Actualisé il y a 3 ans

L’expatriation soulève évidemment la question du logement. Si vous vous dirigez vers Saint-Domingue en République dominicaine, voici les conditions.

À Saint-Domingue, le marché locatif est relativement pauvre, même si la tendance change rapidement. Aussi, si vous avez une opportunité, il est fortement conseillé de ne pas réfléchir trop longtemps, au risque de le voir louer à un autre candidat.

Le prix du loyer

Les prix des locations dépendent de la zone où se situe le bien, l'âge du bâtiment s’il s’agit d’un appartement, des projets d'infrastructure en cours dans la zone, du nombre de places de stationnement, si le bien est meublé ou pas, et bien évidemment, de la taille du bien. Si vous optez pour le centre-ville, avec ses infrastructures neuves, vous aurez plus de chance de trouver un appartement situé dans une tour moderne, donc cher ! Si cela ne vous freine pas, alors concentrez vos recherches sur Paraiso, la Esperilla, Piantini, Naco, Evaristo Morales, Bella Vista, ou encore Anacaona.

Si vous préférez le calme et les zones résidentielles idéales pour les familles, vous pouvez chercher votre logement vers Arroyo Hondo, Cuesta Hermosa, Chefferies, Alameda, Los Rios et Gazcue, tandis que Herrera, Haina, San Isidro et Manoguayabo ont un paysage plus industriel.

Conditions pour la location

Dans un premier temps, notez qu’il est conseillé de passer par un agent immobilier pour trouver votre logement à Saint-Domingue, l’opération sera ainsi plus facile, si vous êtes à distance ou si votre espagnol ne vous permet pas de comprendre toutes les subtilités inhérentes à ce type de démarche.

Le garant : il vous faudra en effet trouver un garant ou un cosignataire solvable, qui s’engage à payer les loyers si vous, en tant que locataire, n’êtes plus capable d’honorer vos mensualités.

La demande de location : vous devrez remplir la demande de location, en y inscrivant les informations concernant vos références bancaires, votre identité, ainsi que l’identité de votre garant ou de votre cosignataire.

Le contrat de location : le document devra reprendre les données vous concernant (locataire) du propriétaire ou du gestionnaire de la propriété, du garant, et décrire la propriété. Le contrat devra également stipuler les différentes conditions de location telles la durée, l'usage du bien loué, les responsabilités du locataire et du propriétaire, le paiement des services publics et privés, les pénalités pour non-conformité, entre autres.

La caution : vous devrez déposer une caution, qui équivaut généralement à deux mois de loyer. S’ajoute à cela un mois de loyer payé d’avance.
Expulsion et augmentation de loyer : la loi dominicaine de 1948 est claire à ce propos, un propriétaire ne peut expulser un locataire ou augmenter le loyer de manière inopinée. Dans le cas échéant, le propriétaire doit obtenir le consentement écrit du locataire.

Les commodités couramment installées dans une location

Si vous optez pour une région à forte présence étrangère, telle que Bella Vista, el Malecón, ou Gazcue par exemple, il y a des chances pour que vous trouviez un logement connecté à l'électricité, au réseau téléphonique, au câble, et à Internet. Si tel n’est pas le cas, les frais liés à l’installation de ces services reviennent au locataire.

 Liens utiles :

Expat.com – Annonces immobilières Saint Domingue
Ministerio de Hacienda www.hacienda.gov.do
Corotos www.corotos.com.do
Supercasas www.supercasas.com
Mercado Libre inmuebles.mercadolibre.com.do
Rdcasas rdcasas.com

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.