Close

Découvrir le Burkina Faso 

Recommander

L’actualité politique et sécuritaire du Burkina Faso a fait la une des journaux télévisés à plusieurs reprises au cours des dernières années. Même si la menace terroriste reste présente, c’est un pays stable dont l’histoire et l’environnement ont beaucoup à offrir.

La géographie du Burkina Faso

Situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso n’a pas accès à la mer ni à l’océan. Il partage des frontières avec le Mali, le Niger, le Togo, le Bénin, le Ghana et la Côte d’Ivoire. Avec une superficie d’environ 274 000 km², le pays est plutôt grand : il occupe la 73e place - sur 224 - du classement des états en fonction de la surface de leur territoire.

Une grande pénéplaine constitue la majeure partie du paysage. Le sud-ouest du pays est plus escarpé : on y trouve le point culminant, le Tenakourou, qui s’élève à 749 mètres, et quelques falaises. C’est au nord du pays que se trouve le Parc national d’Arly, une des plus grandes réserves naturelles d’Afrique.

Les villes importantes du Burkina Faso

Ouagadougou, la capitale, constitue le cœur économique, culturel et administratif du pays. Elle est d’ailleurs située en plein centre du territoire. Plus d’un million de personnes y vivent, dont la majorité des expatriés du pays. Comme toute grande ville, la capitale burkinabè comporte son lot de délinquance. Toutefois, en respectant les règles de sécurité élémentaire telles qu’éviter de circuler seul la nuit et éviter d’étaler sa richesse, il est possible de profiter de Ouagadougou sans problème.

La deuxième ville du pays est Bobo-Dioulasso. Située au sud-ouest du territoire, elle compte près de 500 000 habitants. Si Bobo-Dioulasso a longtemps été considérée comme le poumon économique du Burkina, du fait de sa position géographique stratégique, ce n’est plus le cas aujourd’hui, notamment en raison des différentes crises ivoiriennes.

Le climat au Burkina Faso

Le Burkina Faso possède deux saisons : la saison des pluies de juin à septembre et la saison sèche d’octobre à mai. Les mois les plus chauds sont février, mars et avril : la température peut atteindre 50°C. À l’inverse, les températures baissent de novembre à février grâce au souffle d’un vent appelé l’harmattan : les températures tournent autour de 30°C la journée et 20°C la nuit. Ces données générales varient en fonction des régions : au nord du pays, les pluies restent rares et les températures sont élevées toute l’année.

L’économie du Burkina Faso

Selon les données de la Banque mondiale, le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) du Burkina Faso était de 5.4 % en 2016 contre 4 % en 2014 et en 2015 et contre une moyenne de 6 % sur la période 2003-2013. Malgré cette croissance positive, 83 % de la population reste considérés comme pauvre au sens du programme des Nations Unies pour le développement.

Étant donné que l’agriculture représente une part importante du PIB et de l’emploi, la santé économique du pays dépend beaucoup de la pluviométrie. Les secteurs des mines, de l’or et du coton constituent d’autres postes de recettes importants pour le Burkina Faso.

Les perspectives économiques à moyen terme sont considérées comme encourageantes pour le pays, en raison d’une stabilité politique retrouvée, d’une amélioration du contexte international et de la mise en œuvre, en 2016, d’un Plan national de développement économique et social (PNDES),

La situation politique du Burkina Faso

Le régime politique actuel du Burkina Faso est un régime semi-présidentiel avec une assemblée nationale et un sénat. Le sénat, introduit suite à une révision constitutionnelle en 2012, n’est pas encore fonctionnel.

Après 27 ans de pouvoir et une tentative de modification de la constitution, l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré a été forcé de démissionner et de quitter le pays au terme de trois jours de contestation populaire. Une période de transition et un putsch plus tard, le président actuel, Roch Kaboré, a été élu en 2015 avec 53 % des voix.

Sécurité au Burkina Faso

Actuellement, la plus grande menace qui pèse sur le Burkina Faso est celle du terrorisme islamique. Entre 2015 et 2017, le pays a été touché à quatre reprises par des terroristes issus de divers groupes. Selon le ministère de l’Intérieur français, la menace terroriste au Burkina Faso reste élevée en raison de sa proximité avec le Sahel. Les zones frontalières avec le Mali et l’extrême sud ainsi que l’extrême nord du Niger sont particulièrement déconseillées.

 Liens utiles :

France diplomatie Burkina Faso (conseils aux voyageurs)
Français du Burkina Faso – groupe Facebook
Institut français du Burkina Faso

Médias en ligne :

Faso Actu
News Aouaga
Événement BF

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Pour faciliter votre déménagement au Burkina Faso, retrouvez les conseils d'Expat.com : choses à prendre, le choix du transporteur, importer un véhicule...
Une fois installé au Burkina Faso, l'ouverture d'un compte en banque vous aidera à mieux gérer votre argent. Expat.com vous indique la marche à suivre.