A propos d’Ethiopie


Le plus ancien pays indépendant d'Afrique, l'Ethiopie a bien des raisons d'être fière. Son paysage vous laissera sans voix, et son patrimoine culturel unique éveillera votre curiosité. Couvrant plus de 1,13 million de km², ce pays enclavé abrite l'une des plus vieilles églises chrétiennes, l'église orthodoxe éthiopienne, et c'est là que le Nil Bleu, l'un des deux principaux affluents du Nil, prend sa source.

L'Ethiopie est la deuxième nation africaine en termes de population, comptant environ 105 millions d’habitants. Les principaux groupes ethniques et linguistiques en Ethiopie sont les Oromos, les Amharas, et les Tigrés. Quatre-vingt-trois langues différentes et jusqu'à 200 dialectes différents sont parlés à travers le pays, mais l'amharique est la langue officielle de l'Éthiopie.

Que vous souhaitiez visiter les églises rupestres de Lalibela ou vous promener  à proximité de singes géladas, de bouquetins d'Abyssinie, et de loups éthiopiens dans le parc national des montagnes du Simien, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, ce pays ne manquera pas de vous captiver. L'Ethiopie ne propose pas seulement quelques-unes des plus belles chaînes de montagnes d'Afrique, mais elle s’enorgueillit également de villes intemporelles, comme Gondar, désignée sous le nom de Camelot de l'Afrique.

L'Ethiopie a un climat humide; la capitale d'Addis-Abeba reçoit environ le double des précipitations annuelles de Londres, et la plupart des endroits reçoivent plus des deux tiers de leurs précipitations annuelles sur une période de trois à quatre mois. Par conséquent, le meilleur moment pour visiter la plupart des régions du pays est la saison sèche, des mois d'octobre à mars. La saison pleine pour le tourisme en Éthiopie s'étend de septembre à janvier, alors que des festivals tels que Meskel et Timkat attirent d’innombrables visiteurs. La plupart de ses principaux sites touristiques, y compris Addis-Abeba, étant situés en altitude, il est conseillé d'avoir des vêtements chauds à portée de main, car les soirées peuvent être assez fraîches.

L'Ethiopie n'a été colonisée que cinq ans durant, par l'Italie de Mussolini. En conséquence, elle a servi de porte-étendard de l'indépendance africaine tout au long de la période coloniale, et a été un membre fondateur des Nations Unies, qui y offre encore de nombreuses perspectives d'emploi aux expatriés. C'est également, de longue date, une base en Afrique pour nombre d’organisations internationales, ce qui a attiré des étrangers en masse.

Meles Zenawi, qui a dirigé le pays de 1995 à 2012, a été acclamé par beaucoup pour la réussite de son programme économique, qui a relancé l'économie éthiopienne, bien qu'il ait également été sévèrement critiqué pour son bilan en matière de droits de l'homme et son échec à instaurer une véritable démocratie. Le pays a connu une croissance économique annuelle de plus de 7% depuis le tout début du siècle. L'Éthiopie est l'une des économies les plus vigoureuses d'Afrique subsaharienne, et sa stabilité économique, à contre courant de la volatilité de la région, l'a rendue attrayante aux yeux des bailleurs de fonds. L'agriculture est le pilier de l'économie, et la zone de hautes terres de l'Éthiopie est l'une des plus grandes zones fertiles de l'Afrique de l'Est. Environ 80 à 85% des Éthiopiens travaillent dans l’agriculture, principalement dans l'agriculture de subsistance et l’élevage, tandis que c’est le café qui apporte le plus de devises étrangères.

L'expansion rapide de l'Éthiopie dans l’industrie ainsi que sa production de marchandises internationales offrent d’excellentes perspectives aux expatriés. Il y a également une demande pour les professeurs d'anglais qui souhaitent faire l'expérience d'une culture colorée et d'un climat tempéré en Afrique.