Actualisé il y a 2 ans

Nouvel expatrié en Côte d’Ivoire, votre permis de conduire issu dans votre pays d’origine ne pourra pas être utilisé plus de six mois. La législation ivoirienne exige que les automobilistes soient en possession d’un permis de conduire local. Explications.

Conversion du permis de conduire

Dans un premier temps, votre permis de conduire original devra être authentifié par les autorités de votre pays d’origine. En général, la demande se fait auprès de la préfecture ayant délivré ledit permis. Le reste de la procédure se fait en Côte d’Ivoire. Le demandeur se rend à la Direction générale des transports terrestres et de la circulation (DGTTC), à Le Plateau, Abidjan, muni de l’attestation d’authenticité délivrée par les autorités du pays d’origine, du permis de conduire (original une copie) et d’une pièce d’identité (originale une copie).

Cette procédure est gratuite et la demande est traitée dans un délai de 24 heures. La DGTTC délivre alors une autorisation d’échange, à remettre à un Centre de gestion intégrée (CGI). Il en existe plusieurs, notamment dans les principales villes de Côte d’Ivoire (Yamoussoukro, San Pedro, Abidjan, etc.). L’original du permis de conduire et une pièce d’identité devront aussi être présentés. Le permis de conduire ivoirien sera alors délivré, et le demandeur devra s’acquitter des frais administratifs, dont le montant s’élève à 88 500 francs CFA.

Carte grise et autres formalités

A l’achat d’un véhicule importé ou d’occasion en Côte d’Ivoire, tout nouveau propriétaire doit faire établir une nouvelle carte grise auprès d’un CGI. Le dossier est composé des documents suivants :

  • photocopie d’une pièce d’identité
  • un exemplaire original de la déclaration de cession de véhicule le cas échéant
  • photocopie de la carte grise originale le cas échéant
  • photocopie du certificat de visite technique valide le cas échéant
  • carte grise de l’ex propriétaire du véhicule le cas échéant
  • justificatif de domicile du nouveau propriétaire
  • demande de certificat d’immatriculation
  • formulaire de demande de carte grise avec :
  • au verso, l’identité et la signature du vendeur certifiée par une mairie, un timbre municipal et l’identité de l’acquéreur sur le certificat de vente – le cas échéant
  • au recto, le visa d’un commissariat de police ou d’une gendarmerie de l’identité de l’acquéreur, et un timbre fiscal.

Si le véhicule a appartenu à un autre utilisateur, nul besoin de faire changer les plaques minéralogiques. Un test d’aptitude technique et une police d’assurance sont ensuite nécessaires pour pouvoir circuler après l’achat d’une voiture et l’obtention de la carte grise.

Etat des routes en Côte d’Ivoire

La signalisation routière est plutôt correcte en Côte d’Ivoire. Cependant, sur environ 70 000 km de routes, seuls 6 500 km sont bitumés. L’état des routes laisse en effet à désirer dans certains endroits où les nids de poule et les chaussées déformées se conjuguent pour rendre la conduite assez difficile et dangereuse.

 Liens utiles :

Ministère des Transports www.transports.gouv.ci
Ambassade de France en Côte d’Ivoire – Permis de conduire www.ambafrance-ci.org
Centre de Gestion Intégrée – CGI www.cgi.ci

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.