Actualisé il y a 4 mois

Si votre expatriation au Congo se déroule en famille, voici des informations sur l'éducation, les systèmes de garde et les activités pour les enfants une fois à destination.

L’éducation des enfants expatriés au Congo

Scolarité francophone

Si vous êtes francophone ou souhaitez inscrire votre enfant dans un établissement francophone, le Congo compte à ce jour deux écoles françaises :

  • Le lycée français Saint-Exupéry, affilié à l’AEFE et situé à Brazzaville. Comptez de 1 615 à 2 630 euros par an.
  • Le lycée français Charlemagne, affilié à l’AEFE et situé à Pointe-Noire. Comptez entre 1 871 000 et 3 500 000 FCFA par an.

Les deux établissements prennent en charge les enfants depuis la maternelle jusqu’à la terminale.

Dans le cas où les effectifs ne permettent pas l’inscription de votre enfant, vous aurez la possibilité de vous tourner vers les établissements partenaires, qui s’appuient sur les programmes scolaires français. Ces derniers sont diffusés par le CNED (Centre national d’enseignement à distance).

Scolarité internationale

Outre les établissements français, les écoles internationales que vous trouverez au Congo suivent généralement les programmes américains, britanniques, canadiens, australiens, voire néo-zélandais.

Concernant l’admission, les procédures varient d’un établissement à l’autre.

A titre d'exemple, l’American International School of Brazzaville (AISB) accueille les élèves depuis la maternelle jusqu’au grade 5. L’International School Pointe Noire (ISPN) accueille les élèves depuis la maternelle jusqu’au grade 6.

Les systèmes de garde d’enfant au Congo-Brazzaville

Les crèches et haltes-garderies ne manquent pas à Brazzaville et Pointe-Noire. Afin de trouver votre bonheur, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos voisins, sur les réseaux sociaux ou en vous adressant à l’ambassade/consulat de votre pays. Il faut savoir qu’il existe des textes qui réglementent la petite enfance au Congo, aussi, assurez-vous que l’établissement choisi soit bien homologué auprès des autorités.

Selon les structures, comptez environ 30 000 FCFA par mois.

Activités pour les enfants au Congo

Les activités et événements ne manquent pas pour les plus jeunes au Congo. Outre les nombreuses visites possibles à travers le pays pour découvrir sa nature généreuse, vous trouverez à Brazzaville et à Pointe-Noire des structures telles que :

  • La Maison des enfants (Pointe-Noire), qui ouvre ses portes aux jeunes de 3 à 10 ans durant les mois de juillet et août. Au menu, structure gonflable, badminton, trampoline, tennis de table, etc.
  • Parc Aventures, situé à Pointe-Noire, à retrouver sur les réseaux sociaux.

L’Institut français du Congo se fait également un plaisir d’organiser de nombreuses activités, d’autant plus que l’organisme dispose sur place :

  • d’une salle de spectacle de 480 places,
  • d'une salle de spectacle de 100 places,
  • d’une salle de répétition,
  • de loges pour les artistes,
  • de trois studios de deux places,
  • d’une médiathèque comptant environ 5 000 adhérents,
  • d’un espace Campus France,

en concession :

  • d’un espace numérique
  • d’une cafétéria,
  • d’un espace de bureaux loué à une agence d’audit et de conseil.

(source Ambassade de France à Brazzaville)

N’oubliez pas que les associations d’expatriés sont également là pour vous guider, telles que Pointe Noire Accueille, qui s’adresse à toutes les personnes !

 Liens utiles :

Lycée Français Saint Exupéry
Lycée Français Charlemagne
American International School of Brazzaville (AISB)
L’Institut français du Congo à Brazzaville
Association Pointe Noire Accueil
Ambassade de France à Brazzaville – Associations d’accueil des expatriés

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.