Actualisé il y a 8 mois

Entre les tro-tro, les go-slow, les bus, les Private cars, les Hurry cars, les taxis, taxis collectifs, les ferrys et les avions, il est facile de se déplacer au Ghana, que ce soit en ville ou dans tout le pays.

Les transports interurbains au Ghana

Pour se rendre d'une ville du Ghana à une autre, les moyens de transport les plus employés sont le tro-tro et le bus. L'expression tro-tro provient de la langue Ga et signifiait « trois pence », le penny était une pièce de monnaie employée durant la période coloniale et le prix d'un déplacement en transport en public coûtait trois pence. Les tro-tro sont des vans ou des minibus dans lesquels voyagent le plus de personnes possible avec leurs bagages.

Les tro-tro sillonnent l'ensemble du territoire (il y en a moins le dimanche), ils sont particulièrement pratiques pour se rendre dans des endroits isolés et des villages. On peut embarquer dans un tro-tro dans les gares routières, il est préférable de ne pas être pressé, car ils ne partent que lorsqu'ils sont pleins (très très pleins !). Il est également possible d'en arrêter un au bord d'une route, mais il sera alors rare de trouver une place assise. Le prix d'un déplacement en tro-tro est très bas, il n'y a pas de limite au nombre de passagers. Sachez que ces véhicules ne sont pas confortables et que les risques d'accident sont beaucoup plus élevés qu'avec les bus.

Il y a de nombreuses compagnies de bus au Ghana, les principales étant STC Ghana, VIP Bus, Metro Mass Transit, City Express, Kingdom Transports Services et GPRTU. Ils sont plus onéreux que les tro-tro, plus confortables, mais ne vont pas dans les zones isolées, ils parcourent généralement les routes qui sont bitumées. Il est conseillé de prendre sa place au moins un jour avant de partir, voire plus en période de fêtes, sachez qu'un supplément est demandé pour les bagages, vous pouvez le négocier.

Les bus ont des horaires et partent de gares routières spécifiques, c'est-à-dire que chaque compagnie a son propre terminal routier, surtout les bonnes compagnies. Les bus de la compagnie Metro Mass Transit sont un peu plus lents, car si des sièges sont disponibles, les véhicules prennent des passagers au cours du trajet, les billets sont plus économiques que ceux d'autres compagnies, mais le confort et la sécurité sont identiques. Certains bus sont équipés d'air conditionné et d'écrans permettant de voir des vidéos durant le voyage, ce sont ceux qui sont les plus recherchés et pour lesquels il est souhaitable de réserver. Si vous voyagez de nuit, emportez des boules quies, le volume des vidéos est parfois « un peu » fort...

Vous pouvez faire appel aux services d'un taxi pour vous rendre d'une ville à l'autre, l'intérêt étant que vous avez un véhicule privé et pouvez vous arrêter quand vous le désirez et faire des détours si vous le souhaitez, cela revient bien sûr plus cher que le bus, mais vous pouvez louer un taxi à la journée et aller où vous le souhaitez ! C'est intéressant si vous faites des excursions avec des amis ou votre famille ou devez vous déplacer sans attendre pour des raisons professionnelles. Assurez-vous que le conducteur a un permis de conduire, une assurance et une licence de taxi.

Il est possible de se déplacer sur le lac Volta en ferry, il y a différentes destinations, les navires vont du nord au sud (et vice-versa) ou d'un village à un autre. Cependant, ils ne sont pas toujours en service à cause du niveau de l'eau, il est alors possible de monter à bord de canoës de pêche !

Plusieurs compagnies aériennes privées au Ghana permettent de se déplacer dans les airs rapidement et en sécurité. Il s'agit d'AntrakAir, Starbow, Private Plane Charter, GIANAIR, Unicorn Air Charter, Aberdair Aviation Ghana. La compagnie Smile Air n'est toujours pas opérationnelle en novembre 2017, c'est pour bientôt, et une nouvelle compagnie aérienne de transport de marchandises créée par Asamoah Gyan (l'attaquant des Black Stars) devrait bientôt entrer en service.

Les transports en ville au Ghana

Le moyen le plus pratique de se déplacer dans les villes du Ghana est d'emprunter les taxis. Ils sont très nombreux et les taxis officiels sont reconnaissables, car ils ont les ailes peintes en jaune. Il existe des taxis non officiels, mais ici, vous devez être prudent, le conducteur pouvant ne pas avoir de permis de conduire ni d'assurance.

Le prix des taxis doit toujours être négocié lorsque l'on est étranger, car étant considéré comme « riche », un prix très nettement supérieur au coût normal est demandé. Certains taxis ont des compteurs, mais pas tous. Lorsque l'on vous propose un prix pour un trajet (que vous devez impérativement demander avant de monter s'il n'y a pas de compteur), divisez-le par deux, écoutez les arguments du conducteur (prix de l'essence augmentant, prix des pneumatiques...) et négociez en souriant et sans vous énerver.

Les taxis partagés (shared taxi ou dropping taxi) ont souvent une destination préétablie qui est précisée sur le tableau de bord ou sur le taxi. Ces véhicules transportent généralement entre quatre et six personnes. Comme pour les taxis privés, négociez le prix avant de monter dans la voiture. Il existe également des Hurry cars qui attendent aux stations d'avoir suffisamment de passagers pour se rendre à une destination préétablie, ils sont en général confortables.

Certains particuliers peuvent vous proposer de vous transporter, vous devez encore une fois être prudent, car ils n'ont pas de licence professionnelle et peut-être pas de permis de conduire ni d'assurance...

Vous pouvez aussi vous déplacer en ville en tro-tro. Ils empruntent les artères principales et vous pouvez en arrêter un n'importe où. Dans ces minibus, vous aurez chaud, car ils n'ont pas d'air conditionné et ils sont généralement surchargés.

Se déplacer en voiture au Ghana

Pour conduire au Ghana, il est souhaitable d'avoir un permis de conduire international et votre permis d'origine valide depuis au moins trois ans, ou un permis du Ghana. Vous devez ensuite être âgé d'au moins 21 ans et être en mesure de vous adapter aux règles fluctuantes de conduite et à la qualité des routes.

Conduire en ville au Ghana peut être difficile, surtout dans la capitale. Il y a un grand nombre de véhicules à Accra, de nombreux embouteillages (appelés « go-slow ») et la circulation est compliquée et acrobatique. Vous pouvez louer une voiture à Accra, vous y trouverez de grandes compagnies de location comme Europcar ou Rentalcars.

Si vous souhaitez vous déplacer en voiture, mais ne pas avoir à vous préoccuper de la conduite, vous pouvez faire appel à un service de location de voiture avec chauffeur. Vous aurez dans ce cas un véhicule de luxe et un chauffeur attitré qui maîtrise les règles de conduite locale.

 Important :

Ne perdez jamais votre sens de l'humour ! Il peut être parfois éprouvant de voyager dans les transports en commun quand il fait très chaud et que l'on doit négocier tous les prix. Restez zen et souriez, les Ghanéens ont le sens de l'humour et sont gentils !

 Liens utiles :

Safari Junkie
Easy Track Ghana
Les tro-tro
GIANAIR
Intercity STC
Antrakair
Private Plane Charter

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.