Actualisé il y a 3 ans

La santé est une question primordiale au quotidien, et elle prend une dimension essentielle dans le cadre de l’expatriation. Comment faire au Costa Rica ?

Au Costa Rica on ne plaisante pas avec l’éducation, mais aussi la santé. Le pays n’a pas hésité à consacrer l’essentiel de ses ressources à ces deux pans, véritables piliers d’une société épanouie. Aussi, chaque citoyen a le choix entre deux systèmes de santé, l’un public - Caja Costarricense de Seguro Social (CCSS), et l’autre, privé – parmi lesquelles vous trouverez la compagnie d’assurance étatique baptisée naturellement Instituto Nacional de Seguros (INS) — .

Quoi qu’il en soit, le système de santé au Costa Rica n’a plus besoin de prouver son savoir-faire et sa qualité, les Costariciens ont une espérance de vie et de santé égale à leurs homologues des pays occidentaux.

La santé publique grâce à la Caja Costarricense de Seguro Social (CCSS)

Tout citoyen et résident légal du Costa Rica a le droit d’être couvert par la CCSS. D’ailleurs, en cas de besoin, ils disposent de pas moins de 10 hôpitaux publics disséminés à travers le pays, tous affiliés à la Sécurité sociale. Les soins du quotidien sont quant à eux prodigués auprès des EBAIS, véritables dispensaires présents au sein de chaque village.

Vous affilier à la CCSS vous reviendra à environ 10 à 11,5 % de vos revenus. S’ajoute à cela le paiement d’une pension obligatoire si vous avez moins de 55 ans. Cette pension sera décaissée à partir de vos 65 ans.

L’inscription à la CCSS pour une personne salariée se déroule de la manière suivante : l’employé se présente au centre de la Sécurité sociale de son secteur accompagné d’un courrier manuscrit ou imprimé par son patron. Ce courrier doit afficher clairement l’entête et le cache de l’entreprise, détaillant ainsi la date d’intégration de l’employé.

Le travailleur indépendant quant à lui doit se rendre au centre de la Sécurité sociale de son secteur qui lui indiquera la branche ad hoc vers laquelle se tourner.

La santé privée

Les hôpitaux et les cliniques privées du Costa Rica offrent des soins médicaux de très grande qualité et pour un très faible coût. C’est d’ailleurs pour cette raison que le pays devient au fil des années une destination de choix pour le tourisme médical.

Vous pouvez trouver une formule d’assurance privée en vous adressant directement à l’Instituto Nacional de Seguros (INS), qui comme vous l’aurez compris, appartient au gouvernement. Cette assurance prend en charge les soins dentaires, optiques, visites de routine et les visites annuelles. Les médicaments sur ordonnance, certains examens médicaux, la maladie et les hospitalisations sont pris en charge à hauteur de 80 %. La chirurgie et les interventions esthétiques sont quant à elles totalement prises en charge par l’INS. Comptez actuellement entre 60 et 150 dollars par mois et par personne pour une assurance auprès de l’INS, ce qui peut s’avérer bien plus rentable si vous avez un portemonnaie frileux.

 Liens utiles :

Expat.com – Forum Santé Costa Rica 
Instituto Nacional de Seguros (INS) www.ins-cr.com
Caja Costarricense de Seguro Social www.ccss.sa.cr
CCSS - FAQ www.ccss.sa.cr/faq

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.