Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

Lini’s choice in Bangkok

Blog du mois
Publié il y a 2 ans

Linda, née en Belgique, d'un père suédois, une mère thaïlandaise, j'ai grandi à Monaco où j'ai quasiment passé toute ma vie. Mariée et heureuse avec Kevin. Ma fille Maud de presque 19 ans continue ses études en France. Nous nous installons tout juste (Décembre 2013) à Bangkok, Thaïlande.

Linda, née en Belgique, d'un père suédois, une mère thaïlandaise, j'ai grandi à Monaco où j'ai quasiment passé toute ma vie. Mariée et heureuse avec Kevin, Lyonnais d'origine italienne. Ma fille Maud de presque 19 ans continue ses études en France et nous rejoint régulièrement pour les vacances. Nous avons vécu 6 ans en Italie et nous nous installons tout juste (Décembre 2013) à Bangkok, Thaïlande. 

 

Comment t'est venue l'idée de t'installer à Bangkok ?

Cela faisait un petit moment que la bougeotte se faisait ressentir et qu’on envisageait de partir. Une certaine lassitude aussi de la morosité ambiante et une envie d’entreprendre grandissante. Après avoir envisagé plusieurs destinations, notre choix s’est assez rapidement porté sur Bangkok. J’y ai encore de la famille et c’est une ville qui nous fascine par son énergie parfois un peu folle et chaotique, son histoire, ses contrastes incroyables. De plus sa position centrale en Asie nous permet de découvrir tout un continent que l’on ne connait que très peu encore. 

 

Depuis combien de temps es-tu partie ? Est-ce la première fois que tu vis loin de chez toi ?

C’est assez récent en fait ! J’y suis depuis le mois de Novembre 2013 et je ne regrette pas une seconde. Et c'est la première fois qu’autant de kilomètres me séparent de Monaco. Mon mari par contre a déjà habité à New-York et à Londres.

 

Comment s'est passée l'installation ?

Très bien en fait bien qu’un tout petit peu chaotique quand même. En fait Kevin est parti 2 semaines avant moi pour trouver un appartement à louer. Nous avions déjà fait pas mal de repérages sur le net, sélectionné des agences et déjà fait une petite sélection d’appartements. La location s’est faite sans douleur et comme c’est meublé pas de souci réel pour équiper la maison. 

Sauf que de mon côté j’étais en Italie en train de finir de déménager/ranger/nettoyer/repeindre notre appartement et que j’ai largement sous-estimé la somme de travail ! Sans compter que le jour J, je me suis trimballée 2 immenses valises, la valise cabine, le sac, le chien dans un sac et le chat dans une cage… Je suis arrivée à Bangkok complètement épuisée et à bout de nerfs, mais très heureuse ! 

 

Les Thaïlandais sont-ils accueillants ?

C’est comme partout, il y a de tout. Mais globalement les Thaïlandais sont chaleureux et accueillants, prêts à rendre service et à vous aider si vous en avez besoin. Ils me font beaucoup penser aux Italiens avec leur façon très détendue d’aborder la vie et ses petits soucis. Rien n’est jamais très grave ou insurmontable. 

 

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à Bangkok/en Thaïlande ?

La différence culturelle qui fait que je passe souvent en second. J’ai l’habitude d’être une femme forte, autonome, indépendante, avec un pouvoir de décision. Ici, on s’étonne que je travaille alors que j’ai un mari, je ne peux rien demander (petits travaux, installation de la fibre optique…) à la résidence car ils voudront toujours la confirmation de Monsieur, quand il s’agit de parler argent pour un salaire ou autre je sens que ça mets mal à l’aise si c’est moi qui en parle, dans les restaurants je suis servie après Kevin… 

Au début cela me heurtait et révoltait beaucoup. Mais je me suis rendue compte que ce n’était pas contre moi mais une différence culturelle profondément ancrée à laquelle je devais m’adapter. Alors j’essaye de ne pas trop en faire cas, tout en essayant doucement, avec diplomatie, de leur faire changer leur point de vue et leurs habitudes. Ça change petit à petit mais il y a encore du boulot !

 

Quelles sont les différences les plus marquantes avec la Belgique, ton pays d'origine ?

Ooohhh pas facile celle-là pour moi !!! Je crois que je suis une expat de naissance en fait !!  Je ne suis « que » née en Belgique et n’en ait que très peu de souvenirs. Après ma naissance on a successivement habité en Suisse, en Suède pour finalement venir à Monaco quand j’avais 3 ans et demi. Si je devais avoir un pays d’origine, je dirai que familialement je me sens suédoise mais je suis d’éducation française et avec une culture anglo-saxonne. Et depuis peu je ressens fortement l’attrait de l’Asie dans mes racines mais mon cœur est resté quelque part entre l’Italie, NY et le Japon...

Du coup, je comparerai la Thaïlande avec l’endroit où j’ai le plus vécu : Monaco et le Sud de la France. Les différences les plus marquantes sont surtout l’énergie folle, le positivisme envers et contre tout, l’optimisme en l’avenir. C’est surtout ce dernier point que je retiens. Le contexte économique et social en Europe et en France rend malheureusement les gens moroses et peu confiants envers leur futur. Ici, les Thaïs ont le sentiment que le meilleur est à venir et que leur avenir est devant eux. Et ça change tout. 

 

Quel est ton meilleur souvenir ?

