH est relativement élevé, de l'ordre de 60%.

Cliquez ici pour en apprendre davantage.

Frais d’inscription et bourses pour étudier à Houston

Ce n’est un secret pour personne : l’éducation aux Etats-Unis représente un coût considérable, en particulier dans les cas des études supérieures. Le pays abrite les meilleures universités du monde, mais aussi les plus compétitives. La concurrence est donc acharnée et les bourses mises en place par les universités ne sont attribuées qu’aux élèves les plus brillants. Si vous ne parvenez pas à obtenir de bourse, vous ne pourrez compter que sur vos ressources personnelles pour financer vos études.

La bourse au mérite est accordée aux élèves dont les résultats sont les plus remarquables, tandis que la bourse sur critères sociaux revient aux élèves dont les moyens financiers sont limités et qui ont un parcours académique suffisamment bon pour intégrer l’université. Il faut déposer votre demande de bourse universitaire en même temps que votre dossier d’inscription, et votre université vous informera de votre éligibilité. N’oubliez pas de vous assurer, au préalable, que votre université propose bel et bien de l’aide financière aux étudiants internationaux.

Il faut compter en moyenne 60,500 $ pour effectuer une année d’étude Rice University, incluant les frais d’admission, d’étude et le logement. Cette université propose la bourse sur critères sociaux à ses étudiants internationaux, mais la bourse au mérite est réservée aux étudiants américains. Les frais sont moins élevés pour les étudiants fréquentant la University of Houston, puisqu’ils s’élèvent à 26,100 $ en moyenne. UH propose, en outre, plusieurs types de bourses pour ses étudiants internationaux.

Calendrier académique et fonctionnement des cours à Houston

Il existe deux calendriers académiques distincts dans les universités américaines. A Rice University comme à la University of Houston, le système en vigueur est celui des semestres. L’année est ainsi divisée en deux parties égales pouvant durer entre 14 et 20 semaines chacune. La rentrée se fait généralement entre mi-août et fin août. Dans ces deux établissements, elle avait lieu le 21 août en 2017. Plus rares sont les universités qui utilisent le calendrier académique des quarts, qui comprend quatre « terms » de durée égale, souvent de 10 semaines chacun.

Le fonctionnement des cours est très similaire à celui des universités françaises. Les cours sont dispensés en petits groupes dans une salle de classe ou en amphithéâtre avec plusieurs dizaines d’élèves. Il est également possible de prendre part à des séminaires, qui donnent la parole aux élèves et mettent l’accent sur la discussion et l’échange d’opinions. La charge de travail est toutefois plus importante que dans les facs françaises, notamment lorsqu’il s’agit d’universités privées où l’enseignement est plus rigoureux d’une manière générale.

Notes et diplômes dans une université américaine

La méthode de notation appliquée dans le système scolaire américain est bien différente de celle en vigueur en France et peut sembler assez complexe au premier abord. Attribuées par le professeur sous la forme de pourcentage, les notes sont converties en lettre de A à F, selon le système de Grade Point Average (GPA) en vigueur aux Etats-Unis, qui fait office de moyenne générale. Chaque devoir se voit attribuer une note entre A et F, qui équivaut à une valeur chiffrée : A , la meilleure note, vaut 4,33 point et F, la moins bonne, est égale à 0. Par rapport au système français, le A équivaut plus ou moins à une note entre 14 et 20, tandis que le F vaut entre 0 et 7,8. Pour aller plus loin, cette page sur le site de la University of Pittsburgh présente un tableau expliquant le fonctionnement du système de notation.

Il existe trois niveaux d’études dans les universités américaines : l’étudiant de premier cycle est appelé undergraduate student jusqu’à l’obtention de son Bachelor’s Degree (équivalent de la licence obtenu en quatre ans) ; l’étudiant de second cycle est appelé graduate student jusqu’à ce qu’il obtienne son Master’s Degree (équivalent du master en six années post-bac) ; l’étudiant de troisième cycle est appelé post-graduate student jusqu’à la fin de son Doctorate (équivalent du doctorat). Si les diplômes américains se rapprochent de nos diplômes français par leur appellation, il faut savoir qu’il n’existe pas d’équivalence de diplômes entre la France et les Etats-Unis (sauf dans le cadre d’un échange avec une université française).

Critères d’admission pour étudier à Houston

Désireux de poursuivre leur American dream, de nombreux étudiants internationaux tentent chaque année de rejoindre une université américaine, avec plus ou moins de succès. Pour y parvenir, il faut remplir des critères d’admission qui varient selon les universités et les départements. Cependant, certaines démarches sont obligatoires pour les étudiants étrangers. Tout d’abord, afin d’être accepté dans l’université de votre choix et d’obtenir votre visa, vous devez passer un test d’anglais officiel (TOEFL ou IETLS) attestant de votre niveau. Il vous sera également demander de fournir un personal essay : un texte rédigé par vos soins qui permettra à l’université d’en apprendre plus sur votre personnalité et vos motivations.

