Close

Gaelle in Los Angeles

  • Gaelle in Los Angeles
Blog du mois
Publié l'année dernière
Gaelle, ex-étudiante de bientôt 25 ans. Je viens de Bordeaux, j'ai toujours habité là-bas hormis une parenthèse parisienne de 9 mois. Los Angeles proposant bien plus d'opportunités que Bordeaux j'ai décidé de venir ici !
OhMyGaelle

OhMyGaelle

Gaëlle, 26 ans, diplômée en Music Business à UCLA Extension. Bordelaise d'origine et à LA depuis 2014 ! Addict aux SeaSalt Brownies, aux concerts et aux palmiers. Les visas F1 et J1 n'ont presque plus de secrets ...

Gaelle, ex-étudiante de bientôt 25 ans. Je viens de Bordeaux, j'ai toujours habité là-bas hormis une parenthèse parisienne de 9 mois, j'ai fait des études en communication et en production audiovisuelle avant de me lancer dans l'industrie musicale. Los Angeles proposant bien plus d'opportunités que Bordeaux j'ai décidé de venir ici ! Je blogue, je mange beaucoup de SeaSalt Brownies et je prends les palmiers en photo.

  

Comment t'est venue l'idée de t'installer aux États-Unis ?



J’avais toujours rêvé des Etats-Unis dans un coin de ma tête, quand j’étais ado je rêvais de partir en vacances à Miami. Et puis en 2010 j’ai eu une première opportunité pour partir travailler en Floride pour l’été, ce que j’ai fait. Gros coup de cœur, j’ai adoré et j’ai su que j’allais revenir. En 2012 je suis venue faire un stage mais cette fois ci en lien avec mes études et dans une autre ville : Los Angeles. Deuxième coup de cœur mais cette fois ci le genre de coup de cœur où tu te dis « c’est ma ville, c’est pour moi ». Je suis donc rentrée en France, j’ai fini ma licence, j’ai économisé, puis je suis venue étudier et travailler, à Los Angeles de nouveau !

 

Depuis combien de temps es-tu partie ? Est-ce la première fois que tu vis loin de chez toi ?

Je suis arrivée depuis maintenant 1 an, depuis le 31 Août 2014 pour être exacte. Ce n’est pas la première fois que je vis loin de chez moi puisque j’étais déjà venue aux Etats-Unis et que j’ai toujours été habituée à partir un peu partout, mais c’est la première fois que je pars aussi loin aussi longtemps.

 

Comment s'est passée l'installation ?



L’installation s’est faite plutôt facilement, le fait que je connaisse déjà la ville et notamment le quartier où j’ai habité les premiers mois aidait beaucoup car je n’étais pas en terrain inconnu. J’avais tout bien préparé depuis la France, je savais où je mettais les pieds. J’aime bien laisser place à l’imprévu, mais pas quand je débarque à l’autre bout du monde avec mes valises sous les bras !

 

Les Américains sont-ils accueillants ?

Les Américains sont très accueillants, ici le sourire et les « how are you » à tout va sont rois ! Ils sont toujours là pour rendre service, très polis et courtois. C’est super agréable mais il ne faut pas oublier que c’est souvent un sourire de façade et qu’au fond notre caissier se fiche de savoir comment on va.  Mais mis à part ça ils sont très accessibles et parlent très facilement, surtout quand on dit qu’on est français, ils sont tout de suite fascinés !

 

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à Los Angeles/aux États-Unis ?

Difficile de dire ce qui m’a le plus surpris car cette expatriation n’est pas la première donc je n’ai pas eu de surprises en arrivant. Mais si je remonte à quelques années de ça quand j’ai fait mes premiers pas sur le sol américain, je me souviens avoir été fascinée par les palmiers devant la porte de l’aéroport, et de la chaleur qu’il faisait à minuit (heure de mon arrivée) !

A côté de ça bien sûr les clichés bien vrai du « tout est grand », que ce soit les quantités au restaurant, la taille des boissons, les supermarchés, les routes, les voitures, les ascenseurs, les buildings…

 

Quelles sont les différences les plus marquantes avec la France, ton pays d'origine ?

