Envie de vivre aux Etats-Unis ? Retrouvez les informations utiles dans le guide de l'expatrié
Téléchargez-le gratuitement
OU
Voir toutes les destinations Changer de destination
Close

Etudier à Atlanta

Recommander

Entre ville et nature

Atlanta est la capitale de la Géorgie, Etat du Sud des Etats-Unis qui possède le 9ème PIB le plus important du pays. Cette métropole dynamique est surnommée en anglais « city in a forest » (ville dans une forêt), et pour cause : les étudiants qui y vivent apprécient ce cadre de vie leur donnant accès aux avantages d’une grande ville tout en leur permettant de profiter d’une nature abondante et omniprésente. Ce cadre de vie contribue sans nul doute à la popularité d’Atlanta auprès des jeunes étudiants.

Si vous envisagez de poursuivre vos études aux Etats-Unis et que vous êtes prêt à partir vivre à Atlanta, voici les informations essentielles pour préparer au mieux votre séjour d'études. N'hésitez pas en outre à poursuivre votre recherche en posant vos questions sur le Forum Atlanta d'Expat.com ou en consultant le guide de l’expatrié aux Etats-Unis.

Atlanta, cité étudiante

Atlanta possède plus d’une trentaine d’établissements dédiés aux études supérieures, qui rassemblent environ 80,000 étudiants. Deux de ses universités apparaissent dans le top 150 de QS Top Universities en 2018-2019 : Georgia Institute of Technology, à la 70ème position, et Emory University, à la 147ème place.

Georgia Institute of Technology

Le Georgia Institute of Technology (surnommé Georgia Tech) est un établissement public qui a vu le jour en 1885 et qui est situé non loin du centre d’Atlanta.

Cet institut de recherche spécialisé dans la technologie et les sciences est particulièrement renommé pour l’excellence de ses programmes d’informatique et d’ingénierie, et figure régulièrement en tête des meilleures universités du monde dans ces domaines. Georgia Tech se place par ailleurs en 70ème position du classement QS des meilleures universités mondiales en 2017-2018.

Parmi les 21,000 étudiants qui fréquentent Georgia Tech en premier et second cycles, plus de 3,000 proviennent de l’étranger. En 2016, le taux d’admission à Georgia Tech s’élevait à 25%. L’institut est de plus en plus populaire auprès des étudiants, puisqu’il a reçu plus de 30,000 candidatures en 2016, soit 12 % de plus que l’année précédente.

Pour plus d’information sur cette université, rendez-vous sur son site internet.

Emory University

Légèrement excentrée mais tout de même incluse dans la région métropolitaine d’Atlanta, l’Emory University (ou simplement Emory) est une université privée qui a été fondée dès 1836. C’est le second établissement d’enseignement supérieur le plus ancien de l’Etat de Géorgie.

Cette université attire de nombreux étudiants pour ses programmes dédiés aux arts et à l’économie, domaines dans lesquels elle se distingue. Egalement renommée pour la qualité de sa recherche, Emory consacre chaque année un budget d’environ $570 millions à des programmes de recherche. Enfin, l’établissement jouit d’une certaine renommée en médecine et possède, pour preuve, son propre centre médical, Emory Healthcare, qui compte 6 hôpitaux, pas moins de 16 000 employés et officie dans 70 spécialités différentes.

Pour l’année scolaire 2017, Emory a accueilli 15,000 étudiants, dont 15% proviennent de l’étranger. Le taux d’admission à cette université est de 24%. De nombreux politiciens l’ont fréquentée, dont le 35ème Vice Président des Etats-Unis Alben Barkley, ainsi que 5 détenteurs du prix Pulitzer.

Cliquez ici pour en apprendre davantage.

Frais d’inscription et bourses pour étudier à Atlanta

Que vous vous apprêtiez à rejoindre une université américaine privée ou publique, sachez que le coût de l’éducation aux Etats-Unis est dans la plupart des cas bien supérieur à celui pratiqué dans les établissements français. En 2017, à titre d’exemple, il faut compter en moyenne 48,500$ pour effectuer une année d’étude à Georgia Tech, incluant les frais d’admission, d’étude et le logement. Pour ce qui est de l’Emory University, l’ensemble de ces frais s’établit autour de 65,000$ par an.

Pour que l’accès à l’éducation supérieure ne soit pas uniquement réservé aux étudiants issus des familles les plus aisées, les universités américaines proposent plusieurs types de bourses financières, soumises à des quotas. La bourse au mérite est accordée aux élèves les plus brillants, quels que soit les revenus de leur famille, tandis que la bourse sur critères sociaux revient aux élèves dont les moyens financiers sont limités mais qui peuvent démontrer un parcours scolaire sans faute. Les demandes de bourses sont à déposer en même temps que votre dossier d’inscription, et votre université se chargera de vous informer de votre éligibilité.

