A propos de Lybie


Située en Afrique du Nord, la Libye est un pays du Maghreb, partageant ses frontières avec l’Égypte à l'est et l’Algérie et la Tunisie à l'ouest. Il s'agit de l'un des plus grands pays du continent africain, avec une population de plus de 6,4 millions d'habitants. Riche en pétrole, la Libye possède également un immense héritage historique. Le pays a pour capitale Tripoli et pour devise le dinar libyen. L'arabe est la langue officielle et l'Islam la religion prédominante.

Depuis la guerre civile et en raison des conflits politiques au cours des dernières années, la Libye connaît une instabilité politique prononcée. Il s'agit d'ailleurs de l'une des raisons pour lesquelles les Libyens sont nombreux à fuir leur pays pour se réfugier en Europe. Qui plus est, l'indice de la liberté d'expression fait état d'une dégradation de la liberté de la presse en Libye.

Bordée par la mer Méditerranée au nord, la Libye connaît un climat méditerranéenne doux. En revanche, la majeure partie du pays possède un relief quasiment désertique. Rappelons que la Libye est l'une des régions les plus chaudes et arides du monde et qu'il pleut très rarement dans certaines parties du pays. La Libye est également vulnérable aux risques de catastrophes naturelles telles que le sirocco qui se caractérise par un vent provenant du désert du Sahara, pouvant se transformer en ouragan, ainsi que les tempêtes de poussière et de sable. L'ensemble du pays connaît fréquemment des températures extrêmes. En 2012, celles-ci ont atteint un sommet de 58 °C. Dans le désert, les températures peuvent descendre en dessous de 0 °C en hiver.

Le pétrole demeure le principal pilier économique de la Libye. Le pays est connu pour abriter les plus importantes réserves pétrolières du continent africain, ainsi que d'autres ressources naturelles telles que le gaz naturel et le gypse qui est un minéral sulfate utilisé dans les engrais, le plâtre, la craie et les panneaux muraux. Compte tenu de la faible population du pays et de l'apport du pétrole au Produit intérieur brut (PIB), la Libye possède l'un des PIB par habitant les plus élevés de toute l'Afrique. En revanche, l’économie du pays souffre du manque de diversité en raison de sa forte dépendance sur le pétrole et le secteur énergétique. Qui plus est, le pays connaît un taux de chômage très élevé et dépend fortement de la main-d’œuvre étrangère.

La majeure partie de la population libyenne est arabe et parle arabe bien que l'anglais soit largement répandu dans le pays. Tripoli, Benghazi et Misrata sont les villes les plus peuplées. Les Berbères sont un peuple autochtone parlant les langues berbères. Il existe également en Libye d'autres minorités, dont les Touareg et les Tébou. On compte également au sein de la population plus de 12% de ressortissants étrangers, y compris des Bangladais, des Grecs, des Turcs, des Italiens, des Indiens et des Maltais.

Bien que le pays abritait l'une des plus anciennes communautés juives du monde, avant l’émergence du mouvement des fascistes italiens dans les années 1940, la Libye possède aujourd'hui une population majoritairement musulmane sunnite. Les Libyens ont su préserver, au fil des décennies, les traditions du peuple arabe nomade, les Bédouins, mettant beaucoup d'accent sur l’hospitalité, la parenté, le patrimoine, ainsi que sur le concept d'une société collectiviste.

La cuisine libyenne reflète, pour sa part, des influences arabes, bédouines et italiennes. Dans certaines régions du pays, les pâtes sont considérées comme étant un aliment de base et le riz dans d'autres. La tomate, la sauce pour pâtes, le couscous, les olives, les dates et les céréales sont une partie intégrante de la cuisine libyenne. Le bazeen, un pain sans levain fait avec de la farine d'orge et servi avec une sauce de tomate, et l'asida, un pain sans levain et consommé avec du miel et du beurre, sont des incontournables.