mode de vie
Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 mois

En vous expatriant en Tunisie, vous découvrirez sans doute un mode de vie éloigné de ce que vous avez expérimenté auparavant. Il est important de connaître les us et coutumes de son pays d'accueil afin de bien s'intégrer.

Les coutumes en Tunisie

La Tunisie n’a pas hésité entre traditions, religion et modernité. En allant y vivre, vous découvrirez un pays mené par le respect de l’islam, une manière de vivre tournée vers l’occident, et un quotidien attaché à ce qui a forgé son identité au fil des siècles.

Chose frappante dès les premiers instants, les Tunisiens sont naturellement joyeux et aiment se réunir. En famille ou entre amis, l’atmosphère qui règne autour de ce peuple est empreinte d’une énergie rare, celle de la vie ensoleillée malgré les bas salaires et les tracas du quotidien. Ouvrez grand les yeux et les oreilles, et prenez le risque de vous laisser contaminer !

La société tunisienne est constituée de trois classes. Les pauvres représentent 15 % de la population en ville et 25 % en milieu rural, la classe moyenne est la plus importante avec 65 % de la population, le restant appartenant à l'élite.

Vous constaterez rapidement que les Tunisiens sont matinaux. Les maisons sont nettoyées peu après le lever du jour, les marchands ambulants circulent tôt et les cris des enfants retentissent de bonne heure. Par contre, entre 14 h et 17 h, c'est la sieste... Il faut dire qu'à ce moment de la journée, il peut faire vraiment très chaud !

L'esprit de tolérance est une caractéristique marquante chez les Tunisiens. Il ne faut toutefois pas omettre qu'il s'agit d'un pays musulman (le président de la République doit obligatoirement être musulman), les femmes doivent donc s'abstenir de se promener en minijupe avec un décolleté provocant, car cela est mal perçu et peut vous placer dans des situations désagréables. Les jeunes Tunisiens percevront peut-être cela comme de la frivolité et une recherche d'aventure. Être ivre sur la voie publique est à éviter absolument, et durant le ramadan, il ne faut pas se promener dans les rues en pleine journée en dévorant avidement un gros sandwich au mouton ! Voici quelques conseils généraux qui vous seront utiles :

  • avant d'entrer chez un particulier dont le sol de la maison est recouvert de tapis, il faut retirer ses chaussures et les laisser à la porte ;
  • il ne faut pas passer devant quelqu'un qui fait sa prière ;
  • ne soyez pas pressé ;
  • mangez et touchez les gens avec la main droite uniquement, la gauche sert à se laver le derrière ;
  • si l'on vous offre du couscous, ne refusez jamais ;
  • la pause du thé peut durer pas mal de temps, détendez-vous et restez avec les autres ;
  • ne touchez pas une femme en public, même si elle n'est pas mariée ;
  • n'enjambez pas un bébé ou un enfant, il risque de ne pas grandir ;
  • il ne faut pas s’asseoir ni rester sur le pas de la porte ;
  • lorsque vous êtes invité chez quelqu'un, emportez toujours un petit cadeau, ne donnez jamais d'argent ;
  • pour appeler un garçon de café, dites « khouya » (mon frère).

L'alimentation en Tunisie

Épices, féculents, harissa, tajine, couscous, kémias (petits encas) ; voici ce qui vous attend lorsque vous vous attablez en Tunisie. Les personnes qui surveillent leur ligne ou qui doivent faire attention à leur alimentation pour des raisons médicales ont tout intérêt à se rendre dans les marchés locaux pour s’approvisionner et cuisiner des repas maison.

