2014-11-11 11:13:37

Voiture, taxi-brousse, moto, comment se déplacent les habitants du Cameroun ? Dans cet article, découvrez quels sont les moyens de transport au Cameroun.

Les moyens de transport au Cameroun ne sont pas très nombreux. En revanche, les routes offrent de nombreuses possibilités et permettent d’accéder à toutes les zones du pays sans trop de problème, si ce n’est que quelques ralentissements sont à noter à certains endroits.

S’il est possible de conduire une voiture au Cameroun, il existe également d’autres moyens de transports pour les personnes désirant se déplacer suivant les transports en commun. Dans cet article, vous obtiendrez plus d’informations sur les moyens de transport mis à la disposition des voyageurs.

Les routes au Cameroun

Le Cameroun, c’est environ 50 000 km de routes : 30 000 km de routes rurales et 20 000 de routes nationales, régionales et départementales. Seules 10 % sont recouvertes et aménagées de façon à faciliter leur usage, bien qu’elles soient souvent bloquées en raison de l’installation de péages sur de petites distances (trois barrières entre Yaoundé et Douala) et à la circulation de véhicules de taille imposante.

Le bus

Yaoundé et Douala sont dotées d’un réseau de transport urbain et interurbain, le bus. Celui-ci est géré par une entreprise américaine, dispensant un service de transport en bus grâce à des véhicules chinois. Cependant, une usine de fabrication locale de bus a également ouvert ses portes au Cameroun afin de réduire les frais et de générer des profits pour un transport plus efficace.

Les taxis

Il existe plusieurs catégories de taxi au Cameroun. La plus populaire regroupe les taxis traditionnels, de couleur jaune, appliquant deux types de tarifs : dépôt et course. Les premiers sont fixés suite à une négociation entre les syndicats de taxis et le gouvernement camerounais. Pour ce qui est des courses, le prix est discuté entre le passager et le taximan. Cependant, certains trajets sont régulés par des tarifs fixes, comme par exemple une course entre le centre-ville et l’aéroport. De plus, il existe une différence de prix entre les trajets de jour et de nuit.

Les moto-taxis sont très sollicités, notamment au Nord. Le prix est négocié avant la course. Cependant, le risque pris par les conducteurs – appelés des benzikiner – est tel que le nombre d’accidents en moto-taxis est particulièrement important : l’hôpital de Douala a même ouvert une cellule pour les victimes d’accidents en moto-taxi. La prudence est donc de mise.

Enfin, les taxi-bus sont des minibus souvent employés par la classe ouvrière. Ils servent à se rendre au travail, mais également à effectuer de longs trajets, voire à rejoindre une autre ville.

Camrail : prendre le train au Cameroun

Camrail assure le transport de passagers sur les lignes suivantes : Douala-Kumba, Douala-Yaoundé et Yaoundé-Ngaoundéré. Le tarif s’élève entre 500 et 60 000 CFA selon la classe et le trajet choisi.

Cependant, il convient de noter que les horaires de train sont extrêmement limités. Un seul train dessert la ligne Douala-Kumba à l’aller comme au retour, entre 7h50 et 17h30 à raison de 6 trajets par jour. Par ailleurs, si les horaires sont détaillés sur le site de Camrail, il convient de souligner que les retards peuvent être fréquents.

 Liens utiles :

Ministère des Travaux publics – Présentation du réseau routier www.mintp.cm
Camrail www.camrail.net

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.