Ma compagne me rejoindra l'année prochaine: autorisation de travail?

Bonjour à toutes et tous,

je quitte mon emploi actuel afin de m'engager sur une voie d'indépendant pour un client Suisse.
Dans un premier temps j'habiterai à la frontière (beaucoup plus simple pour moi de gérer en venant de l'autre bout de la France).

Ma compagne (nous ne sommes ni pacsés, ni mariés) ne me rejoint qu'en Avril/Mai 2019 et ne parle pas Français.

Je suis en train de remplir le formulaire M afin d'obtenir une autorisation de travailler en Suisse en tant qu'indépendant et je me demandais comment cela allait se passer pour ma compagne.
En effet, elle souhaiterait trouver un emploi en Suisse dans le canton de Genève et nous nous posions la question de savoir si le fait d'être ma compagne pouvait suffire pour faciliter l'obtention du droit de travail?

Si non et si nous nous marions, la situation serait-elle différente? Pour information, ma compagne est polonaise et parle couramment Allemand et Polonais ainsi que bien l'Anglais.

Je n'ai pas réussi à trouver un post adapté à ma situation particulière.

En vous remerciant pour toutes vos réponses!
Bonne journée,
Cyril.

Trouver un travail non qualifié sur Genève en étant nouveau dans la région et surtout en étant frontalier ne parlant pas le Français risque d'être très difficile.

Se marier ne changera rien a la situation pour vous. Elle doit trouver un employeur qui lui délivre un permis de travail. Les seuls boulots non qualifiés  ou elle a une chance ne parlant pas le Français est de faire le ménage et encore la aussi il y a de la concurrence avec des résidents du canton (souvent des réfugiés a Genève ou des femmes d'immigrés) qui passeront souvent avant les frontaliers. Ça risque d'être très difficile.
Ce surement plus facile pour elle de trouver du coté français.

Bonjour embedded,

merci pour votre réponse! Cela est clair et précis.

Elle a sa propre entreprise en Allemagne de ménage et elle espérait pouvoir étendre son activité à la Suisse. Je vais voir comment elle peut développer sa société en Suisse.

En tout cas ça a un peu refroidi mes ardeurs.
Merci encore.
Cyril.

Nouvelle discussion