Assurez-vous cependant au préalable que votre université mette bien ces précieuses aides financières à la disposition des étudiants internationaux, ce qui n’est pas toujours le cas. Les bourses proposées par Georgia Tech sont, par exemple, uniquement accessibles aux étudiants américains. En tant qu’étudiant étranger, vous devez donc être capable de prouver que vous possédez les ressources nécessaires pour financer vos études. L’université d’Emory, quant à elle, apporte bel et bien un soutien financier à ses étudiants étrangers en leur proposant à la fois la bourse basée sur le mérite et la bourse sur critères sociaux, selon les quotas en vigueur.

Calendrier académique et fonctionnement des cours

Il existe deux types de calendrier académique en vigueur dans les universités américaines : le système des quarts, qui divise l’année en quatre « terms » de 10 semaines chacun (en moyenne) et pour lequel l’année scolaire se déroule entre septembre et juin ; et le système des trimestres, qui divise l’année en deux « terms » pouvant durer de 14 à 20 semaines. Ce dernier, également en vigueur dans les universités françaises, est le plus couramment utilisé aux Etats-Unis. Le système semestriel est utilisé à Georgia Techainsi qu’à Emory University, où la rentrée officielle est fixée dans les derniers jours du mois d'août. Notez cependant que la date de la rentrée universitaire varie selon les établissements mais aussi selon les départements.

Le fonctionnement des cours est très similaire à celui des universités françaises. Les cours sont dispensés en petits groupes dans une salle de classe ou en amphithéâtre avec plusieurs dizaines d’élèves. Il est également possible de prendre part à des séminaires, qui donnent la parole aux élèves et mettent l’accent sur la discussion et l’échange d’opinions. Les examens se font aussi bien sous la forme de devoirs sur table que de devoirs à faire à la maison.

Notes et diplômes dans une université américaine

Le système de notation en vigueur dans les écoles américaines est assez différent de celui utilisé en France, et il peut paraître complexe au premier abord. Attribuées par le professeur sous la forme de pourcentage, les notes sont converties en lettre de A à F, selon le système de Grade Point Average (GPA) en vigueur aux Etats-Unis, qui fait office de moyenne générale. Chaque devoir se voit attribuer une note entre A et F, qui équivaut à une valeur chiffrée : A , la meilleure note, vaut 4,33 point et F, la moins bonne, est égale à 0. Par rapport au système français, le A équivaut plus ou moins à une note entre 14 et 20, tandis que le F vaut entre 0 et 7,8.

Il existe trois niveaux d’études dans les universités américaines : l’étudiant de premier cycle est appelé undergraduate student jusqu’à l’obtention de son Bachelor’s Degree (équivalent de la licence obtenu en quatre ans) ; l’étudiant de second cycle est appelé graduate student jusqu’à ce qu’il obtienne son Master’s Degree (équivalent du master en six années post-bac) ; l’étudiant de troisième cycle est appelé post-graduate student jusqu’à la fin de son Doctorate (équivalent du doctorat). Si les diplômes américains se rapprochent de nos diplômes français par leur appellation, il faut savoir qu’il n’existe pas d’équivalence de diplômes entre la France et les Etats-Unis (sauf dans le cadre d’un échange avec une université française).

Visa pour étudier à Atlanta

Afin d’obtenir des informations complètes et à jour sur les visas pour étudier aux Etats-Unis, rendez-vous sur le site de l’ambassade des Etats-Unis en France. Sachez que tout étranger souhaitant étudier dans une université américaine doit posséder un visa d’étude en règle. Le plus souvent, il s’agira du visa F1, qui est accordé aux étudiants à temps-plein effectuant tout leur cycle (en tant qu’undergraduate, graduate ou post-graduate) dans une université américaine. Autre possibilité : le visa M1 qui s’adresse uniquement aux étudiants des filières techniques et de l’enseignement professionnel (appelé « vocational studies » et comprenant les domaines de l’hôtellerie, l’automobile, l’informatique, la cuisine…). Il n’est valable qu’un an mais peut être renouvelé jusqu’à trois fois. Enfin, le visa J1 est remis aux étudiants qui participent à un échange avec une université américaine tout en restant inscrit dans leur université d’origine.

