Close

Travailler au Cameroun

Recommander

On trouve au Cameroun de nombreuses entreprises étrangères implantées dans le pays, notamment pour la main d’œuvre bon marché. Cependant, il existe aussi de nombreux groupes nationaux en quête de qualifications étrangères encore introuvables sur le marché local. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour venir travailler au Cameroun.

Les secteurs actifs au Cameroun

Le secteur tertiaire est celui qui représente la part la plus importante du PIB au Cameroun. Employant près de 29 % de la population active, il est animé par l’essor des télécommunications et du tourisme, la sylviculture et l’agriculture. En seconde position viennent l’industrie alimentaire, la scierie, la fabrication de biens de consommation légers et le textile. Enfin, le secteur primaire a contribué, en 2013, à 20 % du PIB, mais il emploie plus de 61 % de la population active. Aujourd’hui, c’est le commerce du pétrole qui soutient l’économie du Cameroun, qui reste également un acteur principal dans la production mondiale de certaines denrées alimentaires telles que le cacao, le café, les bananes, le tabac, le caoutchouc et le coton.

Pouvoir travailler au Cameroun

Pour pouvoir travailler au Cameroun, l’expatrié devra obtenir un titre de séjour prévu à cet effet. Dans le cadre de cette démarche, les documents à fournir sont les suivants :

  • lettre de l’employeur précisant la mission du salarié
  • le contrat d’emploi agréé par le Ministère du Travail du Cameroun
  • un billet d’avion aller-retour
  • une attestation de vaccination contre la fièvre jaune.
  • Le délai avant l’obtention du visa de travail est d’environ deux mois.

Les conditions de travail

La durée légale du temps de travail est de 40 heures pour tous les secteurs autres qu’agricole, où le quota est fixé à 48 heures. L’âge de la retraite est quant à lui fixé à 60 ans.

Encadré par la loi du travail et les conventions collectives, le contrat de travail est aussi complété par les accords d’entreprise et la négociation entre l’employeur et le salarié. Si les termes sont solidement bâtis, les conditions d’embauche et les contraintes de licenciements sont, quant à elles, très souples.

Pour ce qui est du salaire minimum, il s’élève à 36 270 CFA, soit l’équivalent de 55 euros. Le salaire moyen, lui, avoisine l’équivalent de 80 euros.

Quant aux contributions sociales, elles sont payées par l’employeur à hauteur de 16,2 %. La charge sociale payée par l’employé s’élève à 2,8 %.

Les impôts

Tout résident ayant une activité au Cameroun est tenu de payer l’impôt sur le revenu pour l’année fiscale s’étendant du 1er janvier au 31 décembre. Celui-ci est prélevé directement sur le salaire, à un taux variant entre 10 et 35 %. Pour les employés touchant plus de 5 000 000 CFA de salaire annuel, ils seront taxés à 35 %. Les impôts sont payables en espèces, par chèque lorsque le montant est supérieur à 200 000 CFA, par virement bancaire ou par voie électronique.

La déclaration d’imposition doit se faire au bureau des impôts le plus proche de votre lieu d’habitation, au plus tard le 31 mars de chaque année.

Prospecter au Cameroun

Si un permis est nécessaire pour pouvoir travailler au Cameroun, il est important de noter que décrocher un poste n’est pas chose facile. En effet, le recrutement d’étrangers est accédé selon certains critères, notamment les compétences indisponibles ou insuffisantes au sein de la population camerounaise.

Ainsi, il est conseillé de commencer à prospecter à distance. Pour ce faire, il existe de nombreux sites d’annonces d’emploi en ligne. De même, de nombreuses grandes entreprises et filiales installées au Cameroun possèdent leur site, sur lequel sont postées des offres d’emploi lorsque l’occasion se présente. Par ailleurs, la presse, avec la section des petites annonces des journaux locaux, est un excellent moyen de trouver un emploi.

Sur place, le bouche-à-oreille fonctionne également, notamment au sein de la communauté expatriée au Cameroun. Autre alternative : l’inscription auprès d’une agence de recrutement.

 Liens utiles :

Expat.com – Offres d’emploi au Cameroun
Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle au Cameroun www.minefop.gov.cm
FNE – Fonds National de l’Emploi www.fnecm.org
Prosyjob www.prosyjob.com
CamerJob www.camerjob.com
Emploi.cm www.emploi.cm
Kerawa – emploi kerawa.com
Jobinfocamer www.jobinfocamer.com

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Douala est la ville la plus active du Cameroun, dépassant même la capitale. Dans quels secteurs est-il facile de trouver un emploi ? Plus d'infos ici.
Si vous souhaitez vous installer et travailler au Cameroun, Yaoundé peut vous intéresser. La capitale du pays est en effet la seconde ville la plus active.
Il existe plusieurs bonnes raisons pour créer une entreprise au Cameroun. Dans cet article, vous découvrirez pourquoi et comment monter votre affaire.
Faire un stage au Cameroun permet de découvrir une autre culture professionnelle, celle de l'Afrique. Retrouvez plus d'informations sur les stages.
Voici quelques sites(reconnu et consulter fréquemment par les chercheurs d'emploi et les entreprises)où vous pourrez poster vos demandes d'emploi au Cameroun, consulter des annonces de recrutement et poster vos propres annonces de recrutement si vous recherchez de la main d’œuvre.

Assurance santé expatrié Cameroun

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Cameroun.

Déménagement au Cameroun

Conseils pour préparer votre déménagement au Cameroun

Assurance voyage Cameroun

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Cameroun

Billet d'avion Cameroun

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Cameroun