Close

10 étapes pour réussir son expatriation

  • jeune aventuriere
    Shutterstock.com
Article
Publié la semaine dernière

S'installer à l’étranger peut être une étape à la fois stressante et excitante, dépendant de votre perspective. Face aux nouvelles aventures que vous vous apprêtez à vivre, il faudra bien vous préparer, mais surtout, faire preuve d'une grande ouverture d'esprit, quel que soit le niveau de difficulté que vous éprouvez au départ. Voici les choses que vous apprendra votre expatriation sur votre personnalité, vos aptitudes et votre capacité de vous adapter à un nouvel environnement.

Être curieux

Quelle que soit la raison qui vous pousse à partir à l’étranger, les nouvelles perspectives de carrière, offrir une meilleure qualité de vie à votre famille, ou tout simplement la passion du voyage, vous êtes sans doute animé par un profond désir de découvrir le monde. Votre expatriation vous permettra non seulement d'en apprendre plus sur de nouvelles cultures, traditions, cuisines et modes de vie, mais aussi de vous initier à des langues qui vous sont étrangères tout en côtoyant des communautés diverses. Votre curiosité facilitera ainsi votre interaction tout en vous permettant d’être moins critique envers les modes de vie, croyances et valeurs, même s'ils vous semblent incompréhensibles.

Ne pas céder à la panique

Une fois installé à l’étranger, les choses ne se passeront pas forcément comme prévu. Gardez en tête qu'il ne suffit pas de décrocher un poste offrant un salaire attrayant et certains avantages pour réussir son expatriation. Vous pourriez vous retrouver dans des situations auxquelles vous n'auriez peut-être pas fait face dans votre pays d'origine. Imaginez un seul instant que vous vous retrouvez dans la salle d'urgences d'un hôpital mais que vous ne parlez pas la langue locale. Si votre expatriation se passe en famille, imaginez que vous enfants, en rentrant de l’école, vous disent que leurs amis leur manque et qu'ils n'arrivent pas à s'adapter sur place. Ce genre de situation vous permettra d'aborder certaines questions délicates sous une nouvelle perspective tout en maîtrisant votre stress et votre angoisse. Vous comprendrez ainsi qu'il est inutile de céder à la panique dès le moindre changement. Faites de vos problèmes des leçons plutôt que des barrières vous empêchant d'atteindre vos objectifs.

Remplacer certaines choses

Avant votre départ pour l’étranger, il faudra inévitablement faire ses adieux à ses proches et amis. Cela signifie également que vous ne reverrez plus, du moins pour quelque temps, vos endroits préférés, ou encore, votre lit douillet et votre fauteuil si vous avez choisi de ne pas déménager vos affaires. Il faudra donc vous défaire de votre routine et vous apprêter à en mettre en place une nouvelle. Une expatriation est l'occasion de se rendre compte que l'on ne se sépare pas réellement des gens qu'on aime. Bien au contraire ! Les bons moments passés ensemble deviennent de bons souvenirs que vous chérirez lorsque vous aurez le mal du pays. En ce qui concerne vos affaires, il ne sera pas si difficile de les remplacer une fois bien installé dans votre pays d'accueil. Et puis, il y a sans doute quelque chose que vous avez toujours rêvé d'avoir mais qui était presque inaccessible dans votre pays d'origine. C'est le moment de vous faire plaisir !

Devenir indépendant

Dans votre pays d’accueil, vous êtes sans doute entouré de votre famille et de vos amis qui constituent un cercle social bien solide et qui sont toujours à votre disposition en cas de besoin, même si vous vivez à présent à l’étranger. En revanche, à votre arrivée, particulièrement si vous avez déménagé seul, vous vous retrouverez dans une situation qui vous amènera à devenir totalement indépendant. Bien sûr, vos proches et amis restent à l'autre bout du fil ou en contact sur les réseaux sociaux. Mais qu'en est-il dans la pratique, surtout si vous n'avez pas encore d'amis ou de contacts sur place ? Vous pouvez être fier d'avoir pu surmonter tout seul la dure épreuve qu'est l'expatriation. Profitez-en pour faire de votre solitude votre principal atout. Préparez-vous un dîner copieux, sortez prendre un verre, explorez votre quartier ou partez à la découverte de votre nouveau chez soi.