J’ai beaucoup de très beaux souvenirs en Thaïlande : mon voyage de noces, de sublimes couchers de soleil, des rencontres inattendues et merveilleuses.

Mais le plus frappant pour moi, c’est probablement le Réveillon de cette année qu’on a passé à Bangkok. Aux 12 coups de minuit, je me suis retrouvée main dans la main avec Kevin à regarder un feu d’artifice en haut d’une tour et j’ai ressenti un bien-être dingue en me disant : « Je suis au bon endroit au bon moment. On a eu raison de partir ».  J’avais encore un peu peur jusque-là, peur qu’on ait pris la mauvaise décision, peur de regretter, peur de vouloir rentrer. Toutes ces peurs ont été balayées à ce moment précis (avec un peu de champagne au passage..). 

 

Est-ce qu'il y a des choses qui te manquent depuis que tu es installée en Thaïlande ?

C’est un peu idiot mais les trottoirs et zones piétonnes me manquent. Des trottoirs qui soient assez larges pour se promener main dans la main tranquillement, qui ne soient pas encombrés de motos/vendeurs ambulants/échoppes/poteaux/poubelles… Mais à part ça pas grand-chose, on peut trouver beaucoup de produits en import à Bangkok donc pas de manque particulier. 

Comment as-tu vécu les récentes tensions en Thaïlande et quelle est la situation aujourd'hui ?

Très bien et dans le calme. Comme souvent, les médias ont préféré une vision ultra alarmiste de la situation alors qu’en réalité cela n’a que très peu affecté la vie de tous les jours. Je me tenais au courant grâce à Twitter, j’évitais les zones à risques. Car les sites de manifestations avaient beau avoir des concerts gratuits, des échoppes et avoir un air de marché, cela pouvait dégénérer à tout moment. J’ai beaucoup de mal à comprendre les touristes qui partaient prendre des selfies et participer aux marches juste pour le fun. 

Quand il y a eu l’annonce du coup d’état suivi du couvre-feu, j’ai bien sûr retenu un peu mon souffle. Mais je ne me suis jamais sentie inquiétée ou menacée. A aucun moment je n’ai pensé à rentrer. Après tout on a choisi ce pays pour y vivre, ce n’est pas pour en partir à la première alerte. Aujourd’hui, la situation est bien plus calme. Bangkok a retrouvé sa circulation monstre, il y a un peu moins de touristes (et encore), les hôtels proposent d’excellents tarifs permettant de chouettes petits weekends à moindre coûts… Bref, tout va bien. 

 

La vie d'une expat à Bangkok, ça ressemble à quoi ?

Beaucoup de travail en fait ;) et des déplacements en moto taxi, BTS et MRT (Métro aérien et souterrain) pour éviter la circulation.

Mais pour le côté sympa, il y a la découverte des innombrables restaurants/bars de la ville, boire un coup sur un nouveau rooftop, le cinéma dans des salles dingues, expérimenter de nouvelles saveurs, découvrir les nombreux jours fériés locaux. Pouvoir passer des weekends là où la majorité passe des vacances, partir visiter tous les pays environnants.

Qu'est-ce qui t'a donné envie d'écrire ce blog ?

Mon blog existe depuis 2010, bien avant mon expatriation et a toujours eu vocation de partager un peu de ma vie, de mes découvertes et de mes coups de cœur. C’est un groupe d’amies qui m’a poussé à le créer car sur FB je faisais toujours la critique des films que j’avais vu ou des livres que j’avais lu. Elles n’arrêtaient pas de me dire d’ouvrir un blog, car elles préféraient avoir un avis personnel plutôt que celui d’un journaliste/critique payé pour le faire. Et je me suis lancée. Pas toujours très régulière dans mes écrits mais toujours avec beaucoup de plaisir. 

 

As-tu déjà rencontré du monde grâce à ton blog ?

Oui, j’ai eu le plaisir de rencontrer des voyageurs à qui j’avais filé quelques conseils pour Bangkok et la Thaïlande. J’ai surtout rencontré pas mal de monde grâce à mon compte Twitter qui m’a permis de me lier à la communauté d’expat à Bangkok.

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles et ceux qui souhaitent aller vivre à Bangkok ?

Je crois que le premier conseil est de ne pas confondre tourisme et immigration. Le plaisir qu’on a à venir passer quelques temps en vacances n’est pas un argument suffisant pour s’installer. Pour une ville comme Bangkok, il faut aussi être certain de supporter l’activité bouillonnante de la ville, l’énergie souvent un peu chaotique qui s’en dégage, la pollution, la chaleur, les petites différences culturelles qui au jour le jour peuvent être difficiles de supporter. L’herbe n’est pas plus verte ici, elle est différente. L’époque où des personnes venaient avec très peu d’économies en espérant ouvrir un restaurant/guesthouse/boulangerie sans expérience est révolue. 

Comme toutes les grandes villes, il faut aussi pouvoir sortir régulièrement de la ville pour respirer et retrouver un peu de calme. Et bien préparer et penser son installation. 

 

 

Lini’s choice in Bangkok

3 Commentaires
kunday
kunday
il y a 2 ans

Salut! interesant ton histoire waouu est ce qu'on peut etre des amis?

Répondre
fashionmode
fashionmode
il y a 2 ans

Bienvenue dans un monde ou les femmes ne sont que des femmes... <3

Répondre
Marty Jean Pierre
Marty Jean Pierre
il y a 2 ans

En cas de problème de santé, y a t'il tout ce qu'il faut ?

Répondre

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international