L’autre impératif, qui permettra aux universités où vous envoyez votre candidature d’évaluer votre niveau dans les matières générales : passer les épreuves de SAT (Scholastic Assessment Test) comme le font les étudiants américains à la fin du lycée. Elles se déroulent en anglais et portent essentiellement sur les maths, la rédaction et l’analyse de texte. Rendez-vous sur le site College Board pour en apprendre plus sur le SAT, vous y préparer et vous inscrire à l’examen officiel.

L’étudiant de second cycle qui souhaite rejoindre une université américaine n’a pas besoin de passer le SAT (niveau fin de lycée), mais doit dans la plupart des cas passer l’examen du Graduate Record Examination (GRE). Celui-ci attestera que le niveau de l’étudiant est bien suffisant pour poursuivre des études en tant que graduate.

Visas étudiant et démarches administratives

Pour être au fait des démarches administratives et juridiques à suivre afin d’intégrer l’université dans laquelle vous avez préalablement été accepté, vous devez entrer en contact avec le bureau international (International Office) de cette dernière. Par ailleurs, les universités possèdent généralement, sur leur site Internet, un portail internet dédié exclusivement aux étudiants internationaux, comme c’est le cas à Rice University et à la University of Houston. Sachez cependant que d’une manière générale, la totalité des démarches ainsi que les frais inhérents à la constitution du dossier universitaire sont à la charge de l’étudiant. C’est également vrai pour ce qui est des frais liés au visa (à hauteur de 300 $ en moyenne) dans le cas des étudiants internationaux.

Tout étranger souhaitant faire ses études supérieures aux Etats-Unis doit posséder un visa lui octroyant le droit de fréquenter une université. Il s’agit le plus souvent du visa F1, qui est accordé aux étudiants à temps-plein effectuant tout leur cycle (en tant qu’undergraduate, graduate ou post-graduate) dans une université américaine. Le visa M1, dédié aux étudiants de l’enseignement professionnel, n’est valable qu’un an mais peut être renouvelé jusqu’à trois fois. Il s’adresse uniquement aux étudiants des filières techniques et professionnalisantes (appelées « vocational studies » et comprenant les domaines de l’hôtellerie, l’automobile, l’informatique, la cuisine…). Enfin, le visa J1 est remis aux étudiants qui participent à un échange avec une université américaine tout en restant inscrit dans leur université d’origine.

Couverture santé pour les étudiants à Houston

Notez enfin que la couverture santé est obligatoire pour tous les étudiants dans une université américaine, y compris les étrangers. Les frais liés à la santé sont particulièrement onéreux aux Etats-Unis, s’y rendre sans être couvert risquerait de toute façon de vous revenir très cher au moindre souci de santé. L’assurance est ainsi très coûteuse aux Etats-Unis, même pour les étudiants, c’est donc une dépense à ne surtout pas négliger au moment de calculer votre budget.

Chaque université propose sa propre assurance médicale pour ses étudiants, qui revient moins chez qu’une assurance particulière mais reste tout de même conséquente. Certaines universités acceptent les mutuelles étrangères qui couvrent à l’international ou les mutuelles américaines privées, tandis que d’autres ne laissent pas le choix. A titre d’exemple, la couverture santé proposée en 2016-2017 par Rice University coûte environ 2,500$.

Travailler en tant qu’étudiant à Houston

Les étudiants étrangers détenteurs des visas F1 et J1 sont autorisés à travailler sur le campus tant qu’ils sont inscrits à l’université, à hauteur de 20 heures par semaine pendant les cours et jusqu’à 40 heures en période de vacances. Il est possible, sous certaines conditions, de travailler hors du campus avec le visa F1 dès votre deuxième année d’étude. Afin de pouvoir effectuer un travail rémunéré avec votre visa étudiant, l’université doit vous fournir une lettre d’autorisation qui vous permettra d’obtenir votre numéro de sécurité sociale américain.

Les étudiants détenteurs d’un visa M1 ne sont pas autorisés à travailler sur ou hors du campus. Il leur est en revanche possible d’effectuer un stage pratique d’un mois après avoir effectué quatre mois consécutifs d’études. Au total, l’étudiant a droit à 6 mois de stage pratique (non consécutifs). Il faut dans ce cas déposer une demande d’autorisation de travail auprès du gouvernement américain.

Pour trouver un emploi à Houston, vous pouvez consulter les offres disponibles sur Expat.com ou activer le réseau des expatriés à Houston. Ici comme ailleurs, le bouche à oreille et le réseautage sont d’excellents moyens de trouver un emploi.

Où loger quand on est étudiant à Houston ?

Loger sur le campus est toujours une excellente idée, surtout pour un étudiant de premier cycle qui découvre son université. Il peut ainsi faire rapidement connaissance avec les autres jeunes de sa résidence et participer aux nombreuses activités régulièrement organisées pour les étudiants logeant sur le campus. Aux Etats-Unis, chaque événement est célébré dans les règles de l’art, qu’il s’agisse de Noël, d’Halloween, de Thanksgiving ou de tournoi sportifs, et les résidences universitaires se prêtent toujours au jeu. Habiter sur le campus permet en outre à l’étudiant de pouvoir aller en cours à pied et ne pas se soucier des transports en commun.

