Close

Taille de pierre en NZ

Bonjour,

pour moi ce sera bientôt "des cailloux et des randos" !
Si tout ce passe bien.

Mon projet, venir en NZ vers Aout 2011, acheter une moto, visiter un peu la NZ, prendre des contacts de boulot en taille de pierre, bosser, profiter de la coupe du monde si possible, rebosser, voyager à travers la NZ, ...
Je me donne une année au max.

Mes questions :
Quelqu'un aurait une idée, des contacts à propos de tailleur de pierres sur place ?
L'idéal serait un artisan plutôt porté sur la restauration, à l'européenne, car d'apèrs ce que j'ai vu en NZ la taille de pierre c'est surtout de la maçonnerie apparaillée.
Encore plus idéal serait aussi de croiser un artisan porté sur l'art Maori, j'aimerais découvrir les particularités de cette culture côté ornementations, sculptures.

J'ai cherché vers Christchurch pour aider à la reconstruction mais apparement c'est trop tôt.

A propos du transport, j'aimerais acheter directement une moto en arrivant, pour être autonome.
Toute idée, solution (marché d'occasions ...) est la bienvenue.

Pour le reste, la découverte de la NZ, je suis impatient d'y être :)

Merci d'avance, au plaisir.
Gerome.

Bonjour Gerome!

Bienvenue sur Expat.com :)

Armand

Salut,
juste un ptit mot pour te dire que je trouve ton projet super!!
j'espère que tu trouveras des contacts!!!
bonne chance;)
Chloé.

Merci !

Et voilà j'y suis, maintenant je suis dans les recherches sur place pour lancer l'aventure.

Je cherche toujours des infos à propos de boulot en taille pierre (le plus compliqué à chercher au niveau des renseignements).
Si quelqu'un a une idée :)

Bonne route !

Salut cailloux
Alors, comment s'est passée ton aventure?
Nous avons le même projet avec ma copine, et je suis aussi tailleur de pierre !
As-tu trouvé du travail ?
Donnes nous des nouvelles stp,
Merci !

Salut Pomp,
comment c'était ? juste énorme :)

J'ai eut pas mal de bol en général et j'en garde un souvenir inoubliable.
Topo express :
j'ai dut vite oublier la moto vu les prix, comme tout le monde j'ai trouvé un vieux van un peu aménagé qui fut bien valeureux.
En échauffement j'ai fait le nord, excellent, retour à Auckland pour finaliser les détails (aménagement, itinéraire, contacts ...) et participer à la coupe du monde de rugby pour quelques matchs (dont NZ-France à l'Eden Park mémorable pour l'ambiance "All Blacks").
Descente par le centre et la côte ouest, premières rencontres, premières randos (dont un trip "neige et glace" au Tongariro), stop à Welli bien plus cool que Auckland.
Saut vers le sud et descente par la côte est, pause à Christchurch, plein de bâtiments à reconstruire (à en avoir mal au coeur pour les locaux) mais trop tôt pour reconstruire et remonter des cailloux (une seul bonne touche pour du taf possible mais pas au bon moment). Un peu triste.
Poursuite vers Oamaru et sa carrière de calcaire, bingo ! avec un cul monstre j'arrive dix jours avant leur symposium de sculpture sur pierre, une fois tous les deux ans !!!
Je participe, me fait plein d'amis, trouve un petit boulot pile pour un casse-cailloux :)
C'était le pied après trois mois de route, bilan, je reste trois mois dans le coin, symposium, boulot, trip en montagne (vers le Mt Cook), squat chez des familles ... énorme !
Dur de reprendre la route, poursuite vers le sud, otaries, lions de mer, dauphins, keas, ALBATROS ! et des possums plein la route héhé, mais gaffes aux sandfly, grrrrrr.
Randos classiques ou sauvages rustiques autour du cap sud ouest, Queenstown, Milford ...
Dommage pour l'alpinisme, trop galère de trouver du matos, un collègue de cordée, dans un court laps de temps (à organiser mieux pour la prochaine, j'espère).
Remontée de toute la côte ouest en trouvant ma jolie pierre de pounamu sauvage, jusqu'à la pointe nord, encore des paysages de fou (comme d'habitude).
Retour au ferry, remontée par la côte est, un peu pressé par le temps malheureusement, stops chez des amis à droite et à gauche (carnet d'adresses bien remplis au bout de quelques mois ^^).
Arrivée à Auckland avec un peu de blues, vente du van, soirées d'adieux ...
Mais le plus dur est bien de supporter le retour en France avec les gens qui font la gueule après des mois de quasi sourires permaments.


A mon avis il faut assumer et prendre le temps du voyage, trois mois minimum en sacrifiant des coins, un an c'est le top (surtout pour les jeunes et les visas VVT), louer un van, sortir des coins à touristes et croiser des locaux.
Bien partager le temps entre la route et du sur-place quelques temps pour réellement vivre au rythme des locaux, sinon on ne croise que les autres touristes routards, bof.


Nouvelle-Zélande, je conseille sans hésiter, paysages incroyables et rencontres innoubliables.

Salut Cailloux!

Excellent ton trip, je suis aussi tailleur de pierre et compte partir bientôt en Nouvelle-Zélande avec ma petite amie et faire un peux ce genre de voyage. j'ai des petites question:

- d'abord y a t'il beaucoup de tailleur de pierre?
- Avait tu un gros budget pour te debrouiller pendant ton séjour?
trouver un logement n'est pas difficile?

Merci
a bientot

Cool . Encore un casse caillou à la découverte du monde . Y que ça de vrai

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Nouvelle Zélande

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Nouvelle Zélande.

Déménagement en Nouvelle Zélande

Conseils pour préparer votre déménagement en Nouvelle Zélande

Assurance voyage Nouvelle Zélande

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Nouvelle Zélande

Billet d'avion Nouvelle Zélande

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Nouvelle Zélande