2015-06-17 11:49:10

Véritable meneuse dans l’océan Indien, l’île Maurice n’a rien à envier sur le plan économique. Son dynamisme n’est plus à démontrer, en voici la preuve.

Maurice donne l’impression d’être une petite île perdue au milieu de l’océan Indien, mais la réalité est tout autre. Découvrez son dynamisme économique.

Autrefois dominée par la monoculture de la canne à sucre, suivie de l’industrie textile, l’économie mauricienne connaît aujourd'hui une croissance constante grâce aux secteurs porteurs tels que les nouvelles technologies, le tourisme, les finances, ou encore, l’investissement immobilier.

L’aventure du sucre à l'île Maurice est un bel exemple d’évolution économique. De nombreux pays auraient pu être déstabilisés par la fin du quota sucrier à destination de l’Europe. Une politique de restructuration du secteur sucrier a permis au pays de passer de l’exportation de sucre brut à l’industrie sucrière génératrice d’une forte valeur ajoutée comprenant, notamment, les sucres raffinés, les sucres spéciaux, les dérivés du sucre… et enfin la production d’électricité en brûlant les résidus de fibres de canne.

En ce qui concerne les nouvelles technologies, le pays attire depuis quelques années maintenant les grands noms, séduits non seulement par les compétences présentes sur l’île mais aussi par les facilités mises en place par les autorités locales à destination des investisseurs, ou encore, le coût de la main-d’œuvre. L'île Maurice se positionne ainsi comme l'une des références du marché des services tels que le traitement de données informatisé et les centres d’appels, dans cette région du globe. Pour arriver à un tel résultat, les cybercités et parcs d'affaires bourgeonnent, menés par leur plus grand représentant : Ébène.

Ayant atteint un niveau d’excellence, le secteur du tourisme a acquis une notoriété internationale, générant un fort apport en devises étrangères ainsi que des emplois. Le secteur évolue constamment en raison de l’augmentation de la capacité hôtelière et l’ouverture du couloir aérien à de nouvelles compagnies.

La construction de villas de luxe s'est également avéré profitable pour le développement économique du pays, tant en termes d'investissement étranger que de création d’emplois.

Pour les prochaines décennies, l’or bleu, l’équilibre écologique et la répartition socio-économique s'annoncent très prometteurs. 

Maurice en tant qu’État Membre…

C.O.I - Commission de l'Océan Indien

fondée en 1984, la C.O.I est une organisation intergouvernementale des îles du sud-est de l’océan indien regroupant cinq États membres : les Comores, la France (La Réunion), Madagascar, l'île Maurice et les Seychelles. Le siège de l’organisation se trouve à Maurice.

Le rôle de la C.O.I est de défendre les intérêts des îles membres, ainsi que leurs spécificités économiques, sociales, géographiques et biologiques.

Les actions de la C.O.I comprennent :

•    La coopération politique et diplomatique afin de soutenir la stabilité régionale et la bonne gouvernance politique et stratégique entre les pays membres.
•    La coopération économique et commerciale visant à insérer les économies insulaires à l'économie régionale et mondiale.
•    Le développement durable sur le plan régional pour la préservation des ressources naturelles terrestres et marines.
•    La protection des populations et l’amélioration de leur qualité de vie
•    Le renforcement de l'identité régionale et le rapprochement des populations à travers l'intensification des échanges culturels et la mise en réseau d'associations et de professionnels.

C.O.I - Commission de l’Océan Indien

Q4, Avenue Sir Guy Forget
Quatre Bornes — Maurice
Tél. : (230) 427 33 66 /427 61 72
Fax : (230) 425 27 09 /425 2487
Email : secretariat@coi-ioc.org
Web : Commission de l'Océan Indien

COMESA - Common Market for Eastern and Southern Africa

Organisation internationale fondée en 1997, la COMESA réunit 19 pays Est-Africains avec pour objectif est de créer une union douanière en vue de renforcer le libre-échange.

Web : COMESA

Commonwealth des Nations

Le Commonwealth, dont l'île Maurice fait partie, réunit 54 États unis par leurs intérêts communs politiques, économiques et sociaux, tout en préservant leur autonomie.

Web : Commonwealth

O.I.F - Organisation internationale de la francophonie

Membre de l’O.I.F -  Organisation Internationale de la Francophonie - l'île Maurice participe le 20 mars de chaque année, en partenariat avec l’Institut Culturel Français de l’Ambassade et plusieurs O.N.G. à la « Journée internationale de la Francophonie ».

Web : O.I.F

IORA - Association des pays riverains de l’océan Indien

Regroupant 20 pays d’Afrique, d’Asie et d’Océanie, l'IORA - Association des pays riverains de l’océan Indien - siège à l'île Maurice à travers son secrétariat général. Cette association a pour objectif de « développer une coopération commerciale, industrielle et économique pour promouvoir la croissance durable, le développement équilibré de ses États-membres et de la région. Elle promeut la libéralisation des échanges et l’abaissement des barrières tarifaires afin d’améliorer la circulation des biens, des services, des investissements et des technologies dans l’océan Indien », pour citer la Préfecture de la région Réunion.

Web : IORA

UA - L’Union Africaine

Destiné à promouvoir le développement, les droits de l’homme et la démocratie à travers l’Afrique, l'Union africaine remplace l’OUA, Organisation de l’unité africaine.

Web : UA

SADC - Communauté du développement d’Afrique australe

La SADC a pour mission de promouvoir le développement économique de l'Afrique australe.

Web : SADC

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.