Si les critères d’admission varient selon les universités et les départements, certaines démarches sont obligatoires pour les étudiants étrangers. Tout d’abord, afin d’être accepté dans l’université de votre choix et d’obtenir votre visa, vous devez passer un test d’anglais officiel (TOEFL ou IETLS) attestant de votre niveau. L’autre impératif pour les étudiants tout juste bacheliers : passer les épreuves de SAT (Scholastic Assessment Test) ou ACT (American College Testing) comme le font les étudiants américains à la fin du lycée. Elles se déroulent en anglais et permettent d’évaluer votre niveau dans les matières générales (essentiellement les maths, la rédaction et l’analyse de texte). Rendez-vous sur le site College Board pour en apprendre plus sur le SAT, vous y préparer et vous inscrire à l’examen officiel. Enfin, afin d’en apprendre plus sur l’étudiant et ses motivations, les universités américaines exigent généralement la rédaction d’un « Personal Essay », à remettre en même temps que votre candidature.

Les étudiants cherchant à effectuer un Master devront, eux, passer un test d’Anglais officiel ainsi que le GRE. D’autres exigences peuvent être ajoutées. Ainsi, pour suivre Master en Bioéthique à Emory, les étudiants devront présenter trois lettres de recommandation, plancher sur un essai et se présenter à travers un personal statement.

Démarches administratives et couverture santé

Toutes les démarches administratives ainsi que les frais inhérents à la constitution du dossier universitaire sont à la charge de l’étudiant. C’est également vrai pour ce qui est des démarches et frais (à hauteur de 300$ en moyenne) liés au visa dans le cas des étudiants internationaux. L’université que vous allez fréquenter pourra cependant vous épauler et vous donner les informations nécessaires sur les démarches à effectuer. Les écoles possèdent généralement un portail internet dédié exclusivement aux étudiants internationaux, comme c’est le cas à Georgia Tech et à Emory University.

Concernant l’assurance santé, sachez qu’une couverture est obligatoire pour tous les étudiants dans une université américaine, y compris les étrangers. Il peut s’agir de votre mutuelle française si elle vous couvre à l’international ou d’une mutuelle américaine. C’est une dépense à ne surtout pas négliger car l’assurance santé est très coûteuse aux Etats-Unis, y compris pour les étudiants. Chaque université propose sa propre assurance médicale, qui revient moins chez qu’une assurance particulière mais reste tout de même assez conséquente. A titre d’exemple, Student Blue, la couverture santé mise en place par Georgia Tech, coûte en moyenne 1,000 $ par semestre pour l’année scolaire 2016.

Travailler en tant qu’étudiant à Atlanta

Aux Etats-Unis, les étudiants sont nombreux à travailler à mi-temps pendant leur cursus universitaire. En tant qu’étudiant international, vous êtes cependant soumis à certaines conditions en fonction de votre visa : les détenteurs des visas F1 et J1 sont autorisés à travailler sur le campus à hauteur de 20 heures par semaine pendant les cours et jusqu’à 40 heures en période de vacances.

Les étudiants qui possèdent le visa F1 peuvent, sous certaines conditions, travailler hors du campus à partir de leur deuxième année d’étude. Dans tous les cas, votre université doit vous fournir une lettre d’autorisation qui vous permettra d’obtenir de la part du gouvernement votre numéro de sécurité sociale américain, nécessaire pour tout travail rémunéré avec un visa étudiant.

Les étudiants détenteurs d’un visa M1 ne sont pas autorisés à travailler sur ou hors du campus. Il leur est en revanche possible d’effectuer un stage pratique d’un mois après avoir effectué quatre mois consécutifs d’études. Au total, l’étudiant a droit à 6 mois de stage pratique (non consécutifs). Il faut dans ce cas déposer une demande d’autorisation de travail auprès du gouvernement américain.

Pour trouver un emploi à Atlanta, vous pouvez consulter les offres disponibles sur Expat.com ou activer le réseau des expatriés à Atlanta. Ici comme ailleurs, le bouche à oreille et le réseautage sont d’excellents moyens de trouver un emploi.

Coût de la vie pour un étudiant à Atlanta

Les Etats-Unis sont un pays très vaste, et le coût de la vie varie grandement d’un Etat à l’autre. A Atlanta et en Géorgie d’une manière générale, les prix sont légèrement moins élevés que la moyenne nationale en ce qui concerne la nourriture, les transports et les vêtements. Pour ce qui est du logement, il faut compter en moyenne 1,000$ pour un studio et 1,100$ pour un appartement avec une chambre.

Il n’est pas nécessaire de posséder une voiture pour se déplacer à Atlanta en tant qu’étudiant à l’université : si vous vivez sur le campus, vos déplacements seront limités aux sorties, et si vous vivez dans la ville, sachez que les universités sont bien reliées au centre par le réseau de bus et métros. Les frais de déplacement se limitent donc aux transports en commun, gérés par le réseau MARTA. Pour une utilisation quotidienne des transports publics, la meilleure option reste la carte MARTA mensuelle illimitée, disponible à 68,50$ pour les étudiants au lieu de 95$. Votre carte d’étudiant vous donnera en outre accès à des réductions sur de nombreuses sorties culturelles (musées, spectacles…) et dans certains magasins d’Atlanta et dans tous les Etats-Unis.

