La vie d’expatrié durant le Ramadan

  • musulmane
    Shutterstock.com
Article
Publié il y a 4 mois

En cette période du Ramadan, près d'un milliard et demi de musulmans dans le monde entier observent un mois de jeûne et de sacrifices, tant dans les pays musulmans que les pays non musulmans. L'on trouve également dans des pays musulmans tels que les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, ou encore l’Indonésie, des milliers d’expatriés occidentaux tentant de s'adapter à cette période particulière. Pour vous aider à mieux comprendre le Ramadan, Expat.com vous propose un survol de ce jeûne consistant essentiellement à s'abstenir d'eau et de nourriture du lever au coucher du soleil, et du quotidien des musulmans.

Les musulmans dans des pays non musulmans

musulmanes a Londres
Shutterstock.com

Observer le Ramadan en tant qu'expatrié dans un pays non musulman peut s’avérer un véritable défi pour de nombreuses raisons. Dans un premier temps, il faudra résister à la tentation évidente de profiter de la richesse culinaire de son pays d'accueil. L'absence d'une communauté musulmane dans votre pays d'accueil peut également avoir des répercussions significatives sur votre moral. Il est aussi naturel d'avoir le mal du pays en cette période de jeûne qui, d'habitude, vous rapproche davantage de votre famille et votre communauté. En revanche, il existe plusieurs moyens de gérer votre inquiétude en cette période de jeûne. Saisissez l'occasion pour entamer une réflexion spirituelle sur l'essence-même du Ramadan et les différentes raisons pour lesquelles vous tenez à observer le jeûne.

Dans des pays musulmans tels que les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite et l’Indonésie, les journées de travail dans les secteurs privé et public sont réduites durant le Ramadan. Les horaires des écoles doivent également s'adapter tandis que la vie suit son cours habituel dans les pays non musulmans. La durée du jeûne au quotidien et vos engagements spirituels, en attendant l'appel à la prière, peut vous sembler interminable. Vous pouvez toutefois essayer de négocier une réadaptation de vos horaires de travail avec votre employeur, par exemple, commencer votre journée plus tôt au moment où vous débordez le plus d’énergie. Pensez également à planifier vos rendez-vous à l'avance et à marquer les jours où vous ne pourrez pas participer aux déjeuners d'affaires en cette période du Ramadan.

D'autre part, il se peut que vos amis et collègues ne soient pas au courant des enjeux du Ramadan. Prenez donc le temps de leur expliquer votre situation temporaire par rapport à la période de jeûne. Pour éviter des situations inconfortables, vous pourriez peut-être les rassurer qu'ils peuvent tout à fait manger en votre présence et que, même si vous serez absent aux prochains déjeuners ou dîners, vous allez rattraper le coup au terme de la période de jeûne. Si votre vie sociale est quelque chose qui vous tient à cœur, tout n'est pas perdu. Pourquoi ne pas organiser une soirée cinéma ou de jeux de société au cours de laquelle vous n'aurez pas vraiment à vous dépenser ?

Gardez en tête, pendant cette période du Ramadan, qu'il est préférable d'arriver à garder la forme, tant sur le plan physique de psychologique. Vous ne pourrez sans doute pas vous rendre à la salle de sport tous les soirs en raison de votre baisse d’énergie. Durant les prochaines semaines, le yoga ou une petite marche décontractée au parc sont idéaux pour substituer vos séances de zumba ou votre jogging quotidien. Cela vous aidera également à vous ressourcer pour mieux aborder les jours restants.

Les expatriés non musulmans dans des pays musulmans

hommes d'affaires a Dubai
Shutterstock.com

Lorsque l'on choisit de s'expatrier dans un pays musulman, il est recommandé de se renseigner au préalable sur l'histoire et l'importance du Ramadan pour l'islam. Selon la croyance, c'est durant le Ramadan que le Prophète Mahomet a reçu la révélation du Coran. Le Ramadan représente donc, pour la communauté musulmane, un moment de réflexion spirituel à travers le jeûne, l’aumône et une lecture approfondie du Coran, le livre sacré.

Lorsque vous rencontrez des Musulmans qui observent le Ramadan, évitez donc de leur poser des questions comme « Comment faites-vous ? ». Cela risque de mettre mal à l'aise vos amis ou collègues musulmans qui n'auront pas d'autre choix que se tenir à l’écart. Plutôt qu'occasionner des situations gênantes, pourquoi ne pas réfléchir sur le sens de la discipline et de persévérance que nécessite ce jeûne ? N'avez-vous jamais été tenté de vous mettre dans leur peau, ne serait-ce qu'un jour, histoire de mieux comprendre ce à quoi ressemble réellement le Ramadan ?

La communauté musulmane souffre aujourd'hui ne nombreux préjugés et de mauvaises interprétations. Ne soyez donc pas surpris lorsque les musulmans s'engagent dans des échanges profonds au sujet de leurs croyances et leurs traditions religieuses. N'hésitez surtout pas à poser des questions et à montrer votre intérêt à l’égard de leurs traditions lorsque vous vous retrouvez parmi eux. Cela témoigne de votre bonne foi et de votre souhait de vous informer davantage.

Au coucher du soleil, l'Iftaar est un moment de réjouissances et de partage autour d'un repas avec d'autres membres de la communauté musulmane. L'un de vos amis musulmans pourrait vous inviter à y participer aussi longtemps que vous faites preuve d'enthousiasme. Durant la période du Ramadan, vous constaterez un certain ralentissement des activités si vous vivez dans un pays musulman. Les procédures administratives, tant dans le secteur privé que public, tendent à être plus lentes. Si cela peut s’avérer frustrant au départ, soyez patient et indulgent et essayez de vous mettre à leur place.

L'une des meilleures choses à faire durant le Ramadan, lorsque l'on est non musulman, est de se montrer solidaire et compréhensif envers ceux qui jeûnent. En outre, ne vous attendez pas à ce que tout le monde réagisse de la même manière. Pensez aussi à faire preuve de discrétion envers les musulman(e)s qui ne jeûnent pas en raison de troubles de santé, d'une grossesse ou de menstruation.

La fin du Ramadan est marqué par les célébrations de l'Aïd al-Fitr, moment de joie, de partage, souvent autour d'un grand festin, et d’échange de cadeaux.