En ce moment tous mes collègues me posent cette question, savoir les différences entre la France et les Etats-Unis. J’ai toujours beaucoup de mal à répondre car il y a énormément de différences : la culture n’est pas la même, la façon de vivre n’est pas la même, l’environnement n’est pas le même. Même si au fond mon train de vie est le même (métro-boulot-blog-dodo), tout ce qui entoure ce train de vie est différent.

En ce qui me concerne je dirais que la différence que je vis au quotidien est de devoir faire de la colocation. A LA tout le monde vit en colocation, le prix des loyers veut ça. Et pour moi qui vis seule en France depuis 5 ans ça change !

 

Quel est ton meilleur souvenir ?

Difficile de choisir un seul souvenir ! Je dirai qu’un de mes meilleurs souvenirs a tout simplement été mon arrivée. Mes premiers jours quand je suis arrivée, que j’ai retrouvé mon quartier et mes magasins, le soleil, les palmiers, j’ai terminé d’aménager mon appartement et que j’ai réalisé que ça y est, j’étais chez moi à Los Angeles !
Ces derniers mois ma Graduation bien sûr, Graduation qui a marqué la fin de mon année à UCLA avec la réception de mon diplôme. Et puis le jour où j’ai appris que j’étais embauchée au Staples Center car ça voulait dire que je restais 1 an de plus. Ce jour-là, je n’ai pas arrêté de sourire et pleurer en même temps car j’avais du mal à réaliser que mon aventure continuait (oui j’ai triché, j’ai donné 3 souvenirs !).

 

Est-ce qu'il y a des choses qui te manquent depuis que tu es installée à Los Angeles ?

Pas vraiment car j’ai toujours voulu être là. Le côté « facile » de la vie en France me manque, parce qu’ici on ne sait jamais de quoi est fait le lendemain. Ce n’est pas simple tous les jours et c’est le genre de soucis que je n’avais pas en France car en France je vivais ma petite vie toute tracée. Mais en même temps c’est aussi ce que j’aime, qu’ici rien ne soit facile et acquis !
Mais à côté de ça bien sûr que les gens me manquent, ma maison me manque, ma voiture me manque, la nourriture française me manque. Mais quand je vois ce que je vis et ce que j’ai pu faire depuis que je suis ici, ça me fait oublier tout ça !

 

La vie d'une expat à Los Angeles, ça ressemble à quoi ?

Ma vie en elle-même n’est pas des plus fun que ça. Je travaille et ça me prend du temps, quand j’ai du temps libre je le passe majoritairement à répondre aux mails du blog, préparer mes futurs articles. Donc je n’ai plus vraiment l’occasion de profiter à fond de la ville comme je le souhaiterais. Mais j’essaye tout de même de profiter de ce que LA a à offrir, j’essaye de me balader et de voir les petits endroits sympa de la ville. J’adore monter au Hollywood Sign, me balader aux canaux de Venice. En général je ne suis pas le genre de personne qui va marcher des heures, faire des heures de voiture ou bus, mais ici j’adore. Le gros avantage des Etats-Unis (ou du moins de LA) c’est qu’on a plein de paysages différents à quelques heures de voiture. Manque de temps (et de budget!), je ne peux pas aller partout mais le fait d’avoir le Mexique à 3h de route, Vegas, les parcs nationaux, Palm Springs, Santa Barbara, toutes les belles plages sur la côte, et tout ça à proximité, ça donne la bougeotte !

 

Qu'est-ce qui t'a donné envie d'écrire ce blog ?

J’ai démarré mon blog lorsque je suis venue à Los Angeles pour la première fois en 2012. J’avais envie de raconter ma vie sur place mais le faire via des statuts Facebook n’était pas le meilleur moyen, j’ai donc décidé de créer un blog, ça me permettait aussi de partager mes aventures avec ma famille qui n’a pas forcément Facebook. Et puis au fur et à mesure j’ai eu des lecteurs qui me lisaient pour suivre mes aventures, pour découvrir LA… Quand je suis rentrée de mon stage j’ai continué le blog, et un an après j’ai décidé de repartir donc j’ai raconté toutes mes démarches et maintenant je raconte ma vie sur place. Depuis le début le blog a été créé pour partager mes aventures, la seule différence est qu’au début je partageais ça avec une dizaine de personnes et maintenant avec des milliers !

