Close

Le mode de vie à Madagascar

Recommander

Le mode de vie à Madagascar se caractérise notamment par sa diversité et le respect des traditions ancestrales. Découvrez le mode de vie de la Grande Ile.

Les coutumes malgaches

À première vue, Madagascar peut surprendre par sa richesse et sa diversité culturelle. En effet, la culture malgache est en grande partie influencée par d’autres continents.

Parmi les principales coutumes malgaches, on note une certaine prédominance du culte des ancêtres. Ainsi, le razana consiste en un système de tabous locaux (fady) et autres superstitions pour « apaiser les ancêtres ». Le famadihana, considéré comme un deuxième enterrement, est pour sa part destiné à apaiser, consulter et vénérer les défunts.

Plusieurs religions sont pratiquées à Madagascar : on rencontre ainsi un certain nombre de chrétiens et de musulmans. Cependant, la grande majorité de la population reste fidèle au culte traditionnel.

Calendrier et rythme de vie

L’année malgache est rythmée par le travail, l’agriculture et les fêtes traditionnelles. Au mois de mars, le nouvel an malgache (Alahamady Be) est célébré dans certaines familles. La journée mondiale de la femme fait aussi l’objet d’un nombre important de manifestations dans les villes. En avril débute la saison sèche. C’est le moment de la réouverture des routes fermées durant la saison des pluies, mais également la fête du Santabary, première récolte de riz de l’année. Elle se traduit également par une certaine affluence dans les campagnes et une animation sans pareille dans les marchés.

En mai, le festival du Zegny’Zo réunit les artistes de Madagascar et des autres îles de l’océan Indien vers Diégo-Suarez. Quelques semaines plus tard est organisé le festival de musique de Nosy Be.

S’il y a bien une date festive à retenir à Madagascar, c’est celle de la fête nationale, ou de l’indépendance, qui a lieu le 26 juin. Elle est marquée par des célébrations officielles. Au mois de juillet débutent les cérémonies funéraires du famadihana.

Enfin, le dernier tronçon de l’année est rythmé par les fruits de saison : mangues et litchis font leur apparition en octobre et novembre, rythmée par le festival Madajazzcar qui se déroule à Antananarivo et accueille des musiciens malgaches et internationaux depuis plus de 20 ans.

Communiquer

Dans la vie courante, les Malgaches ont tendance à échanger en langue malgache ou en français dans le monde des affaires. Par ailleurs, à l’écrit, les mots et phrases peuvent sembler particulièrement longs, alors que leur prononciation est totalement différente.

Un peuple créatif

Les Malgaches sont dotés d’une créativité hors pair. Musique, BD, cinéma et littérature, ils sont nombreux à exceller dans ces domaines. D’ailleurs, toujours dans une optique traditionnelle, on retrouve les coutumes et le folklore de la Grande Ile dans les films réalisés par les cinéastes malgaches. En témoignent les Rencontres du Film Court, un événement mettant à l’honneur un certain nombre de court-métrages.

Pour ce qui est de la musique, chaque style est propre à une ethnie. Par exemple, dans le Nord, on entendra résonner la salegy, alors qu’à l’Est, c’est la bassessa qui rythme la vie. Dans les hautes terres centrales, l’on peut se laisser aller au son de la hira gasy, et au son de la mangaliba au Sud. Les musiques contemporaines sont un réel métissage des rythmes traditionnels. Elles sont même présentes dans les boîtes de nuit.

L’artisanat

L’artisanat d’art s’inscrit aussi dans cet esprit de créativité. Ainsi, Madagascar et ses marchés sont aussi animés et alimentés par des créations telles que la broderie, la marqueterie, la rabanne, la tabletterie ou encore la lapidairerie et la bijouterie. En effet, Madagascar est une île célèbre pour ses nappes brodées. La marqueterie désigne le travail de coffrets en bois marquetés. La rabanne consiste, elle, en la construction d’objets en raphia que l’on trouve dans la région de l’océan Indien. Pour ce qui est de la tabletterie, il s’agit du travail de la corne et de la nacre pour les bijoux, les couverts, les cornets à dés ou encore les pions de jeu et les étuis à lunettes. Enfin, la lapidairerie est le travail des pierres dures. Pour cause, Madagascar regorge de pierres semi-précieuses.

 Liens utiles :

Rencontres du Film Court www.rencontresdufilmcourt.com
Festival Donia de Nosy Be www.festival-donia.com
Madajazzcar www.madajazzcar.mg
Festival du Zegny’Zo www.zolobe.com

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Il est possible de devenir résident à Madagascar en tant que retraité. Cet article vous fournit plus d'informations pour y prendre votre retraite.
Que faire à Antananarivo durant son temps libre ? Dans cet article, découvrez ce qu'offre la capitale malgache, aussi appelée Tana, en matière de loisirs.
Quelles sont les possibilités d'activités de loisirs à Madagascar ? Tour d'horizon sur l'univers des loisirs à Madagascar pour les petits et les grands.

Assurance santé expatrié Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Madagascar.

Déménagement à Madagascar

Conseils pour préparer votre déménagement à Madagascar

Assurance voyage Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Madagascar

Billet d'avion Madagascar

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Madagascar