Close

Paris-Singapore

  • Paris-Singapore
Blog du mois
Publié il y a 10 mois
Bonjour, je m'appelle Louis. Je suis né à Paris et j’y ai vécu la plus grande partie de ma vie. Mais au bout de 4 ans de vie professionnelle en France, j’étais tiraillé entre la ville de Paris (que j’adore) et mes nombreux voyages en Asie.
enoa

enoa

Bonjour, je m'appelle Louis. Je suis français d’origine étrangère, en l’occurence bretonne du côté de mon père et chinoise du Cambodge du côté de ma mère. Je suis né à Paris et j’y ai vécu la plus grande partie de ma vie. Mon parcours scolaire est relativement classique, voire ennuyeux : école primaire de quartier puis Collège et Lycée privé et enfin un Master en Management à l’Université Paris IX.

J’arrive à décrocher un stage dans une entreprise du CAC40 avant la fin de mes études. Stage qui débouchera sur un CDI. Mais au bout de 4 ans de vie professionnelle en France, j’étais tiraillé entre la ville de Paris (que j’adore) et mes nombreux voyages en Asie.
 

Comment t’est venue l'idée de t’installer à Singapour ?

En 2010, j’étais parti faire de l'escalade à Krabi en Thaïlande et j'en ai profité pour m'arrêter quelques jours dans la Cité-Etat pour aller voir ma cousine qui vivait à Singapour. Cette courte escale aura suffi à me convaincre de venir tenter ma chance dans la ville du Merlion qui commençait tout juste à devenir populaire auprès des Français.

Depuis combien de temps es-tu parti ? Est-ce la première fois que tu vis loin de chez toi ?

Cela fait plus de cinq ans que je suis installé dans la Cité-Etat et ce n'est pas ma première expérience en Asie. Précédemment j'ai eu l'occasion de vivre plusieurs mois à Taipei (Taiwan) durant ma jeunesse. 
 

Comment s'est passée ton installation ?

Très bien, l'anglais étant la langue la plus utilisée à Singapour, il est très simple de faire toutes les démarches administratives pour s'installer. De surcroît tout est très simple et bien organisé à Singapour donc l'installation est facile. Contrat de travail, location, Ecoles, Internet, Compte bancaires... Tout est simple à faire. Par exemple louer un appartement est beaucoup plus facile qu'en France, on ne vous demande ni garants, ni fiches de salaires !
 

Les Singapouriens sont-ils accueillants ?

La moitié de la population de l'île est étrangère ou d'origine étrangère et les habitants sont habitués à voir des étrangers et sont très accueillants pour peu que vous fassiez vous aussi des efforts. Mes meilleurs amis à Singapour sont locaux !

Evidemment vous vivez dans un grand centre urbain donc si vous regardez les gens dans le métro ou dans les immeubles de bureaux, c'est comme à Paris, personne ne sourit. Mais si vous regardez dans les quartiers résidentiels locaux (les fameux heartlands), c'est très vivant et souriant mais ces quartiers ne sont généralement pas dans les guides touristiques et les expats n'y vivent pas.

Attention cependant l'afflux massif et récent d’immigrés (dont beaucoup de Français), associé à un ralentissement de la croissance dans la Cité-Etat, a entrainé la naissance, ou tout du mois un renforcement, d’un sentiment anti-étrangers chez les locaux qui se sentent de moins en moins « chez eux » et qui le font savoir au travers des médias sociaux notamment. Cette ambiance, si elle ne vise pas les Français en particulier, peut s’avérer pesante.
 

Qu'est-ce qui t’a le plus surpris à Singapour ?

L'efficacité de la ville et du gouvernement. Le gouvernement de Singapour est souvent raillé en France parce qu'il gère le pays comme une entreprise. Mais force est de constater que cela est efficace !

L'exemple des transports : tous les transports de l'île (Métros, taxis, voitures...) sont régulés par une seule autorité (Land Transport Authority) qui choisit où sont les autoroutes, les lignes de métros, le nombre de taxis, le nombre de bus... Du coup cela lui permet d'avoir une vision globale des transports sur l'île et de faire une politique cohérente. Par exemple les voitures sont chères mais les transports en commun et taxis sont peu onéreux pour compenser.

Et surtout Singapour agit. Par exemple, entre maintenant et 2025, le nombre de stations de métro va doubler. Et depuis que je suis arrivé il y a cinq ans, c'est le nombre de lignes de métro qui a doublé.
 

Quelles sont les différences les plus marquantes avec la France, ton pays d'origine ?

Singapour est une ville où tout va très vite, en tout cas plus rapidement que dans la vieille Europe. Les immeubles sortent de terre en quelques mois, les carrières sont fulgurantes et il est possible de devenir (très) riche en quelques années.

Ce dynamisme, que la majorité des moins de 35 ans en Europe n’a jamais eu la chance de connaître, est séduisant. Ceci est d’autant plus vrai que la situation générale en France, sans être catastrophique, n’est pas franchement très propice à des élans de croissance.

Donc l'ambiance générale à Singapour c'est plutôt "Yes, we can" alors qu'en France on passe trop de temps à se chercher des excuses pour ne rien faire.
 

Quel est ton meilleur souvenir ?

Il y a des centaines, difficile de faire un choix. Probablement les compétitions d'escalade auxquelles je participe (et où j'interviens en tant que juge parfois), les repas entre amis au food-court en toute simplicité, la chance de pouvoir aller nager tous les matins avant de commencer le travail... Vivre à Singapour est formidable.
 

Est-ce qu'il y a des choses qui te manquent depuis que tu es installé à Singapour ?

Ma famille et mes amis ! En dehors de ça, je m'adapte.
 

La vie d'un expat à Singapour, ça ressemble à quoi ?

Alors ça va être difficile de répondre car je ne suis pas expat mais un immigré en contrat local. La vie est à peu près la même que dans les grands centres urbains de la planète à la différence qu'ici on a du soleil et de l'humidité toute l'année ;).
 

Qu'est-ce qui t’a donné envie d'écrire ce blog ?

Lorsque je suis arrivé à Singapour je ne connaissais personne à part ma cousine, et j'avais un peu de temps libre durant ma recherche d'emploi (il a fallu un mois pour que je trouve un travail). J'ai donc lancé ce blog et je n'imaginais pas du tout que cinq ans plus tard je serai toujours en train d'écrire dessus.
 

As-tu déjà rencontré du monde grâce à ton blog ?

Oui, surtout au début et beaucoup de grimpeurs ! J'ai forgé de solides amitiés et je vois toujours les gens. En revanche je ne peux plus dire oui à toutes les demandes de rencontres tout simplement parce que le nombre de Français arrivant à Singapour est très important.

J'adorerais pouvoir passer plus de temps à rencontrer du monde mais je ne suis pas blogueur à temps complet. Donc j'essaye de trouver un équilibre entre rencontres, réponses aux questions et écriture. Pas toujours évident !
 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles et ceux qui souhaitent aller vivre à Singapour ?

Arrêtez de vous  poser trop de questions. Il faut mieux agir et tenter sa chance plutôt que de vivre avec des "Et si..." toute sa vie. Partez à l’étranger, tentez votre chance dans un pays qui vous fait rêver. Si cela marche, vous serez heureux. Si cela échoue, alors vous aurez tenté votre chance. Mieux vous aurez appris de vos échecs, et cela vous aidera pour votre prochaine projet, que celui-ci soit en France ou ailleurs.
 

Paris-Singapore

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international