Close

6 langues à maîtriser par les entrepreneurs

  • Entrepreneurs
    Shutterstock
Article
Publié il y a 3 semaines

Le bilinguisme, ou encore le plurilinguisme, est aujourd'hui un précieux atout pour les professionnels et entrepreneurs recherchant de nouvelles opportunités à l'international. Mais quelles sont les langues à maîtriser à tout prix avant de vous lancer dans le monde des affaires ? Voici les langues étrangères indispensables pour entreprendre à l’étranger.

Dans un monde de plus en plus connecté, la maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères devient indispensable pour les entrepreneurs internationaux. Communiquer avec non seulement vos partenaires d'affaires et vos différents publics, mais également avec votre personnel, dans leur langue maternelle vous aidera sans aucun doute à devenir plus crédible et compétitif. Il est vrai que le français, avec près de 275 millions de locuteurs natifs dans le monde entier, est reconnu comme étant la 3e langue des affaires. Mais pour vous imposer sur l’échelle internationale, le français suffit-il ? Pas si sûr ! Commencez par définir vos cibles et vos objectifs avant de vous plonger dans l’océan des langues pour choisir celle qui vous convient le mieux.

L'anglais

Centre de Londres
Shutterstock

Lingua franca du monde des affaires et du milieu universitaire, l'anglais est parlé dans 94 pays par pas moins de 339 locuteurs natifs et comprise par plus d'un tiers de la population mondiale. Il s'agit également de l'une des langues officielles de nombreuses organisations internationales, dont l'Organisation des Nations Unies (ONU), l'Union européenne (UE), de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ou encore de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN). L'utilisation de l'anglais est extrêmement répandue dans le monde entier, tant au niveau administratif, commercial et financier qu'au niveau éducatif et social. L'anglais est d'ailleurs enseigné à l’école dès le primaire et jusqu'à l’université. Quel que soit le pays où vous avez décidé de créer votre entreprise, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, ou encore, en Australie ou en Nouvelle-Zélande, avoir une bonne maîtrise de l'anglais vous aidera sans aucun doute à grimper l’échelle du succès.

L'espagnol

L'espagnol n'est pas forcément reconnu comme une langue d'affaires. Il n’empêche qu'il est devenu, au cours des dernières années, une langue clé non seulement au sein de l'UE mais également en Amérique latine en raison de la présence du nombre croissant d'entreprises et start-ups hispanophones. Il s'agit d'ailleurs de l'une des langues les plus parlées au monde avec plus de 400 millions de locuteurs natifs. Une bonne maîtrise de l'espagnol vous ouvrira ainsi les portes aux marchés hispanophones, non seulement dans les pays hispanophones tels que l'Espagne, l’Équateur et le Pérou, mais aussi en Amérique du Nord. En effet, le Mexique et les États-Unis abritent une importante communauté hispanophone. Il est intéressant de noter, selon une étude réalisée par le British Council, que l'espagnol est considéré comme une « langue utile » par plus d'un tiers des entreprises britanniques. Qui plus est, l'espagnol fait partie des langues de traduction dans le monde des affaires occidental comme en Amérique du Nord.

Le chinois

Hong Kong
Stockforlife / Shutterstock.com

Il va sans dire que la Chine reste une destination de choix pour les entrepreneurs souhaitant lancer leur start-up, non seulement en raison de sa croissance économique, des multiples opportunités qui y sont présentes mais aussi pour le faible coût de la main-d’œuvre par rapport au reste du monde. Si l'anglais reste une langue d'affaires internationale, il vaut mieux vous mettre à l'apprentissage du chinois pour augmenter vos chances de réussite au sein de la 2e puissance économique mondiale. Avec plus de 955 millions de locuteurs natifs, le chinois est la langue la plus parlée du monde comprenant de nombreuses langues sino-tibétaines. En revanche, tout dépend de la région où vous avez choisi de développer votre entreprise. En Chine et à Taïwan, par exemple, le mandarin est la langue la plus parlée tandis que le chinois simplifié est la langue écrite. Si vous préférez vous tourner vers Hong Kong, vous devriez plutôt vous concentrer sur le cantonais à l'oral et le chinois traditionnel à l’écrit, ce qui peut avoir l'air d'un véritable casse-tête chinois ! Il est commun que les entrepreneurs étrangers aient recours à un interprète lors de leurs rendez-vous d'affaires ou à un traducteur pour la traduction de leurs documents officiels, mais il reste préférable de s'initier à la langue pour maintenir une relation de proximité non seulement avec vos employés mais aussi avec vos partenaires locaux et les consommateurs.