Près de 78 % des étudiants de premier cycle à Rice University logent sur le campus. Cette université propose 11 types de résidences différents, pour répondre à tous les besoins des étudiants. Quelle que soit votre université, vous devez impérativement déposer votre demande de logement sur le campus dès que vous avez reçu votre courrier d’admission, pour vous assurer une place dans la résidence de votre choix.

Si vous n’êtes pas parvenu à obtenir une chambre dans une résidence universitaire ou si vous souhaitez tout simplement vivre au cœur de la ville, la colocation reste une très bonne option à Houston. Il existe de nombreux sites dédiés aux étudiants à la recherche d’un logement, comme StudentRent ou CosyStudent. A Houston, les quartiers les plus plébiscités par les étudiants (et la génération des Millenials en général) sont Museum Park, Astrodome Area, Medical Center Area et, un peu plus onéreux, Downtown Houston, qui correspond au centre-ville.

Coût de la vie pour un étudiant à Houston

Pour une ville de son envergure, Houston reste très accessible d’un point de vue financier. C’est d’ailleurs l’un des avantages qui en font une ville de plus en plus populaire, notamment auprès des Américains qui quittent de grandes villes pour la rejoindre. A titre d’exemple, le loyer moyen pour un appartement une chambre à Houston est de 890$ par mois… contre 3,700$ à Manhattan !

Si vous vivez sur le campus, vous n’aurez pas besoin d’une voiture, mais posséder votre propre véhicule est quasiment une nécessité si vous habitez dans votre propre appartement. Cela ne représente pas une grosse dépense en soi car l’essence est très peu chère aux Etats-Unis, son prix au litre avoisinant les 0,50 $ selon les Etats. En revanche, les sorties et le shopping sont d’une manière générale plus chères au pays de l’Oncle Sam.

Au restaurant ou dans un bar, il faut savoir que les pourboires ne sont pas inclus dans l’addition et qu’il est coutumier, pour ne pas dire obligatoire, de rajouter 15% à 20% du montant de l’addition en tips. De même, dans les magasins, les taxes ne sont pas comprises dans le prix indiqué et se rajoutent au moment du paiement, autant dans le cas d’achats en magasins que de sorties en tout genre. A Houston comme en France, l’étudiant peut bénéficier d’un grand nombre de remises s’il présente sa carte étudiant. Musées, sorties, magasins… Ce site rassemble tous les bons plans pour les étudiants à Houston.

Houston comme un local

Bien loin du cliché des cowboys équipés de leurs bottes et chapeaux, le Texas est un État résolument tourné vers l’avenir. Dynamique et vibrante, la ville de Houston connaît un essor fulgurant depuis les années 2010 et fait partie des croissances démographiques les plus importantes des Etats-Unis. Qui dit ville qui bouge signifie des infrastructures et des activités plus nombreuses pour les habitants de Houston.

Le rêve américain ne se fait pas sans un peu de dépaysement : à Houston comme dans tout le Texas, les transports en commun sont assez peu développés, il faut donc obligatoirement se déplacer en voiture. Houston connaît un climat subtropical humide, attendez-vous donc à des étés très chauds (pouvant dépasser les 40 °C) et des hivers particulièrement cléments. Au Texas, les tornades et ouragans ne sont malheureusement pas rares et peuvent entraîner des dégâts considérables (et très couteux) comme avec la tempête Harvey.

La ville de Houston compte de nombreux musées passionnants, comme le Museum of Fine Arts et celui de Natural Science, pour ne citer qu’eux. Le centre spatial et la NASA mérite également une visite. Côté nourriture, le quartier de Downtown déborde de restaurants. Les bonnes tables côtoient les adresses plus authentiques, dans lesquelles vous pourrez tester quelques spécialités comme la cuisine Tex-Mex (texane et mexicaine) ou les viandes au barbecue, véritable tradition aus Texas.

À propos de l'auteure

Amoureuse des voyages et de l'expatriation, Vanessa Richard est auteure de guides de voyages. Elle habite actuellement à New York après avoir posé ses valises au Canada, à Singapour et à Dubaï. Vous pouvez la suivre sur son blog Miettes de Voyage

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Vous souhaitez partir étudier à Atlanta ? Voici notre kit pratique qui rassemble toutes les informations à connaître pour réussir votre projet
Baltimore ne manque pas duniversités ! Découvrez notre article dédié aux études supérieures dans cette ville du Maryland
Vous souhaitez étudier à Pittsburgh ? Découvrez notre kit dédié aux études supérieures dans l'une des villes préférées des étudiants internationaux.
Chicago est l'une des villes préférées des étudiants internationaux. Découvrez pourquoi.
San Diego est l'une des villes préférées des étudiants internationaux. Découvrez pourquoi.

Envie de vivre aux Etats-Unis ?

Retrouvez toutes les infos utiles dans le guide de l'expatrié.

Assurance santé expatrié Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Etats-Unis.

Déménagement aux Etats-Unis

Conseils pour préparer votre déménagement aux Etats-Unis

Assurance voyage Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Etats-Unis