Close

Scolariser votre enfant à l’étranger : mode d'emploi

  • En route pour l'ecole
    Shutterstock
Article
Publié le mois dernier

S'expatrier en famille demande une bonne préparation, surtout lorsqu'il s'agit de la scolarisation des enfants. S'il peut être plutôt facile de trouver des services de garde pour des enfants en bas âge, l'adaptation des enfants en âge d'aller à l'école peut s’avérer beaucoup plus compliquée. Pour vous aider à surmonter ce cap, retrouvez les conseils d'Expat.com.

Ça y est, vous avez décidé de partir vivre une nouvelle aventure à l’étranger et votre famille est toute excitée à cette idée. Le seul hic, c'est que vos enfants vont devoir laisser derrière eux leur école et leurs amis pour commencer une toute nouvelle vie dans leur pays d’accueil. Ce qui vous semble peut-être un petit détail peut s’avérer un véritable parcours du combattant, mais avec un peu de recul et surtout, une bonne préparation, vous avez toutes les chances de vous en sortir.

S'informer

Salle de classe
Shutterstock

La première chose à faire, sans aucun doute, est de commencer à se renseigner sur le système scolaire de votre pays d’accueil et sur les différents types d’écoles qui y sont présents. Dans certains cas, si vous partez en mission professionnelle à l’étranger, votre employeur pourrait vous proposer de prendre en charge la scolarité de vos enfants. Mais si tel n'est pas le cas, vous devrez vous-même effectuer toutes les démarches relatives.

Préféreriez-vous inscrire vos enfants dans une école internationale ou locale ? Quels sont les avantages et inconvénients que présentent ces deux options ? Gardez en tête qu'une école internationale peut offrir à vos enfants un environnement similaire à celui dans lequel ils ont évolué dans votre pays d'origine, bien qu'il s'agisse souvent de l'option la plus chère. Inscrit dans une école locale, votre enfant sera probablement confronté à la barrière de langue et de culture, sans oublier un processus d'adaptation dont la durée peut dépendre de sa capacité et de sa volonté.

Internet représente une véritable mine d'informations dont vous devriez faire usage. N’hésitez surtout pas à parcourir les sites web des différentes écoles qui vous intéressent ou encore, à rechercher des informations sur les réseaux sociaux ou d'autres plateformes en ligne telles que le Forum d'Expat.com. D'autres parents ayant entrepris la démarche de scolariser leurs enfants à l’étranger pourraient vous faire un retour d’expérience utile.

Le dialogue

Activités en famille
Shutterstock

Une fois que vous avez toutes les informations souhaitées, il est temps de commencer à prendre le pouls de votre enfant par rapport à cette expatriation. Est-il réellement joyeux à l’idée de partir à la découverte d'un nouveau pays et de nouvelles cultures ? Éprouve-t-il une quelconque appréhension par rapport à son inscription à l'école dans un pays qui ne lui est pas familier jusqu'à présent ? Il ne tient qu'à vous d'adopter la bonne approche pour que votre enfant ne se sente pas perdu à l’idée de tout recommencer à l’étranger.

Parlez-lui des bienfaits de cette expatriation, non seulement pour vous mais pour votre famille en général, du climat, du niveau de vie que vous pourrez désormais avoir et des différentes activités auxquelles vous pourrez vous adonner durant le week-end, par exemple. Ensuite, parlez-lui de la chance qu'il a de pouvoir voyager à son âge, et d'avoir la possibilité de faire de nouvelles rencontres, de se faire de nouveaux amis, d'apprendre de nouvelles langues et matières, entre autres. Votre enfant doit être convaincu qu'il s'agira, pour lui, d'une expérience enrichissante sur tous les plans.

Bien sûr, un voyage de reconnaissance est vivement recommandé, même si ce n'est pas donné à tout le monde. Cela permettra à toute la famille d'avoir un premier aperçu du style de vie dans votre pays d’accueil et, pourquoi pas, de visiter quelques écoles, histoire de voir l'ambiance qui y règne, ce qui vous aidera probablement à déterminer si vous avez fait le bon choix. Une rencontre avec le directeur de l’école de votre choix ou des enseignants peut aussi s’avérer une bonne idée.

La phase d'adaptation

Uniforme à l'école
Shutterstock

Vous êtes enfin arrivé dans votre pays d’accueil et vos enfants ne tarderont pas à entamer un tout nouveau chapitre de l'histoire de leur vie. Assurez-vous, autant que possible, que l'installation se passe en douceur. Lorsque vous emménagez dans votre nouvelle maison, essayez de faire en sorte que leur chambre ressemble un peu à celle qu'ils avaient dans votre pays d'origine. N'hésitez pas à leur demander s'ils souhaitent eux-mêmes décorer leur chambre selon leurs préférences, ce qui les motivera peut-être davantage à relever le défi de leur expatriation et de leur scolarisation.

Entre temps, vous devriez vous mettre au shopping avant la rentrée scolaire. Pensez à demander à vos enfants s'ils souhaitent vous accompagner afin qu'ils puissent choisir leur sac à dos et leur matériel scolaire, ce qui leur donnera l'occasion de s'impliquer davantage dans ce projet. Votre enfant pourrait avoir besoin de porter un uniforme dans sa nouvelle école et, s'il n'en avait pas déjà l'habitude, cela pourrait représenter un choc pour lui. Assurez-vous donc de lui parler des avantages de porter l'uniforme d'une manière à ce qu'il n'ait aucune difficulté à le faire. En revanche, si sa nouvelle école n'impose pas d'uniforme, préparez-vous à devoir lui trouver des vêtements appropriés au quotidien, ce qui peut s’avérer un véritable casse-tête pour vous !

Évidemment, la phase d'adaptation d'un enfant à son nouvel environnement scolaire peut largement varier selon son âge. Évitez surtout de le bousculer et accordez-lui tout le temps qu'il faut pour bien se faire à l’idée que le but de cette expatriation est surtout de permettre, à lui comme à la famille, de vivre une expérience enrichissante à long terme.

Faire un suivi

Faire ses devoirs
Shutterstock

Bien que vous ayez pu inscrire votre enfant dans une nouvelle école, les choses ne s’arrêtent pas là. Bien au contraire ! Pensez à faire un suivi régulier de votre enfant, tant au niveau psychologique qu’académique, même si vous avez vous-même un emploi du temps très chargé. Selon la personnalité de votre enfant, qu'il soit introverti ou extraverti, la scolarisation à l’étranger peut être un véritable défi. Votre enfant devra apprendre de nouvelles langues et matières qu'il aura peut-être du mal à gérer.

Gardez aussi en tête que le changement d’école en milieu d’année peut avoir de sérieuses conséquences à la fois psychologiques et académiques sur votre enfant. Il pourrait se montrer plus nerveux, voire irrité, ou faire face à un manque de concentration, ce qui pourrait également affecter ses notes. Cependant, rien n'est perdu et faites le lui comprendre ! Montrez-vous disposé à l'aider à surmonter ces nouvelles épreuves. Il n'y a rien de mieux que le soutien parental pour qu'un enfant puisse donner le meilleur de lui-même.

Pensez aussi à encourager votre enfant à prendre part aux différentes activités scolaires et extra-scolaires afin qu'il puisse s'adapter davantage à son nouvel environnement. Il aura, ainsi, plus de chances de tisser de nouveaux liens d’amitié, ce qui l'aidera sans doute à renforcer sa confiance en lui et, ainsi à s'adapter plus facilement au pays d'accueil.

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international