Close

Comment faire ses adieux avant de s'expatrier

  • adieu a l'aeroport
    Shutterstock.com
Article
Publié le mois dernier

Quelle est, selon vous, l’étape la plus éprouvante lorsque l'on décide de partir vivre à l’étranger ? Pour la plupart des expatriés, faire ses adieux à ses proches et amis est une épreuve à laquelle l'on aurait souhaité ne jamais arriver. Si pour certains, « ce n'est qu'un au revoir », pour reprendre le titre de la célèbre chanson d'André Rieu, d'autres peinent vraisemblablement à laisser derrière tous ceux qui leur sont chers, et bien souvent, leur compagnon à quatre pattes, pour repartir à zéro dans un pays qui leur est inconnu. Découvrez, avec Expat.com, comment faire vos adieux en douceur.

Faire ses adieux en douceur

fete entre amis
Shutterstock.com

Les adieux se présentent, bien souvent, comme un moment de réflexion sur tout ce qui vous entoure et vous tient à cœur. L'absence de vos proches, de l’être cher, ou encore, de votre compagnon à quatre pattes qui est une partie intégrante de votre quotidien, laissera certes un grand vide dans votre vie. Pour votre part, vous ne souhaiteriez pas leur tourner le dos sans leur avoir fait vos adieux comme il se doit, en attendant de se revoir un jour. Même si vous éprouvez des sentiments mitigés au moment de faire vos valises, ce n'est pas pour autant que vous devriez vous concentrer uniquement sur votre projet et, ainsi, vous laisser envahir par le stress. Passer un peu de temps avec vos proches et amis vous aidera à mieux gérer vos émotions par rapport à votre expatriation. Pourquoi ne pas planifier une escapade avec eux, le temps d'un week-end. Profitez-en pour prendre des photos que vous pourrez emmener avec vous, histoire de vous remémorer les merveilleux moments passés ensemble. Si ce n'est pas donné de partir en week-end, le café du coin dont vous ne pouvez pas vous passer, peut tout aussi bien faire l'affaire.

L'un des moyens les plus efficaces d’échapper à la mélancolie est de trouver des moyens innovants de remercier ceux qui vous sont chers pour tout ce qu'il vous ont apporté, leur montrer à quel point ils comptent pour vous et leur dire qu'ils vous manqueront. Si les mots vous manquent, essayez de vous inspirer de vos émotions pour rédiger une petite note pour votre compagnon ou votre meilleur ami, histoire de lui laisser un agréable souvenir une fois que vous vous serez déjà envolé pour l’étranger.

Évidemment, les choses peuvent s’avérer plus complexes lorsque l'on s'expatrie en famille. Les enfants, en particulier, peuvent avoir du mal à gérer une expatriation sur le plan émotionnel. Évitez de sous-estimer, voire d'ignorer ce qu'ils peuvent ressentir et faites de votre mieux pour les aider à mieux gérer la séparation, tant au niveau familial qu'au niveau de leur cercle d'amis. Pourquoi ne pas leur organiser une petite fête de départ pour qu'ils puissent, eux aussi, passer un peu de temps avec leurs camarades. Pensez à les rassurer qu'il ne s'agit pas de la fin de leur amitié et de leurs habitudes et qu'il est tout à fait possible de garder le contact depuis l’étranger grâce aux réseaux sociaux et plein d'autres outils de communication. Après tout, la distance n'est qu'un nombre !

Il n'est pas toujours facile de partir vivre à l’étranger, même lorsque l'on a le goût de l'aventure. En même temps, avec une grande ouverture d'esprit et après avoir fait vos adieux, vous serez enfin prêt à écrire une toute nouvelle page de l'histoire de votre vie. Positivez sur toutes les nouvelles opportunités qui vous attendent à l’étranger au lieu de vous attarder sur ce que vous laissez derrière. Il est vrai qu'une expatriation implique mettre un terme à certaines choses, mais gardez en tête que ce n'est que temporaire. Enrichi de vos expériences, sans oublier les leçons que vous avez apprises, vous aurez votre installation à l’étranger sera l'occasion pour vous de faire de nouvelles rencontres, sans pour autant remplacer ce qui compte déjà pour vous, mais aussi de vous épanouir davantage.

Gérer la douleur d'une séparation

faire ses adieux
Shutterstock.com

Faire ses adieux aux choses et aux personnes auxquelles on tient est indiscutablement la chose que l'on redoute le plus lorsque l'on s'expatrie. Pour éviter une séparation trop douloureuse, n'attendez pas le dernier moment pour le faire. Il est mieux de s'y prendre avec au moins un ou deux mois d'avance plutôt que se laisser submergé par ses émotions à la dernière minute, surtout lorsque les formalités et démarches relatives à votre demenagement vous auront epuisées. La manière par laquelle vous ferez vos adieux détermineront la force de vos relations lorsque des miliers de kilomètres vous separeront l'un de l'autre.

Bien qu'il soit de loin préférable de déménager avec quelques valises seulement, vous pouvez tout de meme emmener, avec vous, quelques objets auxquels vous tenez, comme votre tasse préférée offerte par votre meilleur ami ou une photo de famille, aussi longtemps qu'ils ne prennent pas trop de place. Si cela peut vous reconforter et vous aider à vous sentir chez soi, pourquoi pas ?

Au final, même s'il s'agit de ce que vous redoutez le plus, donnez libre cours à vos emotions, même si les larmes vous viennent aux yeux. Il est tout à fait naturel d'avoir du mal à se séparer de ses proches, mais aussi des choses qui font partie de votre quotidien, comme vos specialites culinaires préférées, ou encore, votre vélo. N'ayez pas honte d'avouer que toutes ces choses vous manqueront d'une manière significative, sachant que rien ne sera plus pareil dorénavant. Vous aurez tendance à etre plus anxieux, voire susceptible. Cependant, souvenez-vous, en toutes circonstances, des raisons qui ont motivées votre expatriation et de toutes les nouvelles aventures et opportunités qui n'attendent que vous.