Se loger à Atlanta

Pour vivre pleinement votre expérience universitaire à Atlanta, le mode d’hébergement le plus recommandé est sans doute la résidence sur le campus. Vous serez en plein cœur de la vie étudiante, pourrez participer à toutes sortes d’activités sur le campus et n’aurez pas besoin de prendre les transports en commun pour vous rendre en cours. Chambre privée, dortoir ou encore colocation, tous les types d’hébergement existent sur les campus universitaires américains. Pour les étudiants étrangers, Georgia Tech donne la possibilité de loger dans une résidence internationale appelée « i-House » (International House).

Si habiter sur le campus peut sembler être une bonne idée d’un point de vue pratique comme social, vivre en dehors du campus, dans un appartement particulier, peut convenir à certains étudiants soucieux de garder leur indépendance ou désireux d’être au cœur de la ville. Dans ce cas, la colocation est un moyen efficace d’économiser de l’argent tout en vivant dans un quartier sympa et, pourquoi pas, faire connaissance avec des locaux en dehors du cadre universitaire. Les quartiers les plus vibrants d’Atlanta sont Little Five Points et East Atlanta Village.

Pour habiter à proximité de Georgia Tech, optez pour les quartiers de Midtown et Home Park. Non loin d’Emory University, Druid Hills Road et Virginia Highlands sont remplis d’étudiants et débordent de bonnes adresses peu chères. Rendez-vous sur le site de votre université, qui possède très probablement un portail dédié aux étudiants désireux de vivre en dehors du campus, avec toutes les informations nécessaires et même, parfois, des petites annonces. C’est le cas de Georgia Tech et Emory University.

Atlanta comme un local

Comptant près de 500 000 habitants, Atlanta est une métropole vibrante, qui offre des activités tout au long de l’année. Elle possède un climat subtropical, avec des hivers doux et des étés chauds et humides. Ville du sud oblige, ses habitants sont très chaleureux et ne manqueront pas de vous porter secours si vous vous égarez… Mais encore faut-il comprendre leur accent traînant, typique du sud américain !

Côté culturel, vous découvrirez vite que l’enfant du pays n’est autre que Martin Luther King Jr, personnage historique dont l’empreinte perdure à travers de nombreux sites et monuments dans la ville. L’art possède également une place importante à Atlanta, et le High Museum of Art est le musée à ne pas manquer pour les amateurs en la matière. Lieu de naissance du Coca Cola, siège de la célèbre chaîne d’info CNN ou encore décor du mythique roman Autant en Emporte le Vent de Margaret Mitchell, la culture pop est omniprésente dans la capitale de la Géorgie.

Les escapades qu’il est possible de faire au départ d’Atlanta sont nombreuses, le temps d’une journée comme d’un long week-end. Côté nature, les parcs nationaux ne manquent pas, à l’instar du Blue Ridge Mountains Park et du Great Smoky Mountains Park, où il fait bon randonner, camper et pêcher, en un mot, se ressourcer loin du tumulte de la ville. A la fois parc d’attractions et site naturel, le Stone Mountain Park se situe à seulement 30 minutes en voiture d’Atlanta. Plus généralement, l’Etat de Géorgie, riche en montagnes, rivières et forêts, est propice à la découverte en toute saison.

À propos de l'auteure

Amoureuse des voyages et de l'expatriation, Vanessa Richard est auteure de guides de voyages. Elle habite actuellement à New York après avoir posé ses valises au Canada, à Singapour et à Dubaï. Vous pouvez la suivre sur son blog Miettes de Voyage

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Vous souhaitez partir étudier à Houston, aux Etats-Unis ? Pour vous aider dans votre projet, découvrez notre kit dédié aux études supérieures à Houston.
Baltimore ne manque pas duniversités ! Découvrez notre article dédié aux études supérieures dans cette ville du Maryland
Vous souhaitez étudier à Pittsburgh ? Découvrez notre kit dédié aux études supérieures dans l'une des villes préférées des étudiants internationaux.
Chicago est l'une des villes préférées des étudiants internationaux. Découvrez pourquoi.
San Diego est l'une des villes préférées des étudiants internationaux. Découvrez pourquoi.

Envie de vivre aux Etats-Unis ?

Retrouvez toutes les infos utiles dans le guide de l'expatrié.

Assurance santé expatrié Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Etats-Unis.

Déménagement aux Etats-Unis

Conseils pour préparer votre déménagement aux Etats-Unis

Assurance voyage Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Etats-Unis