Se faire de nouveaux amis

Vous vous dites peut-être qu'il devient plus difficile de se faire de nouveaux amis après avoir atteint un certain âge. Il s'agit d'une idée reçue que votre expatriation vous aidera rapidement à mettre de côté. S'installer à l’étranger est une occasion unique de développer son réseau, de faire de nouvelles rencontres et de découvrir de nouveaux styles de vies et mentalités. Vous ressentirez davantage le besoin de faire partie de la communauté qui vous entoure. Accepter les invitations à sortir prendre un verre, faire une randonnée ou participer à des événements est la première étape. Même si ces nouvelles rencontres ne sont pas prêtes de remplacer vos amis de longue date, leur présence dans votre vie aura certainement un impact significatif sur votre expérience à l’étranger.

Apprécier son chez-soi

Aucun pays au monde ne représente réellement l'endroit parfait. D'ailleurs, vous avez peut-être eu l'impression que votre pays d'origine n'a plus rien de nouveau à vous apprendre ou vous offrir. Après avoir posé vos valises dans votre nouvelle ville, ne tardez pas à explorer les alentours. Laissez-vous séduire par le charme de votre pays d’accueil et pensez à toutes les opportunités qui n'attendent qu'à être saisies. Transformer votre vie à l’étranger en aventure vous permettra de mieux apprécier la mentalité et le mode de vie de la population et, ainsi, à apprécier votre nouveau chez-soi à juste titre.

Demander de l'aide

Lorsque l'on est chez soi, il est fréquent de bénéficier de l'aide des personnes de son entourage sans avoir à en demander, tout simplement parce qu'elles nous connaissent et qu'elles sont conscientes de nos besoins. En s'installant à l’étranger, il est tout aussi naturel de se sentir seul et dépaysé et de ne pas savoir vers qui se tourner en cas de besoin. Ce sentiment aura forcément un impact sur votre santé et votre bien-être en tant qu'expatrié, mais ne découragez pas pour autant. Vos collègues, par exemple, ne vous refuserait pas de l'aide, qu'il s'agisse de trouver un plombier pour réparer le système de tuyauterie de votre logement ou un mécanicien pour votre voiture qui est tombé en panne. Gardez en tête qu'il n'y a aucune honte à rechercher de l'aide lorsque l'on se sent perdu et que l'on éprouve des difficultés. Demander de l'aide à aussi le pouvoir de renforcer les liens entre les gens.

Savoir prendre des risques

Le choix de laisser derrière sa carrière, sa famille et sa vie pour partir à l’étranger implique des risques considérables. En même temps, votre expatriation peut s’avérer la meilleure décision que vous avez prise de toute votre vie, ouvrant les portes vers une multitude de nouvelles opportunités sur tous les plans. Quoi qu'il en soit, vous n'en saurez rien à moins d'avoir essayé. Une fois installé dans votre pays d’accueil, vous serez amené à prendre d'autres risques tels que les choix de votre logement, de la scolarité de vos enfants, de votre banque, ou encore, votre assurance santé. Au fil des mois et des années, vous aurez pris l'habitude du changement et prendre des risques ne vous aura plus l'air si effrayant. Apprendre de vos erreurs vous aidera à mieux vous situer et à faire les bons choix.

Travailler dur

Si vous avez décroché un poste à l’étranger, n'allez pas croire que le tour est joué. Vous êtes à présent sur le point de tout recommencer à zéro et il faudra faire vos preuves aux yeux de votre employeur qui a cru en vos atouts pour sa société. Il faudra également gagner, petit à petit, la confiance de vos supérieurs et de vos collègues pour que vous puissiez vous adapter à votre nouveau milieu professionnel. Gardez en tête qu'il vous faudra bénéficier du soutien de tout un chacun pour arriver à comprendre la culture du travail de votre pays d'accueil, tout en faisant preuve de motivation et de détermination.

Trouver le bon équilibre

Au terme de tous ces défis, il ne vous reste plus qu'à trouver votre équilibre vie privée-vie professionnelle. Évitez de vous concentrer uniquement sur les raisons qui ont motivé votre choix de vous expatrier, qu'il s'agisse de votre carrière, de vos études ou de votre famille. Cette expérience doit être, pour vous autant que pour votre famille, l'occasion de sortir de votre zone de confort et d’évaluer vos forces et faiblesses pour mieux avancer. Une expatriation réussie dépend beaucoup de la capacité à trouver le bon équilibre et à profiter pleinement de sa nouvelle vie à l'étranger.