Lorsque vous allez manger chez quelqu'un, la situation peut se révéler complexe. Si vous ne finissez pas votre plat, vous semblez dire que ce n'était pas bon, mais si vous le terminez, la maîtresse de maison va penser que vous avez encore faim et vous ne pouvez pas refuser qu'elle vous remplisse une seconde fois votre assiette de couscous ! Si vous n'avez vraiment plus faim, essayez de laisser une petite quantité (une grosse cuillère) dans l'assiette, et si elle veut vous resservir, dites que vous êtes au régime ! Si le plat était excellent, mettez la main devant la bouche et faites un petit rot puis dites « Amdoulilah ! »

La famille en Tunisie

La culture islamique et latine aidant, en Tunisie, les hommes sont souvent les piliers économiques de la famille. Si beaucoup de Tunisiens tendent de nos jours à voir les choses à la manière occidentale (on parle de progressistes), certaines traditions sont encore marquées !

Pour vivre avec sa femme, l'homme doit être propriétaire de sa maison ou bien il ira vivre chez les parents de sa femme. C'est sans doute pour cela que 80 % des ménages tunisiens sont propriétaires de leur logement !

Les femmes peuvent choisir leur mari librement, mais leur liberté est souvent soumise aux pressions familiales. Elles ont un rôle important dans l'artisanat et les métiers d'arts. La Constitution de 2014 a mis en valeur la place de la femme dans la société tunisienne en établissant la parité femmes-hommes dans les assemblées élues, l'égalité des salaires, et en renforçant la lutte contre les violences conjugales.

Si en milieu rural les femmes sont à la maison, on les voit aussi dans les champs et à la pêche ! En ville, elles travaillent de plus en plus et vous pourrez voir des Tunisiennes pilotes d'avion, chauffeurs de taxi, policières...

La religion en Tunisie

Attention, qui dit religion dit tabous, et en Tunisie, ils sont nombreux ! Il convient de garder une certaine réserve quant à vos convictions religieuses. Est-il nécessaire de rappeler que l’expatriation c’est savoir se faire accepter par un pays et un peuple, et pas le contraire ?

À quelques exceptions près, l'accès aux mosquées est interdit aux personnes qui ne sont pas musulmanes, ne cherchez pas à entrer, vous pourriez être refoulé sans aucune amabilité. Cependant, si l'on vous invite, vous pouvez vous y rendre en étant accompagné de musulmans. N'oubliez surtout pas de laisser vos chaussures à l'extérieur ! Pour entrer dans une mosquée, vous devez avoir les jambes et les bras couverts (hommes et femmes), les femmes doivent aussi couvrir leurs cheveux. Ne prenez aucune photo et restez silencieux.

Vivre en Tunisie

Pour vous intégrer au mieux, n’hésitez pas à observer autour de vous, et à imiter les Tunisiens dans la vie de tous les jours : la file d’attente n’est pas respectée ? Imposez-vous avec politesse, mais détermination, au risque d’attendre indéfiniment. Autrement, demandez à un ami arabophone de vous accompagner, notamment pour les démarches administratives. N’oubliez pas cependant de toujours être patient et souriant !

Vous remarquerez que les portes de l'entrée de certaines maisons traditionnelles ont deux heurtoirs et parfois même trois ! Celui de gauche est destiné aux étrangers (qui ne font pas partie de la famille). Il émet une sonorité spécifique que la maîtresse de maison reconnaît, cela lui donne le temps de couvrir ses cheveux... Celui de droite est réservé aux membres de la famille et aux amis proches. S'il y en a un autre un peu plus bas sur la droite, il est destiné aux enfants. La petite porte n'est par contre pas pour les enfants. Elle oblige les arrivants à se courber pour faire preuve de respect et d'humilité à l'égard de l'hôte.

 Attention :

Très professionnels, les Tunisiens possèdent toutefois un sens bien particulier de la ponctualité et des temps de pause, surtout lorsque la saison chaude s’est installée ! Restez zen, même s'il s'agit d'un rendez-vous important.

 Liens utiles :

La façon de vivre tunisienne
Les traditions et superstitions tunisiennes
L'évolution du mode de consommation en Tunisie
La culture tunisienne

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.