 

As-tu déjà rencontré du monde grâce à ton blog ?

Oui ! Et c’est là que je me dis qu’Internet est très fort ! J’ai rencontré mon copain d’aventure via mon blog ! Elliot m’avait contacté parce qu’il avait des questions, il se lançait dans les mêmes études que moi au même moment que moi. On s’est rencontrés le jour de notre test d’anglais à Lyon, et dès qu’on est arrivé à LA on s’est revus. On a passé nos 9 mois de cours ensemble et on est toujours fourrés ensemble, c’est un peu mon LA BFF (best friend forever)!

J’ai aussi rencontré ma coloc via le blog. Elle me lisait depuis un moment car elle venait aussi à UCLA, un jour elle m’a dit qu’elle cherchait un appart et c’était pile le moment où je cherchais une coloc. On vit ensemble depuis 8 mois maintenant !

Et puis il y a aussi ceux que j’ai rencontré lors de leur passage à LA, ceux qui me reconnaissent, ceux à qui je parlais via les réseaux sociaux et que j’ai vu en vrai. Les expats c’est une vraie petite communauté et je suis super fière d’avoir pu rencontrer tous ces gens via le blog, je n’aurais jamais pensé que c’était possible !

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles et ceux qui souhaitent aller vivre à Los Angeles/aux États-Unis ?

Los Angeles fait rêver beaucoup de monde (et a de quoi!) mais il faut arrêter de croire au rêve américain comme si tout était possible. Les Etats-Unis font partie de ces pays où il est très difficile d’immigrer. Il y a des règles, et contourner les règles est rarement une bonne idée. Donc si vous voulez venir, je dirais dans un premier temps de bien travailler son projet. Il faut savoir pourquoi on vient, qu’est-ce qu’on attend, et être réaliste. Venir aux Etats-Unis sans un sous en poche et sans parler anglais ne vous amènera pas loin.

Il y plusieurs types de visas, voyez celui qui vous correspond, peaufinez votre projet, et venez vivre votre rêve ! Ca ne sera pas toujours facile, mais si vous savez pourquoi vous êtes là ne lâchez rien ! Comme partout il y a des hauts et de bas, c’est normal, ça l’est encore plus quand on est dans un autre pays. C’est une chance énorme d’être ici, il y a plein de choses à voir, à découvrir et à vivre, alors lancez-vous et vivez votre American Dream vous ne le regretterez pas !

 

Gaelle in Los Angeles

3 Commentaires
Eureka Del Campo
Eureka Del Campo
l'année dernière

Bonne continuation a Los Angeles, à 25 ans c'est l'âge qu'il faut pour vivre une telle aventure. Ce n'est pas évident de trouver du travail aux U-S, et d'avoir son visa. Bon séjour, vous reviendrez un jour riche d'expériences.

Répondre
Maye13
Maye13
l'année dernière

Salut Gaëlle, je suis ton blog depuis plusieurs mois, et j'ai décidé de faire un grand pas: m'inscrire. Ton expérience est tellement enrichissante et à travers ton témoignage, j'ai pu trouver réponse à plusieurs questionnements. Merci de partager ton expérience au quotidien. Bonne continuation !

Répondre
ohSea
ohSea
l'année dernière

"Ce n’est pas simple tous les jours et c’est le genre de soucis que je n’avais pas en France car en France je vivais ma petite vie toute tracée. Mais en même temps c’est aussi ce que j’aime, qu’ici rien ne soit facile et acquis ! " Tout à fait d'accord, y a du challenge aux États-Unis en général et je trouve que perso, ça nous pousse à aller plus loin. Out of the comfort zone ;) Très chouette interview, et bonne continuation sous les palmiers :D

Répondre

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international