Actualisé il y a 8 mois

Entre l’augmentation du coût de la vie, les coupures d’électricité fréquentes et les violences urbaines, le quotidien d’un étudiant en République de Guinée n’est pas toujours des plus faciles.

Cependant, la République de Guinée offre de nombreux programmes aux étudiants locaux comme étrangers, ce qui vous permettra de suivre la voie de votre choix sans trop de difficultés.

La formation en République de Guinée – un peu d’histoire

Le premier établissement d’enseignement supérieur, l’Institut Polytechnique de Conakry, a été créé en 1962. À cette époque, le système pédagogique guinéen s’inspire du référentiel de l’École Polytechnique de Zurich, selon un cycle de cinq ans se concluant par un mémoire de fin d’études supérieures.

En 1984, suite à un changement de régime politique en Guinée, certaines structures adoptent le référentiel pédagogique français, à savoir : DEUG (Diplôme d’Etudes Universitaires Générales, Bac 2 ans), Licence (Bac 3 ans), Maîtrise (Bac 4 ans).

Entre 2002 et 2007, les institutions d’enseignement supérieur (IES) de Guinée décident de moderniser leur programme, en vue d’adapter les formations aux exigences du marché de l’emploi.

La situation aujourd’hui

La Guinée-Conakry propose à ses étudiants différents types de formations : continue, initiale, à distance ou en alternance. Actuellement, 92 programmes sont disponibles au sein d’un réseau de 17 IES publiques et 40 IES privées.

Les IES publiques et privées

Les IES publiques regroupent trois universités, trois centres universitaires, dix instituts supérieurs et une école supérieure.

Les IES privées comprennent vingt-neuf universités, sept instituts supérieurs et trois écoles supérieures.

Depuis octobre 2007, les IES publiques sont passées dans le système LMD, à l’exception de la Faculté de Médecine, Pharmacie et Odontostomatologie (FMPOS) de l’UGANC et de trois Instituts supérieurs, à savoir l’ISAU de Conakry, l’ISSMV de Dalaba et l’ISAG de Dubréka.

Ce système international de formation est composé de trois cycles : le premier conduit au diplôme de la Licence (Baccalauréat 3 ans pour les Licences Fondamentales et au Baccalauréat 4 ans pour les Licences Professionnelles), le deuxième cycle se poursuit jusqu’au Master (Licence 2 ans), le troisième cycle mène au Doctorat (Master 3 ans).

Processus d’admission

L’orientation

Dans un premier temps, l’étudiant sera orienté vers le programme de formation de son choix, en fonction des places disponibles et de ses résultats au baccalauréat. Cette orientation se fait à travers un formulaire à remplir, le règlement de frais liés à l’étude de son dossier (contre un reçu qui lui sera remis et à garder précieusement), la présentation de deux photos d’identité, ainsi que l’original de son diplôme de baccalauréat.

L’inscription

Une fois cette première étape franchie, le futur étudiant pourra finaliser son inscription, muni des documents suivants :

  • Original et photocopie de son baccalauréat
  • Double de la fiche d’orientation et reçu original
  • Copie de son acte de naissance
  • Deux photos d’identité
  • Tout document complémentaire requis par l’institution d’admission

Il n’est pas possible de s’inscrire à un programme sans y avoir été admis au préalable.

 Bon à savoir :

Certaines institutions appliquent un quota maximum d’étudiants étrangers à ne pas dépasser. Pensez à vous renseigner auprès de l’établissement où vous désirez suivre vos études pour plus d’informations.

Les frais de scolarité dépendent également de l’institution sélectionnée.

La formation à distance

L’ISFAD (Institut Supérieur de Formation à Distance) propose une formation à distance dans un certain nombre de cours dispensés par les IES. Sur supports numériques, ces cours sont disponibles dans les antennes régionales de l’ISFAD et dans les IES.

 Lien utile :

Guide d’inscription de l’étudiant, établi par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS)

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.