Close

Le mode de vie en Égypte

Recommander

L’Egypte antique a marqué le monde ancien par sa puissance, sa richesse et sa finesse. Qu’en est-il du mode de vie local de nos jours ? Réponse dans cet article.

Le rythme de vie égyptien

Le rythme de vie des Egyptiens est partagé entre l’école ou le travail, et la famille. Cette dernière constitue en effet le noyau de la société : tous les membres ont un rôle à jouer dans la vie d’un individu, et leur valeur est honorée tout au long de l’année.

Aussi, le temps libre est souvent consacré à une virée au café pour boire un thé ou fumer un narguilé, deux symboles de la culture égyptienne. A l’heure où certaines personnes se ruent vers les transports en commun pour rentrer chez elles après une journée de labeur, d’autres préfèrent se retrouver entre amis afin de discuter autour d’une table en terrasse.

Le rythme du quotidien des habitants d’Egypte n’est pas de tout repos. Il faut constamment se frayer un chemin parmi les nombreuses voitures circulant sur les routes, notamment dans les grandes villes et sur les grands axes routiers. Cet aspect fait partie intégrante du mode de vie en Egypte.

Les sorties familiales

Principalement dans les grandes villes, les sorties familiales occupent une place importante dans la vie des Egyptiens. Une simple balade, un dîner au restaurant ou tout simplement un petit tour près du Nil, telles sont les activités auxquelles ils aiment se prêter une fois qu’ils se retrouvent, coupés du travail pour les parents et de l’école pour les plus jeunes.

Hommes, femmes et savoir-vivre

En Egypte, la pudeur est le maître mot dans les lieux publics. Si pour certains, il s’agit d’une marque de respect dû à leurs croyances religieuses, d’autres en ont fait leur principe. Ainsi, on évite toute marque d’affection en public et toute tenue pouvant être perçue comme trop osée dans les lieux plus ou moins fréquentés, au risque de choquer son prochain et de s’attirer des ennuis.

Aussi, à l’heure où de nombreux pays militent pour l’égalité des sexes, les administrations, gares, métros, cinémas et autres lieux publics organisent souvent deux files d’attente destinées aux hommes et aux femmes respectivement. De même, dans le métro cairote, deux voitures par rame sont réservées aux passagères de la gent féminine. Ce, afin de limiter la problématique du harcèlement sexuel dans les lieux publics, considérée comme un fléau en Egypte.

Festivités traditionnelles et religieuses

La plupart des fêtes religieuses sont basées sur le calendrier lunaire, en lien avec la religion musulmane. L’héritage pharaonique est aussi particulièrement mis à l’honneur dans le calendrier égyptien. Ainsi, parmi les principales fêtes, on peut notamment citer l’Aïd-el-Fitr, qui marque la fin du ramadan, l’Aïd-el-Adha (le sacrifice d’Abraham), le Nouvel An classique le 1er janvier, le Noël copte le 7 janvier, le jour de l’Unité, le Sham-en-Nessim (fête d’origine pharaonique célébrée par tous les Egyptiens le premier lundi suivant Pâques copte), le rallye des Pharaons en octobre ou encore le festival culturel d’Abou Simbel en octobre et en février. En somme, c’est l’année entière qui est rythmée par les fêtes, qu’elles soient religieuses ou traditionnelles.

On notera aussi la tenue de moulid, qui fait vibrer l’atmosphère d’une foire et d’une fête religieuse en même temps. Les moulid célèbrent l’anniversaire d’un saint local et sont synonymes de nourriture à l’abondance, de partage, de spectacles, de bénédictions et, plus folklorique, de circoncisions publiques. Côté culture, quelques manifestations ont lieu entre septembre et janvier. Elles font honneur au théâtre, au cinéma, à la musique et à la littérature.

Saveurs locales

La cuisine égyptienne fait écho à plusieurs spécialités méditerranéennes, notamment de Turquie, de Grèce, de Syrie et du Liban. Parmi les spécialités du pays, on peut notamment citer la tahina, une crème à base de sésame, le hommos, une purée de pois chiches au sésame, et enfin le babaghanouj, une purée d’aubergines au sésame.

Salades, purées, soupes, viandes, poissons et fruits de mer figurent dans les menus typiquement égyptiens. Côté douceurs, certains ingrédients reviennent souvent, à l’instar du riz, du lait ou encore des fruits secs, des noix, noisettes, pistaches et autres amandes.

Enfin, le thé et le café sont deux grands alliés des égyptiens installés en terrasse !

 Liens utiles :

Ministère des Affaires étrangères – Culture et tourisme en Egypte www.mfa.gov.eg
Bureau culturel de l’Ambassade d’Egypte à Paris www.bureaucultureleg.fr
Unesco whc.unesco.org

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Nombre d'étudiants de la région africaine se rendent en Egypte pour y étudier. Vous y songez ? Renseignez-vous sur les études en Egypte avec cet article.
Attirant les touristes de par sa proximité avec le fleuve du Nil, Assouan est l'une des villes les plus importantes d'Egypte. Comment faire pour s'y loger?
Bien qu'il sagisse d'une ville hautement touristique, Hurghada abrite moins de 100 000 habitants. Comment faire pour y trouver un logement ? Réponse ici.
Que faut-il savoir avant de s'installer à Charm-el-Cheikh ? Comment faire pour y trouver un logement ? Expat.com vous donne quelques indications ici.

Assurance santé expatrié Egypte

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Egypte.

Déménagement en Egypte

Conseils pour préparer votre déménagement en Egypte

Assurance voyage Egypte

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Egypte

Billet d'avion Egypte

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Egypte