Close

Zoom sur la population mondiale

  • grosse foule
    Shutterstock.com
Article
Publié il y a 5 jours

C'est à partir de 1968, lors de la tenue de la Conférence internationale sur les droits humains, que le planning familial a été reconnu en tant que droit humain. A l'occasion de la Journée mondiale des populations observée le 11 juillet, Expat.com vous propose une réflexion sur la population mondiale, mettant un accent particulier sur les implications de la croissance démographique sur l'environnement, l’égalité des genres et la distribution de la richesse. Découvrez à présent si votre pays d'accueil abrite des mégapoles ou une population croissante ou vieillissante.

Les pays les plus peuplés du monde

rue grouillante en Chine
TonyV3112 / Shutterstock.com

Nous sommes aujourd'hui quelque 7,5 milliards de personnes à vivre sur Terre, un chiffre qui devrait augmenter par près de 2 millions d'ici 2050 selon le dernier rapport réalisé par les Nations Unies. Cependant, d'une manière générale, le taux de fertilité a connu une chute significative partout dans le monde. La démographie mondiale connaît ainsi une hausse de près de 83 millions de personnes par année. Il s'agit d'ailleurs de chiffres d'importance primordiale pour les gouvernements et organisations qui sont en train de mettre en place des objectifs de développement.

La Chine reste le pays le plus peuplé du monde avec 1,4 milliards d'habitants, suivie de l'Inde avec 1,3 millions d'habitants et les États-Unis avec 329 millions d'habitants. L’Indonésie et le Brésil font également partie de cette liste avec 264 millions et 209 millions d'habitants respectivement. Qui plus est, la Chine et l'Inde comprennent, à eux seuls, près de 37% de la population mondiale.

Le Nigeria est, pour sa part, le pays le plus peuplé de toute l'Afrique avec quelque 195 millions d'habitants, se retrouvant ainsi en 7e position au niveau mondial. Selon les estimations, la population nigérienne devrait dépasser celle des États-Unis d'ici 2050, ce qui fera du Nigeria le 3e pays le plus peuplé du monde. On s’attend également à ce que les populations de 26 pays africains doublent durant les 3 prochaines décennies.

Des recherches et rapports estiment que la moitié de la population mondiale se concentrera prochainement dans 9 pays seulement, notamment la République démocratique du Congo, le Pakistan, l’Éthiopie, la Tanzanie et l'Ouganda.

La fertilité et le vieillissement de la population

vieille femme indienne
OlegD / Shutterstock.com

D'une manière générale, le taux de fertilité est en baisse, même en Afrique avec des pays ayant les taux de fertilité les plus élevés. Le taux de natalité est ainsi passé de 5,1 naissances par femme de 2000 à 2005 à 4,7 naissance de 2010 à 2015. Cependant, le taux de natalité a connue une légère amélioration en Europe pendant la même période, passant de 1,4 à 1,6 naissances par femme.

Il faut toutefois reconnaître que la baisse de fertilité n'est pas le seul facteur auquel on attribue le ralentissement de la croissance démographique. Le vieillissement de la population y est également pour quelque chose. D'ici 2100, la planète devrait compter trois fois plus de personnes ayant 60 ans ou plus. Estimé à 962 millions en 2017, le nombre de retraités atteindra donc le chiffre de 3,1 milliards en 2100. Aujourd'hui, 25% de la population européenne et 5% de celle de l'Afrique se retrouvent dans la catégorie des personnes ayant 60 ans ou plus. Une hausse de cette envergure aura forcément un impact significatif sur les systèmes de santé, de protection sociale et de pensions de ces pays.

Parallèlement, l’espérance de vie à la naissance est passé de 65 à 69 ans pour les hommes et de 69 à 73 ans pour les femmes sur l’échelle mondiale. Il existe toutefois d'importantes disparités en fonction des régions, des pays et des tranches de revenu.

L'urbanisation et les mégapoles

Tokyo
Shutterstock.com

Les population sont attirées en masse vers les grandes régions urbaines par de nombreux facteurs tels que la qualité de vie, ainsi que les perspectives de carrière et les salaires attrayants. L'urbanisation mène ainsi à la mise sur pied rapide de mégapoles, c'est-à-dire, des villes ayant au moins 10 millions d'habitants. En 1975, seules 3 villes villes, à savoir, Tokyo, New York et Mexico, étaient considérées comme étant des mégapoles. Aujourd'hui, 7% de la population mondiale vit dans 31 mégapoles. L'on estime à près de 9% le nombre d'habitant de 41 mégapoles d'ici 2030.

Tokyo demeure la plus grande mégapole du monde avec 38 millions d'habitants, suivie de New Delhi avec 26 millions d'habitants. On retrouve ensuite Shanghai avec 24 millions d'habitants, Mumbai (21 millions), São Paulo (21 millions) et Beijing (21 millions). Selon les estimations des Nations Unies, bien qu'elle connaîtra une baisse démographique de près d'un million d'habitants d'ici 2030, Tokyo a toutes les chances de rester la plus grande mégapole mondiale.

La pénurie de logements est l'un des problèmes auxquels la croissance démographique et l'urbanisation sont actuellement confrontées. Selon une étude réalisée par le cabinet McKinsey, 1,6 milliards de personnes auront du mal à trouver, d'ici 2025, un logement abordable dont le coût ne dépasse pas 30% de leur revenu. D'autre part, la qualité de vie au sein des mégapoles est en baisse en raison des revenus inférieurs, du manque de ressources, sans oublier des taux élevés de pollution.