Envie de vivre aux Etats-Unis ? Retrouvez les informations utiles dans le guide de l'expatrié
Téléchargez-le gratuitement
OU
Voir toutes les destinations Changer de destination
Close

Obtenir un visa J-1

Recommander

Fin mai 2015, j'ai été embauché dans un laboratoire de recherche de Chicago. Durant les mois de juin à août, j'ai effectué les démarches de demande de visa J-1 pour commencer à travailler début septembre. En y repensant, ces démarches sont beaucoup plus effrayantes que compliquées. Il me semble qu'elles ne diffèrent pas tellement des infos trouvées sur les forums (?) mais une histoire de plus est toujours bonne à lire pour ceux qui désespèrent. Et je sais de quoi je parle, je suis une quiche finie en ce qui concerne n'importe quelle tâche administrative. Pourtant, j'y suis arrivé sans trop de problème ;-)

Alors courage !

1ère ETAPE : obtenir formulaire DS-2019

C'est le merveilleux service de recrutement du laboratoire d'accueil qui s'est chargé de compiler le dossier de demande du formulaire DS-2019.

Il a fallu pour cela que je leur fournisse quelques informations telles que mes dates d'arrivée/départ au labo, la présence ou non d'un conjoint/enfant (NB : le mariage est indispensable car à ce jour, le PACS n'est pas reconnu au USA) et l'adresse où je souhaitais me faire délivrer le fameux document. J'ai également dû remplir deux formulaires administratifs très simples (nom, prénom, etc.) et fournir mon attestation de doctorat (transcript anglais officiel mais en ce qui me concerne j'ai fait la traduction de mon rapport de thèse moi-même et il n'y a pas eu de soucis), copie de la première page du passeport et preuve de l'aptitude à parler anglais (langue maternelle, TOEFL, diplôme obtenu dans un cursus où les cours étaient en anglais… et même sans ça, il est possible de faire un « entretien téléphonique » avec votre futur professeur qui donnera son accord – s'il vous veut vraiment ! C'est ce qui s'est passé pour moi).

Voilà, une fois toutes ces documents montés dans un dossier, le processus est débute. Cela prend entre 4 et 6 semaines durant lesquelles les bureaux américains concernés se transfèrent, corrigent et approuvent les informations fournies. J'ai reçu le formulaire DS-2019 ainsi que la lettre d'embauche par courrier recommandé un mois plus tard chez moi.

2ème ETAPE : prendre rendez-vous à l'ambassade

Obtenir un RdV à l'ambassade peut être long, surtout que l'on s'y perd dans tous les documents à fournir. Il faut donc agir méthodiquement si comme moi vous êtes pressés par l'emploi du temps. Dans l'ordre :

a) Obtenir la confirmation de payement des frais SEVIS : pour cela il faut payer ($180) via le formulaire I-901 en ligne dès que vous recevez le DS-2019 ! Il m'a fallu, entre autres, remplir le numéro SEVIS ainsi que celui du programme international du labo (ces informations m'ont été envoyées par courriel lorsque le DS-2019 fut approuvé quelques jours auparavant). Il faut impérativement imprimer le récépissé SEVIS à la fin du payement.

b) Remplir en ligne le formulaire DS-160 de demande de RdV au consulat où il faut fournir une photo d'identité « à l'américaine ». Franchement, je trouve que ce site est super bien fait. Il fournit un outil informatique intelligent pour recadrer, gérer la taille et approuver ou non la photo téléchargée. Tellement simple qu'un appareil photo et un mur blanc suffisent.

c) Prendre RdV en ligne avec l'ambassade des USA à Paris. Une nouvelle fois, nom, prénom… numéro DS-160… bref rien de compliqué à ce stade. J'ai rempli l'adresse à laquelle je souhaitais recevoir mon visa et j'ai choisi la date et l'heure du RdV. Il faut ensuite payer pour valider le RdV ($160).

3ème ETAPE : assister au rendez-vous

Etape finale très simple mais qu'il convient de ne pas négliger. Il faut se munir d'un certain nombre de documents indispensables :

- le passeport (!)

- la confirmation de RdV à l'ambassade

- une photo 5*5cm « américaine » (j'ai imprimé celle utilisée pour le DS-160)

- le DS-2019

- le récépissé SEVIS

- la page de confirmation du formulaire DS-160

- la lettre d'embauche de l'employeur

Et c'est maintenant que cela devient drôle. Il m'a également fallu prévoir des documents, plus ou moins suggérés, pour « prouver ma bonne foi ». A savoir que l'on doit pouvoir convaincre le consulat des USA (en cas d'interrogations) que l'on ne souhaite pas rester éternellement aux USA et que l'on ne sera pas un boulet pour eux une fois sur place. Par précaution, je me suis muni des papiers suivants :

- certificat de naissance

- justificatif du niveau d'étude

- ma qualification au fonction de Maître de Conférence (mon intention de revenir en France)

- relevé bancaire ( lettre d'embauche = autonomie financière)

- TOEFL ou autre (ça j'ai pas, mais c'est recommandé paraît-il…)

Voilà la théorie. Maintenant place à la pratique.

Arrivé au consulat, c'est comme à l'aéroport. Plusieurs barrières avec des militaires armés et des détecteurs en tous genres. Présentation du passeport et de la page de confirmation du RdV à chaque checkpost. Je tire le ticket d'attente, je me présente à la vitre lorsque c'est mon tour. Un gars blasé mais gentil me demande (en français) les documents indispensables cités plus haut. Il tape le clavier de son ordinateur pendant une minute, me dit qu'un second guichet va m'appeler et que je peux retourner m’asseoir. Je me présente à une nouvelle vitre. Une femme très gentille discute avec moi (en anglais cette fois) pendant qu'elle remplit deux/trois données informatiques. Elle tamponne le DS-2019, m'annonce que ma demande de visa est approuvée et conserve mon passeport. Aucun des documents « facultatifs » que j'ai apporté n'a été utile. Pas plus que la photo 5*5 pourtant obligatoire… Au total, j'ai passé 1h30 à l'ambassade.

J'ai reçu mon passeport avec mon visa 4 jours plus tard (soit 2 mois 1/2 après le début de mes démarches) dans ma boîte aux lettres.

Voilà voilà, j'espère avoir apporté une aide quelconque avec ce témoignage.

Recommander
yoannIL Membre
Membre depuis le 03 Juin 2015
USA
1 Commentaire
zestef
zestef
il y a 5 mois

bonjour dans un couple marié si un des conjoints a un visa j-1 l'autre peut travailler ? merci

Répondre

Voir aussi

Les ressortissants étrangers souhaitant travailler aux États-Unis doivent demander un visa de travail en fonction de leur catégorie professionnelle.
Bon plans et astuces si vous avez comme projet de voyage les villes de New York ou Washington...
Les Américains ont la réputation d'être superficiels, hypocrites. Les expatriés se plaignent de mentions de contact futur non-suivies par l'action.

Envie de vivre aux Etats-Unis ?

Retrouvez toutes les infos utiles dans le guide de l'expatrié.

Assurance santé expatrié Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Etats-Unis.

Déménagement aux Etats-Unis

Conseils pour préparer votre déménagement aux Etats-Unis

Assurance voyage Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Etats-Unis

Billet d'avion Etats-Unis

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour les Etats-Unis