11 nations dirigées par des femmes

  • Chanceliere Angela Merkel
    360b / Shutterstock.com
Article
Publié il y a 2 mois

Depuis le début du deuxième millénaire, le monde a témoigné d'une légère augmentation du nombre de femmes au pouvoir. Toutefois, il leur reste encore du chemin à faire, la liste demeurant stagnante. De 2014 à 2016, selon le Forum économique mondial, 56 des 146 nations au total ont été dirigées par une femme au moins une fois au cours des 5 dernières décennies. Il est intéressant de noter que de nombreuses puissances économiques telles que l'Allemagne, l'Inde, la Corée du Sud, le Royaume-Uni, ou encore, le Brésil et le Chili, font des efforts significatifs en vue d'habiliter les femmes et de normaliser le leadership au féminin. Expat.com vous donne un aperçu de 11 pays où les femmes détiennent aujourd'hui le pouvoir.

Nouvelle-Zélande

La plus jeune dirigeante du monde, Jacinda Ardern a fait des débuts impressionnants. La première ministre néo-zélandaise fut d'ailleurs la première dirigeante élue à prendre des congés maternité ! Qui plus est, célibataire, elle est la deuxième femme chef d’État de l'histoire a avoir accouché ! Jacinda Ardern, 3e première ministre de la Nouvelle-Zélande, fait surtout parler d'elle en raison de sa lutte acharnée contre la pauvreté infantile, sans oublier le changement climatique. Elle est aussi à l'origine du durcissement des réglementations relatives à l'achat immobilier pour les non résidents en Nouvelle-Zélande. En effet, les investissements étrangers dans l'immobilier ont donné lieu à une hausse des prix du logement à Auckland, ce qui les rendent moins accessibles à la population locale.

Royaume-Uni

Diplômée d'Oxford, Thérésa May est la deuxième première ministre du Royaume-Uni après Margaret Thatcher. C'est en juillet 2016 qu'elle arrive au pouvoir. Il s'agit de l'une des plus anciennes secrétaires au cabinet, ayant essentiellement travaillé sur la réforme de la force policière et les politiques d'immigration, sans oublier le durcissement des réglementations sur le plan du trafic et de la consommation de drogue. Thérésa May a surtout marqué l'histoire en entamant les procédures légales pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne moins d'une année après son accession au pouvoir.

Allemagne

Angela Merkel est aujourd'hui à sa 13e année en tant que Chancelière allemande. Elle s'est même vu décerner le titre de femme la plus puissante du monde. Pour les Allemands, en revanche, c'est une toute autre histoire. Ces derniers la voient plus comme leur mutti, ou « maman ». Rappelons que c'est en 2005 qu'Angela Merkel devient la première chancelière. Depuis, elle a remporté quatre élections consécutives grâce au soutien massif des électrices allemandes.

Bangladesh

Sheikh Hasina Wazed, première ministre du Bangladesh, est une rescapée. Elle a eu la chance de se retrouver à l’étranger lors du coup d’État de 1975 durant lequel toute sa famille a été assassinée. Sa mère, son père, un ancien Premier ministre, ainsi que ses trois frères et son fils ont été éliminés. En 2004, elle a survécu à une attaque à la grenade faisant 24 morts et plus de 300 blessés. Élue pour la première fois en 1996, Sheikh Hasina Wazed a été réélue en 2009 après un écart de 8 ans en raison de son éviction.

Lituanie

C'est le 12 juillet 2009 que Dalia Grybauskaitė a été élue Présidente de la Lituanie. Elle a été réélue en mai 2014. Il s'agit non seulement de la première présidente de la Lituanie mais aussi de la seule à avoir décroché un second mandat. C'est ainsi qu'elle est devenue la 68e femme la plus affluente du monde en 2017 selon le classement du magazine Forbes.

Norvège

La Norvège est mondialement connue pour sa lutte en faveur de l’égalité des genre, comme en témoigne le dernier rapport réalise par le Forum économique mondial. Ce n'est donc pas au hasard qu' Erna Solberg a été élue Première ministre du pays en 2013. Erna Solberg est également leader du Parti conservateur depuis mai 2004.

Namibie

C'est en 2015 que Saara Kuugongelwa-Amadhila devient la 4e première ministre de la Namibie. Elle est d'ailleurs membre du parti SWAPO qui est reste au pouvoir depuis l’indépendance de la Namibie en 1990. En raison de son affiliation à la SWAPO, Saara Kuugongelwa-Amadhila s'est exilée à l'age de 13 ans, deux avant avant son départ pour le Sierra Leone en 1982. Cette dernière ne rate jamais une occasion de faire valoir son opinion sur l’égalité des genres et les droits de la femme.

Malte

En avril 2014, Marie-Louise Coleiro Preca prêtait serment en tant que 9e Présidente de la République de Malte. Il s'agit de la plus jeune Présidente du pays, ayant eu une vie politique active depuis son adolescence. Marie-Louise Coleiro Preca a consacré une bonne partie de sa carrière politique aux fléaux sociaux et au combat en faveur des groupes vulnérables. Elle est également une fervente partisane de la campagne intime par l'ONU en vue d'atteindre l’égalité des genres et garantir les droits de la femme.

Croatie

Plus jeune présidente de la Croatie, Kolinda Grabar-Kitarović fût la toute première femme a être élue durant les premières élections multipartites de 1990. La Croatie est donc dotée d'un premier ministre proposé par la Présidente mais approuvée par le parlement. Après une longue carrière dans les domaines de la politique et de la diplomatie, Kolinda Grabar-Kitarović accède au rang de Présidente en 2015 à l'âge de 46 ans. Elle a aussi occupé les postes de ministre des Affaires étrangères, d'ambassadrice croate aux États-Unis et celui d'adjoint au secrétaire général de l'OTAN.

Népal

Première femme a être élue au Népal, Bidhya Devi Bhandari en est la deuxième Présidente de la République. C'est en 1997 qu'elle débute sa carrière politique en tant que ministre de l'Environnement et de la Population. En 2009, elle se voit confier des informations ultra sensibles au poste de ministre de la Défense. Activiste politique de longue date, Bidhya Devi Bhandari a joué un rôle central dans la transition progressive du Népal d'une société traditionnellement patriarcale à une société au sein de laquelle les femmes profitent désormais de droits égaux.

Îles Marshall

Huitième présidente des Îles Marshall, Hilda Cathy Heine est la première Présidente de la Micronésie dans son ensemble. Femme très éduquée, elle est diplômée de l’université de l'Oregon, aux États-Unis, avant de décrocher sa maîtrise à l’université d’Hawaï. Elle a aussi complété son doctorat à l’université de la Californie du Sud pour devenir la première citoyenne des Îles Marshall à détenir un doctorat. Aujourd'hui, Hilda Cathy Heine est engagée dans une lutte en vue de protéger son peuple contre les effets du changement climatique. Elle est également la fondatrice de Women United Together Marshall Islands, un groupe militant en faveur des droits de la femme.