Close

Travailler en Égypte

Recommander

Opportunités, prospection, permis de travail : comment s’organiser d’un point de vue professionnel en tant qu’expatrié ou futur expatrié en Egypte ? Expat.com vous apporte quelques éléments de réponse.

Travailler en Egypte : les avantages

L’Egypte est considérée comme la troisième puissance économique de l’Afrique, et comme un pays émergent. Parmi ses principales ressources économiques, citons le pétrole, l’exploitation du gaz naturel, les métaux, le tourisme et l’agriculture. Si l’activité est concentrée le long du Nil, l’économie du pays est pourtant ouverte vers l’extérieur, et notamment vers l’Europe, le Proche et le Moyen Orient.

Ainsi, de nombreux habitants égyptiens et expatriés se dirigent vers les grandes villes afin d’y trouver du travail.

Pour pouvoir travailler en Egypte

Le permis de travail est indispensable pour qu’un expatrié puisse accéder au marché de l’emploi en Egypte. Les formalités en vue d’obtenir ce précieux sésame doivent être remplies par votre futur employeur. Soulignons toutefois que cette procédure peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Dans le cadre de l’obtention du permis de travail, délivré par le ministère de l’Intérieur égyptien, les documents suivants seront demandés :

  • visa touristique ou de résidence
  • 7 photos d’identité
  • attestations de travail et diplômes obtenus (2 copies de chaque)
  • dans le cas d’un mariage avec un(e) citoyen(ne) égyptien(ne), 2 copies de l’acte de mariage
  • 1 certificat de non contamination par le VIH/Sida certifié par un laboratoire égyptien ou par un représentant diplomatique égyptien dans le pays d’origine.

Par ailleurs, les formalités à remplir pour obtenir le permis de travail ne peuvent être soutenues, de quelque manière que ce soit, par une représentation diplomatique égyptienne dans votre pays d’origine. Si vous envisagez de vous envoler pour l’Egypte sans ce document, assurez-vous d’être en possession d’un justificatif prouvant que votre demande de permis de travail est en cours afin d’obtenir le visa adéquat.

Conditions de travail

Les conditions de travail en Egypte sont particulièrement différentes de ce à quoi l’on peut être habitué en Occident. En effet, la durée légale de travail est de 8 heures par jour, 6 jours par semaine. Ainsi, la durée de travail maximum s’élève à 48 heures par semaine. En général, le week-end s’étale sur le vendredi et le samedi.

Les congés rémunérés sont de 21 jours, dont 6 consécutifs. Au bout de 10 ans d’ancienneté, ou à partir de l’âge de 50 ans, il est possible de poser 30 jours de congés payés. Il n’existe pas de salaire minimum imposé aux expatriés en Egypte. Cependant, certains font ressortir que ces derniers peuvent prétendre à un salaire plus élevé que la moyenne, qui tourne autour de 1 000 livres égyptiennes.

Contributions sociales

La sécurité sociale est accessible aux ressortissants étrangers travaillant en Egypte. Environ 25 % du salaire sont déduits pour les contributions sociales, qui couvrent le chômage, la santé, la retraite et, dans certains cas, permettent de souscrire une assurance-vie. Les taux payés par l’employeur et l’employé varient selon une fourchette salariale, comprise entre 0 et 750 livres égyptiennes, et entre 751 et 1 250 livres égyptiennes. Dans le cas de la première fourchette, l’employeur paye 14 % et l’employé 24 %. Dans le second cas, l’employeur cotise à hauteur de 24 %, et l’employé à 11 %.

Prospection et candidature : comment faire ?

Le secteur touristique est de loin le milieu le plus convoité par les expatriés aspirant à travailler en Egypte. Cependant, d’autres opportunités sont ouvertes aux ressortissants étrangers. Les compétences requises étant particulières, il est fortement recommandé de recourir à une agence spécialisée en recrutement, ou sur les sites de petites annonces professionnelles. Il est aussi possible de recenser les entreprises françaises ou francophones basées en Egypte en faisant appel à la chambre de commerce franco-égyptienne. Cette dernière dispose d’un annuaire qui peut s’avérer fortement utile dans le cadre de votre prospection d’emploi en Egypte.

Pour votre candidature, il est conseillé de formuler votre lettre de motivation et votre CV en anglais, qui est de loin la langue la plus répandue en Egypte avant le français. Néanmoins, si vous envisagez de postuler dans une entreprise francophone, vous pouvez éventuellement rédiger vos correspondances en français.

 Liens utiles :

Expat.com – Emploi en Egypte 
Expat.com – Annuaire des agences de recrutement en Egypte 
Chambre de commerce franco-égyptienne – Déposer son CV www.ccfe.org.eg
Chambre de commerce franco-égyptienne – Forum de l’emploi en Egypte www.ccfe.org.eg/recruitment
Gulf Talent www.gulftalent.com
Relief Web reliefweb.int
Wuzzuf wuzzuf.net
Jobzella www.jobzella.com

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Grande ville égyptienne, Assouan est réputée pour son activité touristique. Peut-on y travailler en tant qu'expatrié ? Comment faire ? Réponse à lire ici.
Important port de commerce et de tourisme, la ville de Charm-el-Cheikh est prisée par les expatriés. Voici quelques pistes pour y travailler.
Importante ville touristique, Hurghada attire les expatriés en quête d'un mode de vie partagé entre vacances et travail. Comment faire pour y travailler ?
Réputée pour être dynamique, Alexandrie est une grande ville égyptienne qui accueille plus de 4 millions d'habitants. Comment faire pour y travailler ?
Le Caire est la ville où les opportunités sont les plus nombreuses. Découvrez cet article pour en savoir plus si vous souhaitez trouver un emploi au Caire.

Assurance santé expatrié Egypte

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Egypte.

Déménagement en Egypte

Conseils pour préparer votre déménagement en Egypte

Assurance voyage Egypte

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Egypte

Billet d'avion Egypte

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Egypte