Divorce - annulment aux Philippines

Bonjour à tous,
près bien des déboires administratifs, je vous conte mon histoire et vous met en garde contre le système judiciaire philippin qui est malheureusement très incompétent.

J'ai rencontré ma filipina en mai 2016, visite en décembre 2016. J'ai fait un visa touriste en mars 2017, bien évidemment refusé, si j'avais connu ce forum avant, je n'aurais même pas essayé.
Nous avons commencé les démarches pour annuler son mariage en avril 2017.

Quelques rendez-vous avec un avocat de Cagayan de Oro, un témoin, deux auditions devant le juge et une décision à l'encontre de ce que j'avais demandé expressément à l'avocat (par courrier) : décès présumé de l'époux en vue de remariage.

SACHEZ DONC QUE CETTE DECISION N'EST PAS VALABLE EN EUROPE.

Décision rendue en janvier 2018. Traduction de mes papiers, enregistrement de la décision au PSA, etc... Vie aux Philippines d'octobre 2017 à avril 2018.

Mariage prévu le 1er octobre 2018, licence de mariage demandée en ligne 10 jours avant (preuve de la présence dans le pays exigée). Rendez-vous avec le Consul de l'Ambassade de Belgique le 18 septembre et là : douche froide : refus de délivrance du CNEM (legal capacity) pour non validité des papiers de ma future épouse. A noter qu'à aucun moment hormis lors de cet entretien on m'a demandé les documents de ma future épouse. A noter également que le Consul aurait pu me donner le legal capacity mais que la transcription n'aurait pas été acceptée.

Autant vous dire tout de suite que je suis allé voir le juge illico mais celui-ci m'a pris de haut, je lui ai bien expliqué que le code de la famille philippin n'est pas différent du code civil belge, pour qu'un mariage soit célébré, il faut que les époux soient libres de leurs précédentes union, donc que je ne comprenais pas sa décision. Il m'a dit sans plaisanter : "Si vous voulez votre legal capacity, vous n'avez qu'à choisir une autre femme, célibataire et marier celle-là une fois le papier obtenu !", la bonne blague...

Bref nous revoilà au point de départ, avec les mêmes papiers de divorce de ma future femme venant d'Australie à faire reconnaître par un juge d'ici.

Bonne nouvelle toutefois, j'ai trouvé un avocat qui plaide cette décision grâce à une employée de la mairie extrêmement gentille qui m'a laissé farfouiller les décisions de Justice matrimoniale pendant 30 minutes, ce qui est bien sûr totalement interdit.

Si vous vous sentez bien avec votre filipina et que vous voulez vous marier et qu'elle n'est pas libre, ou qu'elle a oublié de vous dire qu'elle n'était pas libre. Je ne peux que vous conseillez de lire attentivement le code de la famille philippin et de bien vérifier le travail de l'avocat à chaque étape de la procédure.

Madame le Consul de l'Ambassade belge à Makati m'a dit : "les avocats et les juges philippins, comment vous dire cela diplomatiquement, ce sont des "rigolos" !

Bonne lecture

Alain_CDO

Juste une question : votre femme etait mariee a un Australien ? Si oui, il n'est pas necessaire d'annuler le marriage. Ils peuvent divorcer en Australie et faire reconnaitre le divorce aux Philippines par un juge local. Le divorce est interdit entre Philippins pas entre un Philippin et un etranger.

Oui, c'est exactement ce que nous faisons actuellement, j'ai juste été berné par un avocat fantaisiste et un juge fainéant.
Sans compter l'argent perdu (45000 php). C'est surtout le temps perdu qui me déçoit. Si l'avocat avait suivi ce que j'avais demandé, nous serions marié depuis longtemps...

Seul le mari australien peut faire les demarches de divorce. Une fois fait en Australie, votre future femme ira voir un juge qui ne fera qu'enteriner la decision australienne.

Nouvelle discussion