A propos de Somalie


Située sur ce que l’on appelle la «Corne de l'Afrique», la Somalie partage ses frontières avec l'Éthiopie, Djibouti et le Kenya. Le pays était autrefois un aimant à voyageurs avec sa culture fascinante, ses sentiers de montagne vierges, et ses plages de sable. Cependant, aujourd'hui, la Somalie est interdite d’accès aux voyageurs étrangers en raison d’importants troubles internes qui empêchent les particuliers de voyager dans le pays.

La Somalie couvre 637 657 kilomètres carrés et compte plus de 11,4 millions d’habitants. Plus de 85% des résidents du pays sont des Somaliens ethniques, le reste étant composé de minorités ethniques (Bravanais, Bantous, Bajuni, Ethiopiens, Indiens, Perses, Italiens et Britanniques) résidant dans le sud du pays. Les langues officielles du pays sont le somali et l'arabe, mais l'anglais et l'italien y sont également largement parlés. La capitale de la Somalie est Mogadiscio, actuellement considérée comme l'une des villes les plus dangereuses au monde. Hargeisa est la capitale de la région autonome du Somaliland et, comparée au reste du pays, elle est considérée comme une ville sûre. Kismayo, Bosaso et Berbera sont des villes portuaires, et Garowe est la capitale du Puntland, une autre région autonome.

L'économie informelle de la Somalie repose essentiellement sur l'agriculture et plus particulièrement sur l'élevage. Le manque de stabilité politique a rendu impossible la perception des recettes intérieures, ce qui a conduit le pays à accumuler une lourde dette extérieure. Cependant, l'activité économique sur le territoire augmente grâce au secteur des télécommunications et aux services de transfert d'argent.

Le pays abrite les magnifiques formations géologiques de Laas Geel, arborant certaines des premières peintures rupestres d'Afrique; le parc national de Lag Badana, sur la côte sud de la Somalie, et le mont Shimbiris (le plus haut sommet du Somaliland).

Les citoyens de tous les pays ont besoin d'un visa pour la Somalie. Cependant les voyages vers le territoire sont actuellement fortement déconseillés à tous les ressortissants étrangers.