A propos du Soudan


Le Soudan a beau être le troisième plus grand pays d'Afrique, c’est loin d'être une destination de voyage populaire ou facilement accessible. Partageant ses frontières avec l'Égypte, l'Érythrée, la République centrafricaine, le Tchad, l'Éthiopie et la Libye, le Soudan n'est pas un pays facile d'accès mais offre une expérience mémorable à ceux qui parviennent à entrer dans le pays.

Le Soudan couvre un territoire de 2 505 810 kilomètres carrés et compte plus de 40 millions d’habitants. Les Arabes constituent la majorité de la population soudanaise, mais au nombre des autres groupes ethniques figurent également des Nubiens, des Zaghawa et des Coptes. Les langues officielles du Soudan sont l'arabe et l'anglais. Le nubien, le ta bedawi et divers dialectes des langues nilotique, nilo-hamitique et soudanique sont également parlés. Khartoum est la capitale de la nation, et Nyala, Ad-Damir, Gedaref et Madani en sont d’autres grandes villes.

L'économie du pays a souffert de pertes importantes depuis la sécession du Soudan du Sud, qui a entraîné la perte des trois quarts de sa production pétrolière. Le pétrole était la principale ressource alimentant l'économie du pays, ainsi que sa principale source de devises. Aujourd'hui, le Soudan s’intéresse à d'autres sources de revenus telles que l'extraction de l'or. L'agriculture continue d'employer plus de 80% de la population, et le pays est le plus grand producteur et exportateur mondial de gomme d'acacia.

Le Soudan a de nombreuses surprises à révéler à ceux qui y viennent. A première vue un vaste désert, le Soudan est une terre à l’histoire complexe et aux paysages transcendants. Vous pouvez y explorer l'un des plus grands lacs artificiels du monde, le lac Nasser, découvrir la faune du parc national de Dinder, vous rendre sur le site des pyramides de Méroé et participer au rituel soufi impliquant des percussions et des danses sous transe.

Les citoyens de la plupart des pays ont besoin d'un visa pour se rendre au Soudan. Pour certains, il est possible d'obtenir un visa à l'arrivée, à condition que le visiteur dispose d'un permis d'entrée fourni par un voyagiste reconnu. Les autres devront demander un visa à l'avance auprès de la mission diplomatique soudanaise la plus proche.

Obtenir un permis d'entrée au Soudan n'est pas facile, et il est préférable d'en avoir un délivré par un voyagiste professionnel. De plus, s'il apparaît que vous vous êtes déjà rendu en Israël, il y a de fortes chances que le visa vous soit refusé.