conduire
Shutterstock.com
Actualisé il y a 3 mois

Expatrié ou pas, si vous avez un permis de conduire, vous pouvez prendre le volant pour circuler en toute liberté. En Tunisie, on conduit à droite, maintenant, mettez votre ceinture de sécurité, démarrez le moteur, et en route !

Le réseau routier de la Tunisie

En Tunisie, le réseau routier n’a rien à envier à celui de certains pays occidentaux. Autoroutes très peu engorgées, routes neuves par endroits, vous n’aurez aucun mal à circuler même si vous devrez vous habituer à la manière de conduire tunisienne. Si vous avez l'esprit d'aventure, vous pourrez sillonner le pays sur de petits chemins exotiques et profiter de la splendeur des paysages.

Pour les expatriés français, notez que le Code de la route tunisien est identique à celui de la France. La vitesse est limitée à 110 km/h sur les autoroutes, 50 en agglomération et 90 sur le réseau routier. Les panneaux de signalisation sont en français et en arabe, mais ne pensez pas que les autres conducteurs suivent le Code de la route à la lettre, et par mesure de précaution, laissez le passage même quand vous avez la priorité, regardez des deux côtés quand votre feu est au vert, et soyez conscient que certains automobilistes ne voient pas les panneaux de « Stop »...

Notez également que le feu rouge passe par l’orange avant de passer au vert. Respectez ce petit temps mort, même si derrière, les automobilistes tendent à klaxonner vivement pour vous faire avancer.

Du côté des piétons, ils sont naturellement prioritaires, et le font savoir aux automobilistes. Soyez très prudent, surtout en ville.

Conduire en Tunisie

Les habitués vous diront d’adapter votre conduite à celle des Tunisiens et de redoubler de vigilance, en sachant que la majorité des automobilistes locaux ne respectent pas (ou peu) le Code de la route. La prudence est la mère des sûretés, chez vous, comme dans votre nouveau pays d’adoption.

Faites attention à tout, surtout de nuit ! Certains véhicules ne sont pas éclairés (deux roues, ânes et charrettes par exemple…) et des animaux peuvent surgir à tout instant. Soyez très vigilants avec les enfants qui traversent sans regarder et peuvent avoir une attitude particulièrement spontanée quand ils échappent au regard de leurs parents.

Évitez de suivre les véhicules de transport en commun tel que les taxis collectifs : ils sont prompts à s’arrêter très souvent sans forcément prévenir les véhicules roulant derrière eux. Prenez garde également aux camions, qui en raison de leur présence imposante ont tendance à penser que les routes leur appartiennent.

Mettez toujours votre ceinture de sécurité, les policiers sont omniprésents et ils verbalisent facilement. Une contravention doit être payée sur-le-champ !

N'oubliez pas que vous êtes dans un pays qui a des coutumes qui peuvent être radicalement différentes de celles de votre pays d'origine, ne cherchez pas à comparer ou à critiquer, vous n'en tirerez que de la frustration. Le mieux est toujours de s'adapter. Ne vous énervez donc pas quand des conducteurs roulent en sens inverse dans une rue à sens unique ou ne ralentissent pas en s'engageant sur un rond-point, ce n'est pas bon pour votre santé !

Lorsque vous roulez sur une autoroute, n'oubliez pas que les charrettes, les ânes et les moutons avancent beaucoup plus lentement que vous et qu'une personne âgée peut avoir besoin de traverser.

Le permis de conduire en Tunisie

Échanger son permis de conduire

Si vous avez un permis de conduire étranger, vous disposez d’un délai d’un an pour l’échanger contre un permis tunisien, il est parfois conseillé de le faire au bout de six mois de résidence, date minimale pour cette formalité. Concernant les conditions, l’Agence technique des transports terrestres (ATTT) indique que :

  • le permis de conduire étranger doit être en cours de validité, et ne doit pas faire l'objet d'une mesure de suspension, restriction, d'annulation ou de retrait dans le pays de provenance de son propriétaire ;
  • le demandeur doit être âgé d'au moins 18 ans ;
  • il doit n'avoir aucun handicap physique ou aucune maladie incompatible avec l’obtention d’un permis de conduire ;
  • il doit résider en Tunisie depuis au moins 6 mois, mais dispose d’une année à compter de la date de la dernière entrée sur le territoire tunisien ;
  • il doit faire valider l’authenticité de son permis auprès des autorités étrangères compétentes, pour les services spécialisés de l’ATTT.

Le demandeur du permis de conduire tunisien doit lui-même déposer la demande de vérification d’authenticité du permis. Pour cela, il doit :

  • remplir l’imprimé « demande de transformation d'un permis de conduire étranger » délivré par l’ATTT ;
  • fournir 2 photocopies de son permis de conduire étranger ;
  • procurer la traduction certifiée du permis de conduire, sauf s’il est rédigé en arabe ou en français ;
  • présenter une photocopie de sa carte de séjour ou de toute autre pièce officielle justifiant de sa résidence en Tunisie ;
  • montrer un document attestant de la dernière entrée sur le territoire tunisien.

Une fois que le permis de conduire étranger a été authentifié, le demandeur doit :

  • fournir l’original de son permis de conduire étranger avec une traduction officielle en arabe, sauf s’il est rédigé en arabe ou en français ;
  • présenter un certificat médical qui soit conforme au modèle en vigueur en Tunisie et délivré depuis moins de 3 mois ;
  • procurer 2 photos d’identité récentes et identiques ;
  • donner la quittance de paiement des droits (20 dinars en 2018) ou une justification d’exonération.

Passer son permis de conduire en Tunisie

Un étranger souhaitant passer son permis de conduire en Tunisie doit résider dans le pays depuis au moins six mois (la carte de résident servant de justificatif). L'âge minimum pour un permis de catégorie B (voiture), A (toutes motos), et H (véhicules agricoles) est 18 ans. Le permis A1 (motocyclettes légères) peut être obtenu à 16 ans. À 20 ans, vous pouvez avoir les permis B E (remorques jusqu'à 750 kg), C (poids lourds de plus de 3,5 t, et D1 (taxis et voitures de location). Enfin, à 21 ans, vous pouvez passer vos permis C E (poids lourds de plus de 3,5 t avec remorque), D (autobus) et D E (autobus avec remorque).

Vous devez passer une épreuve théorique, puis une épreuve pratique de conduite. Pour commencer, vous constituez un dossier que vous déposez à l'ATTT et payez les droits d'examen pour l'épreuve théorique. Si vous le réussissez, vous payez les droits pour l'épreuve pratique et vous serez convoqué dans un centre d'examen. Vous pouvez vous inscrire directement sur le site de l'ATTT sur ce lien sans avoir à vous déplacer.

 Attention :

Nous avons gardé le meilleur pour la fin : en Tunisie, le prix de l'essence va de 0,50 à 0,60 euro le litre...

 Liens utiles :

Échanger son permis de conduire en Tunisie
Passer son permis de conduire en Tunisie
Agence technique des transports terrestres de Tunisie
La France en Tunisie
Automobile.tn
Le Code de la route en Tunisie

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.