Comment vivre dans les villes les plus polluées du monde

  • Air pollution in Shanghai
    Hung Chung Chih / Shutterstock.com
Article
Publié il y a 3 mois

De nombreuses destinations très appréciées par les expatriés pour des raisons économiques et professionnelles, comme l'Inde et la Chine, souffrent de niveaux de pollution élevés comme en témoigne une étude réalisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Si votre expatriation vous mène vers une ville polluée, il existe de nombreux moyens pour parvenir à vous y adapter et, ainsi, éviter des troubles de santé. Expat.com vous donne un aperçu des villes les plus polluées du monde et quelques conseils pour gérer votre mal-être par rapport à la pollution.

Les villes les plus polluées

pollution en Chine
Shutterstock.com

La pollution de l'air est classée en deux catégories par l'OMS, notamment les particules PM2,5 qui sont les plus dangereuses et les PM10. Les PM2,5 sont générées par les véhicules, les centrales électriques, les industries, ainsi que la déforestation. Les PM10 correspondent quant à elles aux particules de poussière en suspension dans l'air.

New Delhi, le Caire, Dacca, Mumbai, Beijing, Shanghai, Istanbul, Mexico et Buenos Aires, des métropoles avec une moyenne de 14 millions d'habitants, sont les villes les plus polluées du monde par les particules PM10. En revanche, ce sont les villes affectées par les particules PM2,5 qui sont les plus à risques, présentant des menaces significatives pour la santé de leurs populations, d’où l'importance de prendre des mesures urgentes aux niveaux politique, économique et environnemental.

L'Inde, à elle seule, comprend une quinzaine de villes affectées par de fortes concentrations de PM2,5 dans l'air. New Delhi est ainsi désignée comme étant la 6e ville la plus polluée du monde, suivie de Jaipur qui se retrouve en 12e position. En 2016, la moyenne annuelle de PM2,5 dans la capitale indienne s'élevait à 143 microgrammes pcm, ce qui est trois fois supérieur à la norme nationale de sécurité. Le PM10 était, pour sa part, quatre fois et demi supérieur à la norme nationale.

Inutile de vous dire d’où provient cette pollution accrue. Il n'y a qu'à tourner votre regard vers les nombreuses usines à charbon que l'on retrouve aux quatre coins du pays, la congestion routière, sans oublier les rues non pavées, sales et poussiéreuses. Si c'est donc en Inde que vous avez choisi de poser vos valises, il vaut mieux ne pas avoir froid aux yeux.

Les conséquences de la pollution de l'air

crise cardiaque
Shutterstock.com

La pollution de l'air peut avoir des conséquences drastiques sur la santé. Lorsque les particules s'infiltrent dans les poumons, elles sont alors absorbées par la circulation sanguine. La pollution de l'air est connue pour être la cause de nombreux problèmes de santé, dont certains sont jugés très sérieux, et peut même réduire la durée de vie de 0,6 année.

L'exposition à long terme à un air pollué peut entraîner divers troubles de santé allant de l'asthme et la bronchite aux crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, ou encore, le cancer. Le Centre pour la Science et l'Environnement de New Delhi attribue la cause de 30% des décès prématurés (environ deux millions et demi chaque année), à la pollution de l'air. Il est intéressant de noter que le taux de mortalité en raison de la pollution de l'air est particulièrement élevé dans les pays en développement, notamment en Asie et en Afrique. A titre d'exemple, chaque année, la Chine compte environ un million de décès causés par des maladies entraînées par la pollution, contre 38 000 aux États-Unis.

Comment s'adapter à une ville polluée

comment gérer la pollution de l'air
Shutterstock.com

Si vous vous êtes installé dans une ville hautement polluée, il existe diverses manières de vous protéger et d'assurer votre santé et celle de votre famille. Dans un premier temps, pensez à vous munir de masques respiratoires ou chirurgicaux qui empêcheront les particules de poussière de pénétrer votre système respiratoire. Pour faire vos activités sportives quotidiennes telles que la marche, le jogging ou le yoga, évitez les heures de pointe lors desquelles le taux de pollution est le plus élevé. Pensez aussi à revoir votre régime alimentaire en évitant les aliments frits et gras. Pour renforcer votre système immunitaire, consommez davantage de fruits et de légumes ayant des vertus anti inflammatoires et antioxydantes.

Il suffit de se rendre compte que nous sommes tous responsables de la pollution de l'air pour pouvoir adopter un comportement respectueux de l'environnement. Vous pourriez, par exemple, doter votre logement d'un purificateur d'air afin d’éliminer toutes les particules contaminées de votre espace intérieur. Pensez toutefois à garder les fenêtres fermées. Faites le régulièrement le ménage et assurez-vous que votre chambre à coucher, en particulier, soit propre. Le nettoyage humide du sol contribue à réduire la poussière.

Une bonne hygiène corporelle vous aidera également à mieux contrôler votre degré d'exposition à la pollution. Prenez une douche et portez des vêtements propres une fois que vous êtes rentré chez vous. Il existe, par ailleurs, des applications qui évaluent le niveau de smog dans votre région et pouvant vous aider à mieux planifier vos sorties et vos activités en plein air. Lorsque vous vous retrouvez au cœur de la congestion routière et que la chaleur devient insupportable, évitez toutefois d'avoir recours au système de climatisation de la voiture. Le gaz d’échappement peut s'infiltrer dans le véhicule et vous exposer à de sérieux risques de santé.

Les villes les moins polluées

Islande
Shutterstock.com

Si la pollution de l'air est pratiquement omniprésente, elle n'est pas aussi significative dans tous les pays du monde. En effet, la Nouvelle-Zélande, Brunei, la Suède, l'Australie, le Canada, la Finlande, les États-Unis, l'Islande, ainsi que l'Estonie et l'Espagne abritent certaines des villes les moins polluées du monde. Il s'agit de pays ayant mis en place diverses politiques visant à assurer la protection de l'environnement et dont les habitants sont parvenus à adopter, au fil des années, un comportement et un mode de vie écologique.

Stockholm, à titre d'exemple, ambitionne à devenir une ville à 100% verte d'ici 2050 en éliminant totalement l'utilisation de combustibles fossiles. La capitale suédoise veut ainsi améliorer son système de transport public tout en augmentant sa biodiversité. L'Irlande a, pour sa part, adopté des réglementations environnementales très strictes qui bénéficient du soutien de sa population. Évidemment, l'air est plus pur dans les plus petites villes comme Reykjavik, en Islande, avec ses 120 000 habitants. Vous savez à présent où vous tourner si vous tenez à cœur la santé et le bien-être de votre famille.