Le portugais

Le Portugal est certes une destination attractive aux yeux des entrepreneurs étrangers, se remettant graduellement des effets de la crise qui l'avait frappé de plein fouet. Gardez en tête, cependant, que le Portugal n'est pas le seul pays lusophone du monde. En effet, le portugais est une langue parlée par environ 215 millions de personnes, y compris en Amérique latine. Le Brésil fait d'ailleurs partie des pays privilégiés pour les affaires malgré une récession marquée. Première puissance économique de l’Amérique latine, le Brésil représente un vaste marché à exploiter, offrant de nombreuses opportunités commerciales. Si c'est donc là que vous avez choisi de développer vos activités, l'apprentissage du portugais s'impose tout naturellement. Rappelons qu'il s'agit de la 2e langue la plus répandue dans la région après l'espagnol. L'importance du portugais se fait également ressentir davantage aux États-Unis en raison d'une croissance de la communauté lusophone. Qui plus est, l'UNESCO mentionne le portugais comme faisant partie des langues à plus forte croissance dans le monde, ce qui justifie sans doute sa popularité grandissante dans le monde des affaires et des relations internationales.

L'arabe

Entrepreneur au Moyen-Orient
Shutterstock

Grâce à une évolution rapide de leurs économies et leur dynamisme, sans oublier la croissance de leur marché de consommation, les pays du Moyen-Orient présentent un immense potentiel aux yeux des entrepreneurs étrangers. En dépit du sentiment d’insécurité prévalant sur certains d'entre eux, ces pays offrent une multitude d’opportunités aux hommes d'affaires les plus audacieux. Comme partout dans le monde, vous pouvez vous en sortir avec une maîtrise de l'anglais, mais l'arabe reste sans aucun doute la clé du succès si vous êtes déterminé à rendre votre marque et votre gamme de produits plus accessibles à la population arabophone. Langue officielle de 28 pays, dont l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, ou encore Israël, l'arabe est parlé par plus de 295 millions de personnes dans le monde entier. Il est d'ailleurs qualifié de « langue d'avenir » par le British Council. Il faut aussi reconnaître qu'une bonne partie de la communauté arabophone parle l'arabe uniquement, d’où l'importance de la traduction en vue d'assurer une meilleure visibilité auprès des consommateurs.

L'allemand

Avec plus de 210 millions de locuteurs, y compris 95 millions de locuteurs natifs, l'allemand est sans aucun doute l'une des langues les plus parlées du monde. Il s'agit également de la 2e langue de pas moins de 80 millions de personnes vivant en dehors des pays germanophones. Mis à part le fait qu'elle soit la langue officielle de l'Allemagne, l'allemand est également très répandu dans de nombreux pays de l'UE, notamment en Suisse, en Autriche, en Belgique, ainsi qu'au Luxembourg. Rappelons que l'Allemagne est non seulement la première puissance économique de l'EU mais également l'un des principaux acteurs économique et commercial au niveau mondial. Il va sans dire que l'allemand devient un outil indispensable pour les entrepreneurs étrangers ayant choisi de s'implanter en Allemagne ou dans un autre pays de la région. Il est également intéressant de noter que l'allemand est une langue imposante particulièrement dans les domaines de la recherche et de la science, y compris les sciences sociales et humaines.

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international