Close

Travailler, investir ou prendre sa retraite à l’Ile Maurice

  • Vivre a l'ile Maurice
Article
Publié il y a 5 mois

L’Ile Maurice semble plus que jamais déterminée à attirer davantage de compétences et talents étrangers. Que vous soyez à la recherche de nouvelles opportunités d'emploi, d'investissement, ou tout simplement d'un coin tranquille pour prendre votre retraite en toute sérénité, tout en profitant de nombreux avantages, pourquoi ne pas faire de ce petit coin de paradis votre nouvelle destination ? Le pays a d'ailleurs annoncé, à travers son budget 2017-2018, une série de mesures incitatives d'ordre financier et fiscal, ainsi que de nouveaux critères pour l'obtention d'un permis de résident. Découvrez les avec Expat.com.

L’Ile Maurice comme plate-forme facilitatrice pour les entreprises

Les équipements qualifiés de haute technologie et importés par les investisseurs étrangers, seront pris en compte dans le calcul de l'investissement minimum de 100 000 USD requis pour l’obtention d’un Occupation Permit.

Le processus d’attribution et de renouvellement des permis de travail sera accéléré : 15 jours au lieu de 40 jours ouvrés.

Mise en place d’un nouveau corridor aérien vers l’Europe de l’Est (Pays-Bas, Allemagne, Bénélux, Scandinavie…) ; de nouveaux vols prévus également à destination de Singapour.

Création de l’EDB (Economic Development Board) qui intégrera le BOI (Board of Investment), Enterprise Mauritius, la FSPA (Financial Services Promotion Agency) et le Mauritius Africa Fund pour assurer une plus grande cohérence et efficacité dans la mise en œuvre de leurs politiques et actions respectives de promotion et de développement.

Des investissements majeurs dans les infrastructures : Métro Express, Aéroport…etc.

Mise en place d’une e-platform pour la délivrance des licences.

A compter du 1er Juillet 2017, baisse de 15% des tarifs de connectivité (IPLC/MPLS) pour les entreprises du secteur du ICT/BPO.

Encourager localement les activités à forte valeur ajoutée

hi-tech manufacturer

Recherche et développement

Un Innovator Occupation Permit sera mis en place pour les start-ups innovantes qui engagent au moins 20% de leurs dépenses courantes en recherche et développement.

Amortissement exceptionnel de 50% pour les investissements dédiés à la recherche et au développement.

Double déduction allant jusqu'à 5 ans concernant les dépenses « qualifiées » qui sont relatives à la recherche et au développement et qui sont directement liées l'activité de l'entité, et ce à condition que l’activité de recherche et de développement se déroule à Maurice.

Exonération fiscale pendant 8 ans sur les revenus des sociétés nouvellement créées, qui proviennent de la propriété intellectuelle.

Activités de fabrication de technologies de pointe

Exonération fiscale pendant 8 ans pour toute entreprise intervenant dans la fabrication de produits pharmaceutiques ou de dispositifs médicaux ou de produits high-tech.

Pas de droit d’enregistrement ou d’impôt à payer sur la cession d’une propriété immobilière lorsque l’opération a pour but de créer des sociétés de fabrication high-tech.

Soutenir les activités locales et renforcer leur rayonnement à l’international

Extension des permis de travail de 8 ans à l’ensemble des expatriés travaillant dans le secteur manufacturier (quel qu’il soit) à condition qu’il soit destiné à l’export.

Baisse de 15% à 3% de l’impôt sur les bénéfices réalisés par les entreprises locales, en particulier les PME, et provenant de leurs exportations.

Opportunités d’investissement offertes aux étrangers

Les étrangers peuvent faire l’acquisition de parts dans des maisons de retraite ou dans toute autre structure similaire hors smart cities sous réserve d’une autorisation délivrée par le Board of Investment après une première approbation de la part du Premier Ministre.

Un ressortissant étranger acquérant un bien immobilier d'une valeur inférieure à 500 000 USD est éligible à l'obtention d'un visa à entrées multiples pour une durée maximale de 180 jours par an pendant 5 années consécutives.

Les équipements de technologie de pointe importés par les investisseurs étrangers seront considérés comme faisant partie de l'investissement minimum de 100 000 USD requis pour l’obtention d’un Occupation Permit.

Un ressortissant étranger investissant au moins 500 000 USD dans le cadre d’un IHS (Invest Hotel Scheme) sera éligible à l’obtention d’un permis de résidence.

Qualité de vie et Santé

private healthcare

Un retraité étranger pourra transférer au minimum 2 500 USD par mois afin d’être éligible au permis de résidence.

Pour développer et promouvoir le Tourisme Médical dans le secteur privé, un Visitor Medical Visa sera octroyé aux patients étrangers.

Porte d’entrée pour l’Afrique

Mise en place du Business and Investment Platform for Africa (BIPA) par le Mauritius Africa Fund afin de faciliter les investissements des entreprises locales vers l’Afrique.

Des commissions conjointes seront mises en place avec la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, Madagascar et la Zambie afin de booster la coopération bilatérale.

Implémentation, par la Bourse de l’Ile Maurice, d’un marché international des capitaux afin d’encourager les gouvernements et les entreprises africaines à émettre des obligations multidevises à Maurice.

Économie Digitale

Création d’une plate-forme de Cloud Computing intégrée pour que la Mauritius ICT Plug and Play Platform puisse attirer des nomades digitaux.

Le Data Protection Act sera modifié pour se conformer au Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD) qui entrera en vigueur en mai 2018 en Europe.

Promouvoir Maurice en tant que plate-forme pour les start-ups.

Mise en place d’un Digital Youth Engagement Program pour former de jeunes développeurs.

L’EDB (Economic Development Board) va contribuer à la constitution d’une Regional Fintech Association qui a vocation à agir comme un « Think-Tank », et notamment pour faire le lien avec les autres structures internationales telles que Innovate Finance London ou Fintech Circle.

FSC va définir le cadre réglementaire des activités de Fintech, telles que le financement de pair-à-pair (peer-to-peer lending & funding) ou le portefeuille électronique (mobile wallet).

Fiscalité

taxation

Un impôt sur la fortune de 5% (dit Solidarity levy) s’appliquera aux contribuables, sur la fraction de leurs revenus imposables (incluant les dividendes) dépassant le seuil de 3,5 millions MUR.

Déduction fiscale pour l’emploi de personnes à domicile, jusqu’à un maximum de 30,000 MUR par an.

Relèvement des seuils de déductibilité des contributions de frais d’assurance médicale.

Sources :

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international